Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NEWMAN BARNETT (1905-1970)

Né à New York en 1905, de parents juifs polonais immigrés aux États-Unis en 1900, Barnett Newman appartient à cette génération d'artistes américains qui émergea après la Seconde Guerre mondiale autour de Jackson Pollock, Willem De Kooning, Franz Kline et Robert Motherwell notamment, et regroupés malgré eux sous l'appellation « expressionnistes abstraits ». Motherwell, pourtant, n'hésitait pas à considérer Newman comme un traître ou, du moins, comme une menace pour ce qu'il nommait l'école de New York. Dès la première exposition de l'artiste en 1950, il était donc clair que la peinture de Newman n'entrait dans aucune catégorie, et sa meilleure définition demeure celle qu'il suggéra lui-même en réponse aux critiques : trop abstraite pour les expressionnistes ; trop expressionniste pour les abstraits. Reconnaître ce double excès, c'est admettre que l'art de Newman a quelque chose de déviant et qu'il véhicule en cela une menace persistante.

Le rêve

La lutte de Newman commença dès les années 1920 et fut aussi bien motivée par sa découverte de la pensée anarchiste, son enthousiasme pour la mystique juive, que par un contexte mondial désastreux né de la crise économique de 1929 et se poursuivant jusqu'à Hiroshima. Dans les années 1930, rejetant toute forme de compromis esthétique et moral, il fut ainsi l'un des rares artistes de sa génération à refuser de participer au Work Progress Administration, un programme gouvernemental d'aide aux artistes. « Il est temps, écrivait-il en 1942, que les artistes refusent l'argent de l'isolationnisme, qu'ils répudient les marchands d'art, les faveurs des directeurs de musée. Il est temps que les artistes oublient le succès... » En ces termes, Newman distinguait l'ambition de l'exigence morale, et dénonçait l'urgence de reconsidérer la raison même d'être « artiste », c'est-à-dire « le rôle le plus élevé qu'un homme puisse accomplir [...] un rêve ». C'est pourquoi, déclarait-il, « je ne peux pas me considérer comme un artiste, ARTISTE – On dirait une insulte ; je suis Barney Newman (EX „Newman, Barnett“) ». Une telle déclaration n'est pas seulement l'indice de son tempérament polémique ou de son individualisme. Elle signale aussi qu'un artiste et son œuvre doivent résister à l'entreprise d'assimilation et de corruption menée par les instances culturelles : les critiques, les historiens, les musées, mais aussi, comme Newman en a eu l'intuition, les artistes eux-mêmes.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Brown, Rhode Island (États-Unis)

Classification

Pour citer cet article

Hervé VANEL. NEWMAN BARNETT (1905-1970) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/03/2009

Autres références

  • ÉCRITS (B. Newman) - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 094 mots

    Plus de vingt ans après leur parution aux États-Unis en 1990, les Écrits du peintre Barnett Newman sont enfin publiés en France en 2011. Les éditions Macula et son directeur, Jean Clay, ont souhaité, bien au-delà des seuls écrits, rendre un hommage exhaustif à l' une des personnalités les plus fascinantes...

  • ABSTRAIT ART

    • Écrit par
    • 6 716 mots
    • 2 médias
    ...aussi différents que Jackson Pollock ou Barnett Newman, recourt à l'abstraction mais revendique la présence, dans ses œuvres, d'un contenu. En 1948, Newman convainc Baziotes, Hare, Motherwell et Rothko, qui ouvrent à New York une école, de la nommer Subjects of the Artist (Les sujets de l'artiste)....
  • ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

    • Écrit par , , et
    • 13 464 mots
    • 22 médias
    ...deux artistes l'occasion d'exposer publiquement leur esthétique dans une lettre ouverte en cinq points au New York Times, rédigée avec l'aide de Newman : « 1. Pour nous, l'art est une aventure dans un monde inconnu [...] 2. Ce monde de l'imaginaire est totalement libre. Il s'oppose violemment au...
  • NEW YORK ÉCOLE DE

    • Écrit par
    • 1 578 mots
    • 1 média
    ...et la forme, il s'agit en donnant une même valeur à deux couleurs, le noir et le blanc, de célébrer le seul acte de peindre et l'énergie mise en œuvre. Newman, quant à lui, dans un champ pictural divisé et non peuplé de formes, dit vouloir travailler avec l'espace entier tout en affirmant son droit à une...
  • SCULPTURE CONTEMPORAINE

    • Écrit par
    • 8 011 mots
    • 4 médias
    Toujours aux États-Unis, quelques figures singulières inventent, avec une poignée d’œuvres marquantes, des formes radicalement nouvelles. Ainsi Barnett Newman (1905-1970), qui réalise uniquement six sculptures, affirme avec la pure verticalité de Here II (1965) la sculpture comme une expérience...