ARCHIVAGE NUMÉRIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les outils informatiques ne cessent d'évoluer : les ordinateurs changent et leur puissance augmente, les systèmes d'exploitation et les logiciels se renouvellent sans cesse et sont à chaque fois différents, les supports de stockage existants disparaissent au profit de technologies nouvelles. Ainsi, de multiples documents sont incompatibles avec les moyens techniques qui se sont développés postérieurement à leur élaboration. Parallèlement, le numérique envahit toutes les sphères d'activités de la société. Tout devient numérique, entraînant la mort des technologies analogiques. Dans ce contexte, comment conserver durablement – et parfois définitivement – des documents numériques avec une technologie sans cesse frappée d'obsolescence ? C'est ce paradoxe que l'archivage dit numérique doit résoudre. Si celui-ci conserve les fondements méthodologiques solides de l'archivistique, il en diffère totalement dans ses pratiques, ses moyens et ses solutions.

Archivage et archivage numérique

Le Conseil international des archives propose la définition suivante : « Les archives sont l'ensemble des documents de toute nature, produits ou reçus par une personne physique ou morale, par un organisme public ou privé, résultat de son activité, organisé en conséquence de celle-ci et conservés en vue d'une utilisation éventuelle. » L'archivage est une démarche d'organisation visant tout d'abord à sélectionner les documents à conserver puis à en assurer la sauvegarde et la disponibilité.

Aujourd'hui, ces documents sont pour la plupart d'entre eux créés, stockés et souvent diffusés sous forme numérique. Parallèlement, de très nombreux documents papier ont fait l'objet d'une numérisation. Le numérique permet la représentation de l'écrit, du plan (élément indispensable aux géomètres, architectes...), de l'image, du son, de la vidéo, des documents multimédias, des observations scientifiques, des systèmes d'information géographiques, etc. Relevant auparavant de l'informatique, le numérique concerne désormais de très nombreux domaines et a envahi notre vie quotidienne (radio, télévision, cinéma, téléphonie, photographie, cartes bancaires, etc.). La transition des représentations traditionnelles vers le numérique, réellement amorcée au cours des années 1990, s'est amplifiée depuis 2000 et semble totalement irréversible.

L'information sous forme numérique souffre cependant d'une faiblesse majeure : sa vulnérabilité par rapport au temps. S'il est préservé d'agressions externes (lumière, humidité, chaleur), un livre se conserve naturellement très longtemps. Preuve en est, la première Bible imprimée par Gutenberg vers 1452 existe toujours. Les supports numériques, quant à eux, « vieillissent » très rapidement. De plus, s'il suffit d'ouvrir un livre pour prendre connaissance de son contenu, accéder au contenu de documents numériques est plus compliqué : cela nécessite un dispositif complexe comprenant un support de données, un appareil de lecture, un ordinateur, un système d'exploitation et un logiciel compatible avec ce dernier. L'indisponibilité de l'un de ces éléments compromet l'accès au contenu informationnel. La pérennité d'un tel dispositif dépend donc de celle des différents fabricants de chacun de ces éléments.

La spécialisation de l'archivage traditionnel au domaine du numérique constitue ce qu'on appelle l'archivage numérique. Celui-ci implique des règles, des pratiques, des compétences et des moyens nouveaux.

La norme internationale Modèle de référence pour un système ouvert d'archivage (I.S.O. 14721), appelée communément modèle O.A.I.S. (Open Archival Information System), est dédiée à l'archivage numérique. Elle définit l'Archive (notée ici avec une majuscule, pour la distinguer des archives correspondant aux documents archivés) comme « une organisation dont la vocation est de préserver l'information pour permettre à une communauté d'utilisateurs cible d'y accéder et de l'utiliser ». Cette définition exprime la nécessité de conservation de l'information, mais aussi le besoin de faire en sorte que cette information soit utilisable et, par conséquent, compréhensible. Il sera donc indispensable de conserver avec les documents tout ce qui sera nécessaire pour les retrouver, les lire et les comprendre. L'archivage numérique consiste à mettre en œuvre une telle Archive.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Archivage numérique : principe d'une archive

Archivage numérique : principe d'une archive
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Archivage numérique : classification des archives

Archivage numérique : classification des archives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : consultant indépendant, expert en archivage numérique auprès de la Commission européenne

Classification

Autres références

«  ARCHIVAGE NUMÉRIQUE  » est également traité dans :

ARCHIVES

  • Écrit par 
  • Françoise HILDESHEIMER
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un nouveau rapport à la mémoire et à sa conservation »  : […] La révolution numérique constitue, pour le monde de la conservation, un défi à la fois technologique et conceptuel. En effet, l'objectivité matérielle du document traditionnel, écrit ou imprimé, est assurée et ne pose aucun problème quant à son identification, une fois soumis à l'expertise classique de la critique historique. Aujourd'hui, l'audiovisuel et le numérique sont porteurs de contenus qu […] Lire la suite

HUMANITÉS NUMÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Thierry POIBEAU
  •  • 5 444 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un champ de recherche résolument transdisciplinaire »  : […] Le domaine des humanités numériques recouvre des recherches variées, liées à des domaines très divers, avec des finalités et des approches elles aussi très diverses. On peut par exemple citer le projet Time Machine. Lancé en 2012, le projet initial, Venice Time Machine (https://www.epfl.ch/research/domains/venice-time-machine/), est né d’une collaboration entre les Archives de la ville de Venise […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude HUC, « ARCHIVAGE NUMÉRIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/archivage-numerique/