LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1948]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

31 juillet

Les Américains Mel Patton, couloir numéro 1, et Barney Ewell, couloir numéro 2, sont les favoris du 100 mètres. Le départ de Patton est poussif, Ewell se détache et pense s'imposer. Mais personne n'a pris garde à l'autre Américain, Harrison Dillard – qui est avant tout spécialiste des courses de haies –, placé dans le couloir extérieur ; or la photo-finish montre clairement que Dillard s'est imposé (10,3 s), devant Ewell (10,4 s), alors que Patton est cinquième. Dans le 400 mètres haies, un autre Américain, Roy Cochran, neuvième d'une famille de dix enfants, s'impose en 51,1 s (record olympique), devant le surprenant représentant de Ceylan Duncan White (51,8 s). Willie Steele, américain lui aussi, légèrement blessé, réalise 7,82 m dès son premier essai lors du saut en longueur, ce qui lui vaut la médaille d'or. Imre Nemeth (Hongrie) est champion olympique de lancer du marteau (56,07 m).

Dans le 100 mètres nage libre, le Français Alex Jany (dix-neuf ans), recordman du monde (55,8 s), part mal, mais il réussit à remonter ses concurrents et se trouve en tête à la mi-course ; mais il n'assure pas son virage et voit les Américains Walter Ris et Alan Ford se détacher ; Ris s'impose en 57,3 s (record olympique) devant Ford (57,8 s), alors que Jany ne se classe que cinquième (58,3 s).

Le dénouement de la compétition de fleuret par équipes est palpitant. Lors de l'affrontement décisif, les Français, avec l'expérimenté Bordelais Jehan Buhan (trente-six ans) et le prodige catalan Christian d'Oriola (dix-sept ans et demi), mènent face aux Italiens six victoires à trois ; mais les Transalpins se révoltent et passent en tête. L'assaut décisif met aux prises Renzo Nostini et Adrien Rommel ; ce dernier, qui a perdu ses trois matchs dans cette confrontation, inflige une sévère défaite à Nostini (5 touches à 0), ce qui offre la médaille d'or à la France (huit victoires partout, mais 62 touches à 60).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1948] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1948-11es-jeux-olympiques-d-ete/