STEBER ELEANOR (1916-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette soprano américaine ne se voit pas toujours reconnaître la place éminente qu'elle occupe dans le panorama lyrique de notre temps. Un quart de siècle de carrière au Metropolitan Opera de New York, quelque trente-cinq rôles de premier plan et une brillante activité de récitaliste ont pourtant fourni d'innombrables preuves de son exceptionnel talent. Éclectique au meilleur sens du terme, cette femme volontaire et radieuse aura servi avec le même ascendant musical Mozart (la Comtesse Almaviva, Fiordiligi, Pamina, Donna Elvira, Konstanze), Wagner (Elsa), Verdi (Desdemona), Bizet (Micaëla), Puccini (Tosca) et Richard Strauss (la Maréchale, Arabella). Du compositeur de La Flûte enchantée, de Don Giovanni et de Così fan tutte, elle aura épousé les nuances infinies que lui dévoilait son mentor Bruno Walter. On ne négligera pas pour autant de splendides Puccini ni une Louise de Gustave Charpentier parmi les plus enivrantes.

Née à Wheeling, en Virginie-Occidentale, le 17 juillet 1916, Eleanor Steber est morte à Langhorne, en Pennsylvanie, le 3 octobre 1990.

—  Jean CABOURG

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean CABOURG, « STEBER ELEANOR - (1916-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleanor-steber/