JUPPÉ ALAIN (1945- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Brillante mécanique intellectuelle, pur produit de la méritocratie républicaine, Alain Juppé est né le 15 août 1945, à Mont-de-Marsan (Landes), d'une famille d'exploitants agricoles aisés. Entré à Normale sup' à dix-neuf ans en 1964, agrégé de lettres classiques trois ans plus tard, puis énarque et inspecteur des finances, il a fait ainsi partie de ces « premiers de la classe » qui peuplent en France la haute administration et font tourner, dans l'ombre, la machine de l'État.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres classiques, médiateur du journal Le Monde

Classification

Autres références

«  JUPPÉ ALAIN (1945- )  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Chirac (1995-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 9 267 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une présidentielle paradoxale, des législatives de confirmation (2002) »  : […] La logique d'une élection présidentielle à deux tours est normalement de faire émerger du premier les deux principaux candidats qui s'affronteront dans le duel du second. Ce système est évidemment à haut risque puisqu'une coalition de gauche ou de droite très divisée éparpille ses voix et risque de se trouver éliminée de la compétition. Cela devrait inciter à rechercher des candidatures de rassemb […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 695 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une opposition divisée »  : […] Les divisions secouent l’opposition au moins autant que la majorité. L’Alternative, mouvement issu du rapprochement en 2013 du MoDem de François Bayrou et de l’U.D.I., ne semble pas devoir résister au retrait, en avril, de Jean-Louis Borloo de la vie politique. L’élection du nouveau président de l’U.D.I., Jean-Christophe Lagarde, est d’ailleurs l’occasion pour le centre droit de manifester ses div […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2009

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 702 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une crise économique et sociale grave en quête de réponses »  : […] La France a été, comme les autres pays, touchée par la crise économique, sociale et financière, même si l'importance de la fonction publique et le système social en ont amorti le choc (diminution du P.I.B. de 2,3 p. 100 en 2009 contre plus de 3 p. 100 en moyenne dans la zone euro). La récession se traduit par de nombreuses faillites d'entreprises, engendrant plus de trois cent cinquante mille des […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2004

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 928 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une droite non stabilisée »  : […] Ces difficultés de l'action gouvernementale sont pour partie liées au malaise de la droite. Certes, celui-ci est inséparable d'un problème de personnes, mais il ne s'y réduit pas. C'est d'abord, le pari gagné par François Bayrou de maintenir une U.D.F. indépendante, qui n'enregistra guère de défections au sein de ses rangs après la création du grand parti d'Alain Juppé ; capable de tenir tête à un […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 1996

  • Écrit par 
  • Serge SUR
  •  • 3 938 mots
  •  • 1 média

En France, disait-on en 1996, il y a les optimistes et les pessimistes. Les optimistes pensent que la période est pré-révolutionnaire. Quant aux pessimistes, ils pensent que le gouvernement Juppé va durer. Au-delà de son caractère provocant, cette boutade comporte plusieurs enseignements. Elle dénote un sentiment d'attente, le caractère de transition – ou plutôt de gestation – de la période. Elle […] Lire la suite

GRÈVE

  • Écrit par 
  • Hélène SINAY
  • , Universalis
  •  • 12 478 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grèves depuis 1968 »  : […] Même s'ils n'ont plus revêtu les caractères d'une grève générale, plusieurs conflits saillants ont révélé depuis 1968des préoccupations nouvelles, liées soit à l'apparition de nouvelles technologies, soit au développement de la mondialisation et à la remise en cause parallèle des systèmes de protection sociale (Sécurité sociale, chômage, retraite). La longue grève de Lip en 1973 a traduit la volon […] Lire la suite

PHILIPPE ÉDOUARD (1970- )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  • , Universalis
  •  • 1 267 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Carrière politique et incursions dans le privé »  : […] En 2001, alors qu’Édouard Philippe cherche à s’investir en politique, le maire du Havre, Antoine Rufenacht, lui-même ancien élève de l’ENA, et qui cherche un successeur, lui propose de figurer sur la liste qu’il mène pour sa réélection. Le jeune maître des requêtes au Conseil d’État est élu et se voit immédiatement confier le poste d’adjoint aux affaires juridiques. L’année suivante, il échoue à […] Lire la suite

RPR (Rassemblement pour la République)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  • , Universalis
  •  • 1 234 mots
  •  • 1 média

Après sa démission de l'hôtel Matignon, en 1976, Jacques Chirac entreprend de réorganiser le mouvement gaulliste. C'est ainsi que naît le Rassemblement pour la République (R.P.R.), le 5 décembre 1976. La croix de Lorraine fait place au bonnet phrygien. La volonté d'ouverture se manifeste aussi par la nomination comme secrétaire général d'un haut fonctionnaire, Jérôme Monod, peu habitué jusque-là a […] Lire la suite

SANTÉ - Le système de santé français

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT, 
  • Jean-François NYS
  • , Universalis
  •  • 7 351 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le refus de la maîtrise comptable des dépenses de santé »  : […] La régulation des dépenses par le mécanisme d'enveloppes globales a progressivement été introduite en France au cours des années 1990. Mais ce sont les ordonnances Juppé d'avril 1996 qui ont déclenché la contestation des médecins. Celle-ci portait non pas sur la nécessité de maîtriser les dépenses, mais sur les outils employés pour mettre en œuvre cette maîtrise, en l'occurrence le vote annuel pa […] Lire la suite

TOUBON JACQUES (1941- )

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 1 161 mots
  •  • 1 média

Haut fonctionnaire et homme politique français , Jacques Toubon a été l’une des principales figures de la droite gaulliste française, avant d’exercer le mandat de Défenseur des droits de 2014 à 2020, institution à laquelle il a donné une envergure nouvelle par des prises de position sans concession. Jacques Toubon a quitté le 17 juillet 2020 cette fonction de Défenseur des droits, au terme d’un ma […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

15-22 mars 2020 France. Premier tour des élections municipales.

d’Alain Juppé, est mis en ballotage par le candidat EE-LV. À Lille, la maire Martine Aubry (PS) est talonnée par le candidat EE-LV. Le 16, le chef de l’État annonce le report du second tour des municipales. Le 17, le quotidien Le Monde rapporte les propos d’Agnès Buzyn qui affirme, au sujet du maintien du premier tour des élections municipales en  […] Lire la suite

13 février 2019 France. Proposition de la nomination d'Alain Juppé comme membre du Conseil constitutionnel.

Alain Juppé (ex-LR) au Conseil constitutionnel, dont trois membres achèvent leur mandat en mars. Le président Emmanuel Macron propose l’ancien ministre Jacques Mézard (Mouvement radical, social et libéral) et le président du Sénat Gérard Larcher propose le sénateur François Pillet (rattaché au groupe LR). Alain Juppé annonce sa démission de la mairie […] Lire la suite

16-20 février 2018 France. Polémique à la suite des déclarations de Laurent Wauquiez.

Alain Juppé ou les députés de La République en marche. Le 20, interrogé sur la chaîne BFM-TV, Laurent Wauquiez déclare « assumer » ses propos – à l’exception de la mise en cause de Nicolas Sarkozy –, met en cause le « système médiatique » et dénonce les « méthodes de voyous » de l’émission « Quotidien ». […] Lire la suite

11-29 mai 2017 France. Nomination du gouvernement et premiers pas du nouvel exécutif.

d’Alain Juppé (LR) se présentent, ainsi que face à Manuel Valls (PS). Celui-ci a sollicité en vain l’investiture de LRM, tandis que Bruno Le Maire a proposé de rallier la majorité présidentielle et qu’Alain Juppé s’est déclaré hostile à une « opposition frontale » à Emmanuel Macron. De nombreux députés sortants, notamment socialistes ou de gauche,  […] Lire la suite

23-28 avril 2017 France. Premier tour de l'élection présidentielle.

Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, ont appelé explicitement à voter pour Emmanuel Macron. Ces positions divergentes de la classe politique, ainsi que l’absence de mobilisation massive contre le FN, marquent une rupture avec la mise en place du front républicain qui avait caractérisé le second tour de l’élection de 2002 opposant Jacques Chirac à Jean-Marie […] Lire la suite

Pour citer l’article

Thomas FERENCZI, « JUPPÉ ALAIN (1945- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-juppe/