LINCOLN ABRAHAM (1809-1865)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Abraham Lincoln

Abraham Lincoln
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bataille de Buena Vista

Bataille de Buena Vista
Crédits : Hulton Getty

photographie

Abraham Lincoln et le général McClellan, A. Gardner

Abraham Lincoln et le général McClellan, A. Gardner
Crédits : Hulton Getty

photographie

Armée du Potomac

Armée du Potomac
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Abraham Lincoln, qui fut président des États-Unis du 4 mars 1861 au 15 avril 1865, a gouverné son pays pendant la période la plus critique de son histoire, la guerre de Sécession. Lors de ce conflit, onze États du Sud, décidés à conserver le système d'esclavage noir qu'ils pratiquaient et même à l'étendre, échouèrent lorsqu'ils tentèrent de se séparer de l'Union (américaine) et de constituer une nation indépendante.

Abraham Lincoln

Abraham Lincoln

photographie

Investiture du président des États-Unis, Abraham Lincoln (1809-1865), le 4 mars 1861. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La guerre fut, pour Lincoln, l'occasion de mettre un terme à l'esclavage dans son pays. Sa proclamation d'émancipation, qui affranchissait les esclaves dans tous les États ou parties d'État rebelles, lui valut le titre de « grand émancipateur », bien que, actuellement, certains historiens et de nombreux intellectuels noirs contestent le bien-fondé de cette dénomination. Ils prétendent que la loi qui a définitivement aboli l'esclavage est le treizième amendement de la Constitution, ratifié le 18 décembre 1865, huit mois après la mort de Lincoln.

En tant que président, Lincoln a maintes fois affirmé sa foi en la démocratie, en particulier dans le bref discours qu'il prononça lors de l'inauguration du cimetière militaire de Gettysburg en Pennsylvanie, où avait eu lieu, du 1er au 3 juillet 1863, l'une des plus grandes batailles de la guerre (une victoire de l'Union). C'est là que, le 19 novembre 1863, il engagea ses concitoyens à décider « que ces morts ne soient pas morts en vain, que cette nation, avec l'aide de Dieu, connaisse un renouveau de liberté, et que le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ne disparaisse pas de notre planète ».

Selon toute probabilité, la mort tragique de Lincoln a contribué à sa renommée. Au moment de son assassinat, il affrontait un Congrès résolu à imposer au Sud vaincu des conditions beaucoup plus dures que celles dont il était partisan. Il n'est pas certain qu'il aurait pu faire triompher ses vues dans le corps législatif. Dans la négative, sa grandeur aurait peut-être subi le même sort que celle de Woodrow Wilson qui, couvert de gloire à la fin de la Première Guerre mondiale, ne réussit pas à faire entrer son pays dans la Soci [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LINCOLN ABRAHAM (1809-1865)  » est également traité dans :

ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 2 930 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le problème aux États-Unis »  : […] l'abolitionnisme se mue en mouvement politique. Un premier parti né en 1848, le Parti du sol libre, avait échoué. Mais, dès 1854, une formation nouvelle, le Parti républicain, adopte un programme antiesclavagiste ; en 1860 son candidat à la présidence, Abraham Lincoln, est élu. Un des résultats de la guerre civile qui commence en 1861 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolitionnisme/#i_25170

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 193 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « L'élection de Lincoln »  : […] préféré John Breckinridge, partisan de l'esclavage. La convention républicaine préfère Abraham Lincoln à William H. Seward, qu'elle estime trop engagé. Enfin un quatrième parti, qui prend le nom d'Union constitutionnelle, formé de dissidents des démocrates et de partis mineurs, se rallie sur le nom de John Bell, du Tennessee. Dans l'âpreté de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_25170

GUERRE DE SÉCESSION

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Durant quatre ans, une guerre civile oppose les États-Unis d'Amérique (l'Union) à onze États sécessionnistes du Sud (la Confédération). Ce conflit trouve son origine dans le système de l'esclavage, sur lequel repose toute l'économie agricole du Sud, mais qui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-secession/#i_25170

NOIRS AMÉRICAINS

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Daniel SABBAGH
  •  • 5 264 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'esclavage »  : […] balance en faveur des zones industrielles de la Pennsylvanie, de l'Ohio, de New York et des États récents du Middle West. La fondation du Parti républicain, en 1854, traduisit cette évolution sur le plan politique et social, et l'élection à la Présidence de son candidat Abraham Lincoln, en 1860, fut la cause officielle de la guerre de Sécession […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noirs-americains/#i_25170

SÉCESSION (GUERRE DE)

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 910 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origines et causes de la sécession »  : […] de la lutte fut l'élection à la présidence des États-Unis du candidat républicain Abraham Lincoln, en novembre 1860. Exceptionnellement, quatre candidats s'étaient présentés : Lincoln, Stephen A. Douglas (« le petit géant », démocrate), John C. Breckinridge (démocrate « sudiste ») et John Bell (« Union constitutionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/secession-guerre-de/#i_25170

SPIELBERG STEVEN (1946-    )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 702 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'épreuve du réel »  : […] de Sécession bouleverserait les alliances, rendant le vote impossible. Non seulement Lincoln fait traîner cette guerre meurtrière, mais il assume l’emploi de tous les moyens, y compris pressions et manipulations. Ce pourrait être une charge contre la réputation du président mythique comme dans un film progressiste des années 1960-1970. Mais ici, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steven-spielberg/#i_25170

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul M. ANGLE, « LINCOLN ABRAHAM - (1809-1865) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-lincoln/