THEBOM BLANCHE (1915-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Elle incarne Brangäne dans le légendaire enregistrement de Tristan réalisé en 1952 sous la direction de Wilhelm Furtwängler, aux côtés de Kirsten Flagstad et de Ludwig Suthaus ; elle fut Eboli dans Don Carlo de Verdi, Didon des Troyens de Berlioz : la voix de mezzo-soprano dramatique de l'Américaine Blanche Thebom était aussi à l'aise dans les rôles wagnériens et verdiens que dans ceux du répertoire français. Sa beauté altière, son élégance naturelle, son perfectionnisme et son exceptionnelle présence scénique en firent une véritable star de la scène lyrique.

D'origine suédoise, Blanche Thebom naît à Monessen, en Pennsylvanie, le 19 septembre 1915 (selon ses propres dires ; la plupart des biographies mentionnent 1918). Élevée à Canton, dans l'Ohio, elle entame une carrière de secrétaire, avant de commencer à étudier le chant à New York, en privé, avec la mezzo-soprano Edyth Walker. Le célèbre imprésario Sol Hurok la découvre, et organise un récital au Town Hall de New York, en janvier 1944. Engagée par le Metropolitan Opera de New York, Blanche Thebom débute au sein de la troupe de cette prestigieuse institution le 28 novembre 1944, à Philadelphie, dans le rôle de Brangäne (Tristan und Isolde de Wagner), aux côtés de Lauritz Melchior et d'Alexander Kipnis. Elle se produira durant vingt-deux saisons au Met, dans 357 représentations ou concerts, totalisant 28 rôles. Elle y incarnera les grandes héroïnes wagnériennes : Brangäne, évidemment, les deux Fricka (de La Walkyrie, le 14 décembre 1944, date de ses débuts dans la salle du Met, et de L'Or du Rhin, en 1945), Waltraute (Le Crépuscule des dieux, 1945), Vénus (Tannhäuser, 1945), Erda (L'Or du Rhin, 1948), Ortrud (Lohengrin, 1950), Magdalene (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, 1963). Sa plus fréquente incarnation au Met ser [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« THEBOM BLANCHE - (1915-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/blanche-thebom/