BOULOGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville de Boulogne-sur-Mer, 43 508 habitants en 2012, est le centre d'une agglomération de plus de 88 500 habitants, établie sur un relief de collines pentues, de part et d'autre de l'estuaire de la Liane, site primitif du port, déplacé par la suite en bordure de mer sous la protection de digues. Boulogne est en même temps une ville neuve dans sa partie basse, entièrement reconstruite après les intenses bombardements de la Seconde Guerre mondiale, et autour de son port (industries, commerces, transport, services...), et une ville historique dans sa partie haute, autour du château, du beffroi, de l'hôtel de ville et de la basilique (administration, musée, tourisme).

Hauts-de-France : carte administrative

Hauts-de-France : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Hauts-de-France. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

C'est certainement l'une des plus anciennes villes de la France septentrionale, port de l'étain (extrait en Cornouailles britannique) dès l'Âge du bronze, amirauté de la flotte (Gesoriacum) pendant l'occupation de la Bretagne (l'Angleterre actuelle) par les Romains ; elle fut réduite à sa forteresse (Bononia) après leur départ et le comblement du port. Elle reprit son essor au Moyen Âge comme port transmanche et capitale d'une puissante maison comtale, qui donna ses deux premiers souverains au royaume franc de Jérusalem. Confisqué par Philippe Auguste, le comté fut remis à son bâtard, Philippe de Hurepel, qui fortifia l'agglomération par une enceinte rectangulaire, unique dans le nord de la France, qui délimite aujourd'hui encore la ville haute. Notre-Dame de Boulogne, statue amenée miraculeusement par une barque sans équipage, fut l'objet d'une intense vénération et de pèlerinages royaux, dont celui de Saint Louis, du xiie au xive siècle.

Disputés entre les rois de France et les ducs de Bourgogne, Boulogne et le Boulonnais furent définitivement rattachés à la couronne à la fin du xve siècle, puis rassemblés au Calaisis et à l'Artois pour former le département du Pas-de-Calais. Napoléon y prépara un débarquement, avorté, en Angleterre et y distribua les premières croix de la Légion d'honneur le 16 août 1804, événement com [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOULOGNE  » est également traité dans :

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'annexion du Calaisis et des Trois-Évêchés »  : […] Assez paradoxalement, ce ne fut pas vers le sud-est, où les efforts des Français s'étaient fait le plus sentir, que l'extension territoriale fut la plus importante et la plus durable, mais sur les frontières septentrionales et orientales du royaume. Pourtant, les premiers événements du siècle n'avaient guère été favorables à la monarchie française dans ces régions. Après Pavie et la captivité de F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_37306

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les grands travaux d'équipement »  : […] À cet équipement monumental des villes et des campagnes sont liées deux catégories de travaux d'utilité publique : les adductions d'eau et les routes. Les grands thermes urbains devaient être desservis par d'immenses aqueducs qui ont laissé des vestiges souvent impressionnants (pont du Gard  ; piles de Jouy-aux-Arches, près de Metz). L'alimentation en eau de source fut un des soucis majeurs des Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_37306

NORD-PAS-DE-CALAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 4 690 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'espace naturel »  : […] Ici domine un paysage naturel tout en douceur, tout en nuances, qu'animent de grands ciels tourmentés. On les dit trop gris, mais, souvent, la gamme infinie des jeux de lumière, qui ont inspiré tant de peintres, y illumine les nuages. Certes, le relief peut paraître bien plat à celui qui vient de contrées montagneuses, mais il n'est nulle part uniforme. Même la plaine flamande, ce « plat pays » ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nord-pas-de-calais/#i_37306

Pour citer l’article

Pierre-Jean THUMERELLE, « BOULOGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulogne/