EXTER ALEXANDRA ALEXANDROVNA (1882-1949)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Amazone » de l'avant-garde russe, Alexandra Alexandrovna Exter est connue pour ses peintures, dessins, décors de théâtre, créations de textiles et de vêtements, et illustrations de livres. Née sous le patronyme Grigorovitch en 1882 à Biélostok, elle se forme à l'école des Beaux-Arts de Kiev jusqu'en 1907. Elle organise l'année suivante en compagnie de David Bourliouk l'exposition Le Maillon à Kiev, où elle présente ses premières peintures et broderies imprégnées de l'art populaire russe. L'artiste part ensuite étudier à Paris, à l'académie de la Grande Chaumière. Tandis que le néo-primitivisme constitue le courant avant-gardiste dominant en Russie de 1909 à 1912, Exter approfondit sa connaissance de la peinture européenne et côtoie les milieux cubistes, ce dont témoignent le traitement géométrique et le choix de ses sujets extraits de la modernité urbaine (série des Ponts et des Villes, 1911-1912). Si l'influence de Léger, Gleizes et Delaunay est à cette date particulièrement sensible, l'importance accordée à la couleur et à la facture souligne les origines biélorussiennes d'Exter. Marquée par la découverte du futurisme, et notamment par Ardengo Soffici, son œuvre évolue en 1913 vers le « cubo-futurisme », mouvement synthétique russe qui relie le travail d'Exter à celui des frères Bourliouk et de Bénédikt Livchits. Vivant à Kiev, Moscou, Paris et Rome entre 1908 et 1914, la jeune femme organise et participe à de nombreuses expositions avant-gardistes (La Guirlande, Moscou, 1908 ; les Salons d'Izdebski, Kiev, Odessa, Saint-Pétersbourg, Riga, 1909-1910 ; les expositions du Valet de Carreau, Moscou, 1910, 1912 et 1914 ; L'Union de la jeunesse, Moscou, 1910 ; La Section d'or, Paris, 1912 ; L'Exposition internationale des futuristes libres, Milan, le Salon des Indépendants, Paris, L'Anneau, Kiev, 1914 ; Tra [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  EXTER ALEXANDRA ALEXANDROVNA (1882-1949)  » est également traité dans :

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sculpture et collages »  : […] La première phase du suprématisme sera marquée par cette liberté de la couleur qui entraîne Malevitch dans une richesse de formes géométriques sans poids, librement projetées dans un espace « illimité ». Les formes « flottantes », affirmant la liberté de déplacement dans un espace « sans dieu et sans matière », seront le but du peintre à partir du début du suprématisme. Cela conduira Malevitch à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme/#i_50033

Pour citer l’article

Cécile GODEFROY, « EXTER ALEXANDRA ALEXANDROVNA - (1882-1949) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandra-alexandrovna-exter/