ARMÉEDoctrines et tactiques

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La guerre change de nature

Masse, manœuvre et idéologie

La royauté française expirante léguait à la Révolution une armée dotée d'un règlement de manœuvre (1791), de l'amorce de l'organisation divisionnaire (1788) et d'un armement qui restera en service pendant toutes les guerres de la Révolution et de l'Empire (fusil 1777 et artillerie Gribeauval). La Révolution remplit ces structures de la masse des citoyens, les anima d'une idéologie dynamique et coiffa la nouvelle armée d'un commandement très centralisé qui finit par tomber entre les mains d'un des plus prestigieux chefs de guerre de tous les temps. Rare conjonction d'une pensée militaire qui avait su anticiper, d'innovations de circonstance imposées par une révolution des structures politiques et sociales, et du talent d'un chef hors du commun. Il s'ensuit une brutale mutation dans l'art de la guerre : les conflits à objectifs limités cèdent le pas à une guerre à caractère politique qui tend vers une guerre totale, c'est-à-dire mobilisant toutes les ressources humaines, psychologiques, économiques, techniques des pays, et aussi vers une guerre « absolue », ainsi que la définira Clausewitz, parce qu'elle met en cause l'existence même des États.

Les révolutionnaires comprennent qu'« à guerre nouvelle, doctrine nouvelle ». Saint-Just est le meilleur interprète de cette nécessité, définissant avec netteté l'indispensable harmonie entre les méthodes de combat et le contenu politique de la lutte : « ... L'art militaire de la monarchie ne nous convient plus [...]. Si la nation française est pressée dans cette guerre par toutes les passions fortes et généreuses, l'amour de la liberté, la haine des tyrans et de l'oppression [...] le système de guerre des armées françaises doit être l'ordre de choc. » Le choc implique la masse, la passion, l'impétuosité qui fait fi des combinaisons tactiques. Cette méthode de combat est d'ailleurs conforme au tempérament national, à qui ne convient pas une guerre d'automates, mais plutôt le combat des tirailleurs en grandes bandes.

E. Dubois-Crancé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages



Médias de l’article

Lazare Carnot

Lazare Carnot
Crédits : Hulton Getty

photographie

Évacuation de blessés lors de l'offensive de Champagne de septembre
    1915

Évacuation de blessés lors de l'offensive de Champagne de septembre 1915
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Défilé militaire du 1er mai

Défilé militaire du 1er mai
Crédits : Sovfoto/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie





Écrit par :

  • : docteur habilité à la recherche, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien chef du service historique de l'Armée de terre

Classification


Autres références

«  ARMÉE  » est également traité dans :

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 920 mots
  •  • 22 médias

Les structures des armées et leur volume ont varié au cours des périodes historiques. Il est difficile de définir, avec exactitude, les différents types d'armées, les désignations ne recouvrant pas des caractères identiques selon les époques et la localisation géographique.En partant de ce critère, on peut distinguer :– les armées nationales, les milices ;– les armées féodales ;– les armées perman […] Lire la suite

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 276 mots
  •  • 6 médias

« Le premier qui fut roi fut un soldat heureux. » Compléter l'aphorisme voltairien en rappelant que le monarque tend à s'entourer de ses lieutenants, à leur conférer charges et privilèges et à créer ainsi une noblesse militaire, c'est marquer la connivence entre le pouvoir et l'armée. Connivence ou rivalité. Tantôt le corps militaire, gardien de la souveraineté, est l'ombre portée du pouvoir, son […] Lire la suite

ALFONSÍN RAÚL (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Raúl Alfonsín, premier président argentin élu démocratiquement après la sanglante dictature militaire de 1976-1983, est mort d'un cancer, le 31 mars 2009 à Buenos Aires, à l'âge de quatre-vingt-deux ans. Né le 12 mars 1927 à Chascomús, dans la province de Buenos Aires, Raúl Ricardo Alfonsín Foulkes a été formé à l'école militaire General San Martín. Il est diplômé de droit de l'université nationa […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les deux premiers mandats d'Abdelaziz Bouteflika »  : […] Le président Bouteflika tente d'améliorer l'image de l'Algérie à l'étranger. Les 12 et 13 juillet 2001, il se rend en visite aux États-Unis, l'un des principaux partenaires économiques du pays. Un mois après les attentats du 11 septembre 2001, lors d'une visite d'État en Afrique du Sud, il apporte un soutien « sans réserve à l'action des États-Unis contre le terrorisme ». Le 20 décembre, il effe […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 682 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'armée »  : […] L' armée a une longue tradition d'intervention dans la politique et le pouvoir en Amérique latine. L'instabilité qui y a été longtemps la règle est liée à cette tradition depuis bientôt deux siècles. Comme l'opposition ne pouvait pas s'exprimer librement, faute de démocraties solides, la révolution ou le coup de force ont été pendant longtemps les seules formes d'alternance politique possibles. […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 981 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La « théorie des deux démons » »  : […] L'image de l'armée comme rempart de la nation contre les agressions extérieures a volé en éclats avec la défaite militaire dans les îles Malouines. La critique, jusqu'alors principalement portée par les familles des disparus, en particulier les « mères de la place de Mai » qui dénoncent les méthodes employées durant la guerre antisubversive, s'étend simultanément à des affaires de lâcheté ou d'inc […] Lire la suite

ARMÉNIENS GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Raymond KÉVORKIAN
  •  • 4 927 mots

Dans le chapitre « Le mode opératoire »  : […] La volonté génocidaire a été portée par le Comité central jeune-turc, mais l'exécution de l'extermination confiée à un groupe paramilitaire, l' Organisation spéciale (Techkilât-i Mahsusa), dirigée par un bureau politique comprenant quatre des neuf membres du Comité central – Ahmed Nâzim, Bahaeddin Chakir, Atif bey et Yusuf Riza bey –, et Aziz bey, directeur du département des enquêtes criminelles. […] Lire la suite

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le coup d'État du 18 septembre 1988 et la création du S.L.O.R.C »  : […] Devant l'inaction du D r  Maung Maung et face aux manifestations populaires de soutien aux mouvements étudiants, l'armée décida de reprendre le contrôle par un coup d'État rapidement exécuté. Le 18 septembre 1988, elle envahit à nouveau les rues de Rangoon, et le dernier ministre de la Défense de Ne Win et chef d'état-major, le général Saw Maung, prit les rênes du pouvoir, abrogeant la Constitut […] Lire la suite

BLINDÉS MATÉRIELS

  • Écrit par 
  • Patrice VENTURA
  •  • 7 276 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La conception »  : […] Pour comprendre l'invention des véhicules blindés, il faut revenir à la période préindustrielle de l'Europe, au cours du xviii e  siècle, marqué en sa fin par de grandes inventions, comme la machine à vapeur de Watt, les ballons des frères Montgolfier et le télégraphe de Chappe. La révolution industrielle puis le décollage économique qu'elle provoque voient des techniques se développer, dont l'au […] Lire la suite

BOISSIEU ALAIN DE (1914-2006)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 750 mots

« Ce sont ceux qui n'ont jamais voulu désespérer de la France qui l'incarnent ». Ces mots d'Alain de Boissieu saluant les cadets de Saumur à la BBC en 1942 devaient guider, soixante ans plus tard, le chancelier de l'ordre de la Libération pour les dix-sept allocutions qu'il eut à prononcer entre sa nomination le 26 septembre 2002 et sa mort, à Clamart, le 5 avril 2006. Son « Merci pour la France  […] Lire la suite

BURKINA FASO

  • Écrit par 
  • Michel IZARD, 
  • René OTAYEK, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 7 345 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le temps des prétoriens et de la radicalisation »  : […] Cette expérience démocratique est toutefois interrompue le 25 novembre 1980 par un coup d'État militaire, sur fond de tensions entre le régime Lamizana d'une part, les syndicats et la hiérarchie catholique d'autre part, cette dernière, très influente en dépit du caractère très minoritaire de la communauté chrétienne, reprochant au général, qui est musulman, son rapprochement diplomatique avec les […] Lire la suite

CASTRO RAÚL (1931- )

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY
  •  • 1 400 mots
  •  • 2 médias

Raúl Modesto Castro Ruz, président de Cuba de 2008 à 2018, ne surgit sur la scène politique internationale qu'à partir du 31 juillet 2006, lorsqu'il succède à son frère Fidel, malade, comme chef de l'État par intérim. Numéro deux du régime depuis la révolution cubaine, ministre de la Défense depuis 1959, vice-président du Conseil des ministres et du Conseil d'État depuis 1962, et deuxième secré […] Lire la suite

CHÁVEZ HUGO (1954-2013)

  • Écrit par 
  • Frédérique LANGUE
  •  • 1 248 mots
  •  • 1 média

Président de la République bolivarienne du Venezuela de 1999 à 2013. On ne peut évoquer le président vénézuélien Hugo Chávez sans faire référence aux « nouvelles gauches » latino-américaines et, plus encore, à l'opposition entre gauches de rejet et gauches de gouvernement, entre régimes autoritaires et gouvernements démocratiques. L'une des caractéristiques majeures du personnage est en effet la […] Lire la suite

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'ombre portée de la dictature »  : […] Principal acteur civil de la transition des années 1988-1990, la Concertation des partis pour la démocratie – désormais connue sous le simple nom de Concertation – a monopolisé le pouvoir de l'élection d'Aylwin en 1989 à la fin du mandat de Michelle Bachelet en 2010. Communément classée sous l'étiquette de centre-gauche, elle regroupe quatre principaux partis politiques : le Parti démocrate-chréti […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 004 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Face au choc terroriste, des mesures sécuritaires »  : […] Au début du quinquennat, la lutte antiterroriste n’est pas la priorité de la politique française, même si des lois sont adoptées, en 2012 et en 2014, pour renforcer le recueil d’informations et le contrôle des suspects, puis pour interdire le départ à l’étranger des jeunes tentés par le djihad. Début janvier 2015, le terrible attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le régime militaire »  : […] Le 24 novembre, après une période de crise politique ouverte le 13 octobre avec la révocation du Premier ministre Tschombe par le président de la République Kasavubu, le haut commandement de l' Armée nationale congolaise prit le pouvoir. Ainsi débutait au Congo un régime militaire. Le commandant en chef de l'armée, le général Mobutu, devint président de la République pour une période annoncée de […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Du socialisme scientifique à la loi des légions (1963-1968) »  : […] Fossoyeurs du régime « youliste », les syndicats ne profitent guère de leur victoire. Un gouvernement provisoire aussitôt constitué est confié à la présidence de l'austère Massamba-Débat, ancien militant de l'U.D.D.I.A. qui a rompu avec l'abbé Youlou dont il désapprouve les méthodes autocratiques. En décembre ont lieu de nouvelles élections législatives et un référendum constitutionnel. La consult […] Lire la suite

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 468 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'apparition de la violence politique : le coup d'État de 1999 et la seconde République »  : […] La radicalisation de ces enjeux de la citoyenneté et de l'identité nationale ont ainsi amené, sous le régime d'Henri Konan Bédié, la Côte d'Ivoire au bord de gouffre. Tout le monde fut pourtant surpris lorsque, le 24 décembre 1999, de jeunes militaires en rupture de ban lancèrent une mutinerie qui, très rapidement, se mua en coup d'État. Appelé au pouvoir par ces derniers, le général Robert Gueï, […] Lire la suite

COUP D'ÉTAT AU CHILI

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 242 mots
  •  • 1 média

Le 11 septembre 1973, un coup d'État militaire met un terme à l'Unité populaire, coalition de formations politiques de gauche parvenue au pouvoir en octobre 1970 après l'élection du socialiste Salvador Allende à la présidence de la République. Persuadées qu'une révolution marxiste est en marche et que la nationalisation des mines de cuivre ou la réforme agraire ne sont que des préalables à une col […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean DELMAS, « ARMÉE - Doctrines et tactiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-doctrines-et-tactiques/