HOFMANN AUGUST WILHELM VON (1818-1892)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chimiste allemand August Wilhelm von Hofmann est né le 8 avril 1818 à Giessen, en Allemagne. Ses recherches sur l'aniline et celles de sir William Henry Perkin contribuèrent à poser les bases de l'industrie des colorants d'aniline.

Hofmann étudia la chimie sous la direction de Justus von Liebig, à l'université de Giessen, puis obtint son doctorat de chimie en 1841. En 1845, il devint le premier directeur du Royal College of Chemistry, à Londres. En 1865, il accepta un poste de professeur de chimie et de directeur de laboratoire à l'université de Berlin. Il occupa ces fonctions jusqu'à son décès.

Ses travaux ont couvert un vaste domaine de la chimie organique. Ses premières recherches, sur le goudron de houille, conduisirent à la mise au point de procédés permettant d'obtenir du benzène et du toluène, et de les transformer en composés nitrés et en amines. Il prépara ainsi l'aniline.

Il synthétisa également les éthylamines primaire, secondaire et tertiaire, et des composés du tétraéthylammonium. Il établit la structure chimique de tous ces composés en rapport avec celle de l'ammoniac. Hofmann découvrit le formaldéhyde, l'hydrazobenzène, les isonitriles, et, en collaboration avec Auguste Cahours, l'alcool allylique.

Sa méthode permettant de transformer des amides en amines est appelée aujourd'hui réaction d'Hofmann. Il mit aussi au point une méthode pour déterminer la masse moléculaire des liquides à partir de densités de vapeurs.

Près de mille articles scientifiques ont été écrits dans son laboratoire, et près de trois cents d'entre eux concernent les travaux d'Hofmann. Il fut cofondateur de la Société chimique allemande (1867) et en fut le président de 1868 à 1892.

Hofmann décéda le 2 mai 1892 à Berlin.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HOFMANN AUGUST WILHELM VON (1818-1892)  » est également traité dans :

CROOKES sir WILLIAM (1832-1919)

  • Écrit par 
  • Christian BRACCO
  •  • 1 180 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Intérêt pour la photographie et orientation vers la chimie »  : […] Né le 17 juin 1832, William Crookes, après avoir étudié au collège de Weybridge, entre en 1848 au Royal College of Chemistry, fondé trois ans plus tôt à Londres et dirigé par le chimiste August Wilhelm von Hofmann (1818-1892). Il devient d’ailleurs son assistant jusqu’en 1854. Passionné par la photographie, il améliore les techniques de développe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crookes-sir-william-1832-1919/#i_46369

VALENCE, chimie

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 2 223 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La polyatomicité »  : […] On assigne généralement à Edward Frankland le mérite d'avoir, le premier, explicité la notion de valence. Dans un article de 1852, où il rend compte de la préparation de composés organométalliques du zinc, de l'étain et du mercure, il en compare la constitution à celle des dérivés cacodyliques et stilbéniques, et induit de la symétrie des formule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valence-chimie/#i_46369

Pour citer l’article

« HOFMANN AUGUST WILHELM VON - (1818-1892) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-wilhelm-von-hofmann/