BERLIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La métropole inachevée

Depuis 1990, les grands chantiers du « nouveau Berlin » donnent à la ville un caractère de métropole. La réduction de la périphérie intérieure s’effectue sur la base de périmètres de reconversion urbaine et s’incarne dans des opérations de prestige. La réhabilitation du Reichstag (coupole de verre dessinée par l’architecte Norman Foster) ou des immeubles du quartier de la Leipzigerstrasse où sont implantées une partie des ministères et les représentations des Länder se double de l’aménagement ex nihilo d’un vaste quartier gouvernemental sur les rives de la Spree. Sur la friche laissée par le Mur, le « cordon fédéral », ou Band des Bundes, relie les deux parties de la ville, de la porte de Brandebourg à la nouvelle gare centrale (Lehrter Bahnhof). Conçu par les architectes Alex Schultes et Charlotte Frank, cet axe de 1 kilomètre de longueur sur 100 mètres de large comprend le bâtiment de la chancellerie fédérale, les bureaux et la bibliothèque du Bundestag, et inclut la rénovation du vieux quartier ouvrier de Moabit. Par ailleurs, les expériences architecturales se succèdent sur la Friedrichstrasse (les deux cylindres de verre emboîtés des Galeries Lafayette par l’architecte français Jean Nouvel, ou le pavement multicolore des Friedrichstadt-Passagen par l’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei), tandis que la Potsdamer Platz – carrefour le plus fréquenté d’Europe dans l’entre-deux-guerres et cul-de-sac au temps de la guerre froide – devient le chantier-phare de la ville. L’ensemble Daimler-Benz, conçu par l’architecte italien Renzo Piano, s’ordonne le long de l’axe de la Alte Potsdamerstrasse en dix-neuf bâtiments, qui cumulent 68 000 mètres carrés de bureaux, de surfaces commerciales, d’espaces culturels et de logements. Il côtoie la Bahntower, nouveau siège de la Deutsche Bahn (la société des chemins de fer), et fait face au complexe d’acier et de béton des sept bâtiments du Sony Center, dessinés par l’architecte américain Helmut Jahn, et disposés autour d’un vaste forum public de 4 000 mètres carrés. L’ancien poste de transit Est-Ouest, le Checkpoint Charlie, accueille désormais un Business Center. Sur l’Alexander Platz, un premier projet porté par l’architecte berlinois Hans Kollhoff prévoyait la construction de treize gratte-ciel. Révisées à la baisse, les opérations d’urbanisme ont ciblé la rénovation des bâtiments socialistes et le réaménagement des infrastructures de transport (tramway). Dans le centre ancien, les édifices du xixe siècle, qui composent la vitrine culturelle de la ville, poursuivent leur rénovation, comme l’île aux Musées, classée en 1999 par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité. Le projet de reconstruction du château royal des Hohenzollern en lieu et place du Palais de la République (ancien siège de la Chambre du peuple de RDA et ancien centre culturel du régime socialiste) a fait polémique pendant de nombreuses années. Au final, trois façades baroques seront reconstruites pour habiller un bâtiment moderne, conçu par l’architecte Franco Stella et destiné à abriter la bibliothèque de Berlin ainsi que des collections muséographiques et scientifiques, autour d’un forum, à l’image du Centre Georges-Pompidou à Paris. La densification du bâti et la création d’activités économiques dans les quartiers centraux accroissent leur centralité, mais contribuent paradoxalement à l’éclatement de l’espace central de la ville : lieux de consommation et de divertissement, les nouveaux noyaux urbains forment une ville-puzzle, à l’architecture finalement uniforme et aux fonctions commerciales quasi exclusives ; cours et atriums confinent, en définitive, au shopping mall et renvoient à un modèle urbain plutôt conformiste, proche de la ville américaine. De même, dans la couronne extérieure, les opérations de densification interstitielle le long des axes du S-Bahn, la diversification du parc de logements au sein des grands ensembles socialistes, et la création de petits immeubles collectifs à l’architecture différenciée dans les quartiers périphériques (Karow et Blankenburg à Weissensee, Buchholz à Pankow, Adlershof-Johannisthal à Treptow et cité lacustre à Spandau) tendent à fragmenter le tissu urbain, et surtout ne parviennent pas à maîtriser l’étalement périurbain en tâche d’huile. Ce dernier, en débordant des limites de la ville, forme une auréole pavil [...]

Immeuble d'habitation, Berlin

Photographie : Immeuble d'habitation, Berlin

Immeuble d'habitation, Berlin (Allemagne). Architecte : Hans Hollein. 

Crédits : Roger Last/ Bridgeman Images

Afficher

Altes Museum, Berlin

Photographie : Altes Museum, Berlin

Altes Museum, Berlin. Architecte : Karl Friedrich Schinkel, 1823-1830. 

Crédits : Bildarchiv Steffens, Bridgeman Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Ambassade des Pays-Bas à Berlin, R. Koolhaas

Ambassade des Pays-Bas à Berlin, R. Koolhaas
Crédits : L. M. Peter/ AKG-images

photographie

Porte de Brandebourg, 1910

Porte de Brandebourg, 1910
Crédits : AKG-images

photographie

Immeuble d'habitation, Berlin

Immeuble d'habitation, Berlin
Crédits : Roger Last/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article

Écrit par :

  • : professeur de géographie, enseignant-chercheur, université de Perpignan Via Domitia
  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification

Autres références

«  BERLIN  » est également traité dans :

BERLIN (foyer culturel)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 4 404 mots
  •  • 4 médias

L’originalité culturelle de Berlin s’ébauche à la fin du xixe siècle. Elle s’affirme dans les années 1920, après la formation du Grand Berlin résultant de l’annexion d’une partie de la banlieue. La capitale de la République de Weimar (1919-1933) s’impose alors comme un des p […] Lire la suite

LES AILES DU DÉSIR, film de Wim Wenders

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 872 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Errances et désirs »  : […] À Berlin, des anges circulent parmi les êtres humains . Ils les observent, entendent leur monologue intérieur, et sourient aux enfants qui sont les seuls à remarquer leur présence. La ville, repliée sur la solitude que lui confère sa partition est-ouest, est filmée deux ans avant la chute du mur : ses terrains vagues, sa cathédrale, sa tour de télévision. Damiel et Cassiel la survolent et y flâne […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 050 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne du Nord »  : […] Au Nord, entre les villes du Hellweg et le chapelet des villes de la Hanse qui, sur le littoral, s'alignent de Brême à Stralsund, s'étend une vaste plaine agricole et monotone. Tardivement (au cours du second Moyen Âge) mais systématiquement colonisée, comme en témoignent la conquête agricole des fonds humides et la poldérisation des marais maritimes, elle forme la dépression démographique de l'Al […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 856 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « La guerre froide et ses conséquences »  : […] En France, en Italie, la naissance de la guerre froide a entraîné le départ des communistes du gouvernement et la scission politique à l'intérieur du pays. En Allemagne, elle a accéléré la division géographique du pays, à la fois cause et conséquence de la division du monde. Elle a également entraîné le cheminement progressif des deux parties de l'Allemagne – de toute façon de plus en plus distin […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 315 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La séparation totale des deux États allemands (Abgrenzung) et la signature du Traité fondamental avec la R.F.A. »  : […] Si l'arrivée au pouvoir d'un nouveau premier secrétaire du S.E.D. permettait d'aplanir les divergences avec l'U.R.S.S., l'orientation de celui-ci semblait plutôt marquer un durcissement par rapport à l'Ostpolitik du chancelier Brandt. Affirmant que le processus de différenciation entre la R.D.A., « État socialiste », et la R.F.A., « État impérialiste », ne pouvait que s'accentuer, le comité centra […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 229 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Un président sans pouvoirs »  : […] Le président de la République de Weimar détenait de grands pouvoirs. Weimar a mal fini. Aussi les constituants de Bonn ont-ils créé un président sans grande possibilité d'action. Contrairement aux présidents des III e , IV e et V e  Républiques françaises, il ne préside pas le Conseil des ministres. Pour la désignation du chancelier, il propose une personnalité au Bundestag ; mais si l'assemblée […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - Le processus de réunification

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 2 709 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Unité et division »  : […] L'Allemagne unie de 1990 est beaucoup plus petite que celle de 1871, déjà amputée de 11 p. 100 de son territoire après le traité de Versailles, en 1919. L'Allemagne « dans les frontières de 1937 », à laquelle se réfèrent les quatre vainqueurs du III e  Reich hitlérien à partir de 1945, correspond au territoire amputé de 1919, auquel s'ajoute la Sarre, rattachée au Reich après un plébiscite ; les a […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 896 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les origines d’un regard singulier sur la ville : de Berlin « Großstadt » à Chicago, ville mosaïque »  : […] La grande ville ou métropole comme phénomène de civilisation émerge en Europe du Nord et aux États-Unis à la charnière des xix e et xx e  siècles, et d’abord en Allemagne, où elle prend une ampleur particulière. Faisant jeu égal avec l’Angleterre industrielle, l’Allemagne connaît un développement urbain sans précédent. En quelques décennies, le pays passe d’un mode de vie globalement rural à un m […] Lire la suite

BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Les nazis et l'olympisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 128 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La stratégie olympique nazie »  : […] Nommé chancelier du Reich le 30 janvier 1933, Hitler se déclare dans un premier temps opposé à la tenue des jeux Olympiques à Berlin en 1936. Dans les rangs nazis, on rejette massivement les Jeux : ainsi, le docteur Wetzel, directeur de l'Institut d'éducation physique de Berlin, déclare que le régime doit refuser les Jeux « organisés et portés par un esprit issu d'un monde que le national-socialis […] Lire la suite

BRANDEBOURG

  • Écrit par 
  • Christophe QUÉVA
  •  • 893 mots
  •  • 1 média

Le Brandebourg (Brandenburg en allemand) est l’un des seize Länder d’ Allemagne . Situé au nord-est du pays, à la frontière avec la Pologne . Il comptait environ 2,5 millions d’habitants en 2017. L’originalité du territoire du Brandebourg est qu’il entoure Berlin, la capitale allemande. Il couvre environ 30 000 kilomètres carrés et la population est globalement peu dense, sauf à proximité de Berl […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-31 mai 2022 Ukraine – Russie. Évacuation des derniers combattants de Marioupol.

Le 9 également, le président français Emmanuel Macron, lors de la clôture de la Conférence sur l’avenir de l’Europe au Parlement de Strasbourg comme lors de sa rencontre avec le chancelier allemand Olaf Scholz à Berlin, prend ses distances avec l’idée émise par certains à Washington d’affaiblir la Russie à l’occasion du conflit ukrainien. Il continue de plaider pour « une paix négociée » avec Moscou, aux conditions définies par Kiev, et déclare : « Notre positionnement est d’être aux côtés de la souveraineté et de l’intégrité territoriale ukrainienne. […] Lire la suite

1er-30 avril 2022 Ukraine – Russie. Mise au jour de massacres de civils dans la région de Kiev évacuée par les troupes russes.

Le 4, Berlin annonce le placement temporaire sous la tutelle de l’État de la filiale allemande du géant gazier russe Gazprom, dont tous les actifs ont été rapatriés le 1er. Le 4 également, Paris annonce l’expulsion de trente-cinq diplomates russes considérés comme des espions. Berlin agit de même à l’égard de quarante agents russes. Le 5, l’Italie, l’Espagne, le Danemark, la Hongrie, la Slovénie et les institutions européennes annoncent à leur tour l’expulsion de diplomates russes. […] Lire la suite

18 mars - 7 avril 2022 Espagne – Maroc. Approbation par Madrid de la position marocaine sur le Sahara occidental.

En février, l’Allemagne avait également approuvé le plan d’autonomie marocain, rétablissant ainsi ses relations avec le Maroc, qui avaient été rompues par Rabat en mars 2021 en raison de la position de Berlin sur la question du Sahara occidental. Le 19, Alger, qui défend l’indépendance du Sahara occidental et soutient le Front Polisario, rappelle son ambassadeur à Madrid. […] Lire la suite

1er-31 mars 2022 Ukraine – Russie. Poursuite de la pression militaire russe et des soutiens occidentaux à l'Ukraine.

Paris et Berlin prendront leur distance à l’égard des propos de Joe Biden. Le 28, l’armée ukrainienne reprend le contrôle de la ville d’Irpin, dans la banlieue nord-ouest de Kiev. Le 29, les représentants ukrainiens aux négociations avec la Russie qui se tiennent à Istanbul se disent prêts à accepter un statut de neutralité pour leur pays en échange de garanties de sécurité et de perspectives d’entrée dans l’UE. […] Lire la suite

3-24 mars 2022 Canada – Ukraine. Mesures de soutien à l'Ukraine.

Le 6, Justin Trudeau entame une tournée européenne qui le conduit à Londres, Riga, Berlin et Varsovie, pour évoquer le conflit ukrainien avec ses homologues. Le 15, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’exprime en visioconférence devant le Parlement fédéral. Le 19, un deuxième navire de guerre canadien quitte Halifax pour appuyer les forces de l’OTAN mobilisées en Europe du Nord. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guillaume LACQUEMENT, François REITEL, « BERLIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/berlin/