LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1948]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

2 août

Plusieurs finales d'athlétisme se déroulent en cette journée pluvieuse. Dans le 5 000 mètres, Zatopek imprime un train soutenu, mais il ne parvient pas à décrocher le Belge Gaston Reiff ; or ce dernier attaque de loin, décroche nettement le Tchécoslovaque, qui compte un moment 50 mètres de retard ; mais Zatopek se rapproche alors que Reiff se trouve à la peine dans le dernier tour ; dans un ultime effort, Reiff parvient à préserver sa médaille d'or (14 min 17,6 s, record olympique), devant Zatopek (14 min 17,8 s). Marcel Hansenne (France) est le favori du 800 mètres, mais le tirage au sort le place à l'extérieur, ce qui constitue à l'époque un désavantage (il devra de ce fait courir quelques mètres de plus que les concurrents qui se trouvent à la corde). Mal parti et englué dans le peloton, Hansenne ne parvient jamais à rejoindre l'Américain Malvin Whitfield, qui s'impose (1 min 49,2 s, record olympique), devant le Jamaïquain Arthur Wint, lequel déborde dans les derniers mètres le Français, très déçu par sa médaille de bronze. L'Italien Adolfo Consolini lance le disque à 52,78 m (record olympique), devançant son compatriote Giuseppe Tosi et l'Américain Fortune Gordien. Pour la première fois, le saut à la perche semble devoir échapper aux États-Unis : le Finlandais Erkki Kataja a franchi 4,20 m et est en tête du concours au nombre des essais manqués ; Guinn Smith, qui souffre et ne peut sauter que grâce à des injections de novocaïne, doit donc absolument franchir 4,30 m ; mais il échoue lors de ses deux premières tentatives ; pour son dernier essai, il change de perche et opte pour un engin plus flexible : il franchit la barre et préserve l'invincibilité américaine dans cette discipline. Fanny Blankers-Koen (Pays-Bas), une mère de famille de trente ans, remporte le 100 mètres (11,9 s) en laissant l'Anglaise Dorothy Manley (12,2 s) à 3 mètres.

Fanny Blankers-Koen, 1948

Fanny Blankers-Koen, 1948

Photographie

Une mère de famille âgée de trente ans, la Néerlandaise Fanny Blankers-Koen, fut la vedette des jeux Olympiques de Londres en 1948 : elle remporta quatre médailles d'or. Ici, elle gagne le 80 mètres haies, devant la Britannique Maureen Gardner et l'Australienne Shirley Strickland. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Les trois Danoises ont réussi à se qualifier pour la finale du 100 mètres nage libre : Greta Andersen (1 min 6,3 s) s'impose devant l'Américaine Ann Curtis (1 min 6,5 s).

La Hongroise Ilona Elek (quarante et un ans), champ [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1948] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1948-11es-jeux-olympiques-d-ete/