NEWMAN BARNETT (1905-1970)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à New York en 1905, de parents juifs polonais immigrés aux États-Unis en 1900, Barnett Newman appartient à cette génération d'artistes américains qui émergea après la Seconde Guerre mondiale autour de Jackson Pollock, Willem De Kooning, Franz Kline et Robert Motherwell notamment, et regroupés malgré eux sous l'appellation « expressionnistes abstraits ». Motherwell, pourtant, n'hésitait pas à considérer Newman comme un traître ou, du moins, comme une menace pour ce qu'il nommait l'école de New York. Dès la première exposition de l'artiste en 1950, il était donc clair que la peinture de Newman n'entrait dans aucune catégorie, et sa meilleure définition demeure celle qu'il suggéra lui-même en réponse aux critiques : trop abstraite pour les expressionnistes ; trop expressionniste pour les abstraits. Reconnaître ce double excès, c'est admettre que l'art de Newman a quelque chose de déviant et qu'il véhicule en cela une menace persistante.

Le rêve

La lutte de Newman commença dès les années 1920 et fut aussi bien motivée par sa découverte de la pensée anarchiste, son enthousiasme pour la mystique juive, que par un contexte mondial désastreux né de la crise économique de 1929 et se poursuivant jusqu'à Hiroshima. Dans les années 1930, rejetant toute forme de compromis esthétique et moral, il fut ainsi l'un des rares artistes de sa génération à refuser de participer au Work Progress Administration, un programme gouvernemental d'aide aux artistes. « Il est temps, écrivait-il en 1942, que les artistes refusent l'argent de l'isolationnisme, qu'ils répudient les marchands d'art, les faveurs des directeurs de musée. Il est temps que les artistes oublient le succès... » En ces termes, Newman distinguait l'ambition de l'exigence morale, et dénonçait l'urgence de reconsidérer la raison même d'être « a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Brown, Rhode Island

Classification


Autres références

«  NEWMAN BARNETT (1905-1970)  » est également traité dans :

ÉCRITS (B. Newman) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 088 mots

Plus de vingt ans après leur parution aux États-Unis en 1990, les Écrits du peintre Barnett Newman sont enfin publiés en France en 2011. Les éditions Macula et son directeur, Jean Clay, ont souhaité, bien au-delà des seuls écrits, rendre un hommage exhaustif à l'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits-b-newman/#i_32543

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les formes et le sens »  : […] Lorsque Kant oppose la « beauté adhérente », déterminée par la perfection de ce que doit être l'objet dans lequel elle se manifeste, à la « beauté libre », sans concept, il prend pour exemple de cette dernière non seulement les fleurs, le colibri, l'oiseau de paradis, les crustacés marins, les rinceaux ou les papiers peints, mais encore la « musiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-abstrait/#i_32543

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 474 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'affirmation d'une identité artistique américaine »  : […] Le « triomphe de l'art américain », pour reprendre le titre du classique d'Irving Sandler, est dû à la mise en place chez les critiques, les artistes, les institutionnels et les marchands d'une stratégie commune visant à souligner la dimension vernaculaire de leur création. Tandis que dans la plupart des pays européens, exception faite des régimes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_32543

NEW YORK ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une peinture sans limites »  : […] Refusant le formalisme de l'abstraction géométrique et son fondement conceptuel, les artistes empruntent aux surréalistes la notion d'automatisme psychique qui accorde une priorité absolue au mode de conception. Par ailleurs, de nouveaux matériaux et de nouvelles pratiques font leur apparition et ouvrent des perspectives sans fin d'improvisation e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-new-york/#i_32543

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'art minimal et ses suites »  : […] Toujours aux États-Unis, quelques figures singulières inventent, avec une poignée d’œuvres marquantes, des formes radicalement nouvelles. Ainsi Barnett Newman (1905-1970), qui réalise uniquement six sculptures, affirme avec la pure verticalité de Here  II (1965) la sculpture comme une expérience et un art du lieu. David Smith (1906-1965), de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_32543

Voir aussi

Pour citer l’article

Hervé VANEL, « NEWMAN BARNETT - (1905-1970) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/barnett-newman/