ALAṂKĀRA-ŚĀSTRA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une psychologie de l'émotion esthétique

Le premier prolongement de la théorie du dhvani est celle du rasa, de l'émotion esthétique. On distingue deux variétés de suggestion. L'une fait passer d'un sens à un autre sens par un mécanisme perceptible. Une autre, immédiate, ne mène pas à un autre sens, mais crée un état émotionnel et un plaisir esthétique chez le lecteur. C'est cet état et ce plaisir qui sont désignés par le terme de rasa (littéralement « saveur »). On rend compte par là du phénomène de participation au théâtre. Le spectateur sensible s'identifie au héros, éprouve les mêmes émotions, mais ces émotions sont chez lui un plaisir. Le rasa suggéré est le sens ultime du texte poétique. Plaisir esthétique, il est coloré par l'état émotionnel qui le provoque. Les théoriciens ont donc établi une classification de divers rasa, selon les types d'états émotionnels décrits par les poètes. On les ramène généralement au nombre de neuf : amour, rire, tristesse, fureur, enthousiasme, peur, dégoût, émerveillement, apaisement intérieur. On distingue des états dominants (sthāyibhāva), passagers (vyabhicāribhāva), des conditions d'éveil de ces états (vibhāva), des signes extérieurs qu'ils provoquent (anubhāva) parmi lesquels certains sont susceptibles de se communiquer au spectateur (sāttvikabhāva, larmes, frisson, etc.), soit cinq constituants du rasa. Ceci est le départ de toute une psychologie littéraire dans laquelle, comme dans toute littérature, la part principale est donnée au sentiment amoureux et à l'héroïsme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ALAMKARA-SASTRA  » est également traité dans :

SANSKRITES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 973 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les littératures d'enseignement »  : […] Tout ce que l'esprit humain a pu concevoir a eu son expression en sanskrit. Il n'est pas possible d'énumérer exhaustivement les diverses disciplines, les divers domaines, les divers genres littéraires sanskrits. On peut distinguer ce qui est technique et didactique et ce qui est belles-lettres pures. Le premier groupe est appelé génériquement śāstra (« enseignement »). Les trois principaux śāstr […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Sylvain FILLIOZAT, « ALAṂKĀRA-ŚĀSTRA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alamkara-sastra/