Pierres fines et d'ornement


AGATE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 715 mots
  •  • 1 média

Dioxydes de silicium, les agates appartiennent au groupe des quartz microcristallins, comme les calcédoines et les jaspes. Elles se distinguent facilement des calcédoines car elles présentent une coloration zonée concentrique, sinueuse ou bréchique. Elles peuvent être cependant confondues avec l'onyx marbre (souvent appelé à tort simplement onyx), également […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agate/#i_0

AIGUE-MARINE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 157 mots
  •  • 1 média

L'aigue-marine est la variété bleue et limpide du béryl, un cyclosilicate de béryllium. Sa couleur présente de nombreuses nuances en fonction de la provenance de la pierre : bleu pâle, bleu, bleu-vert. Pierre fine recherchée en joaillerie, elle est d'autant plus appréciée que sa couleur est d'un bleu soutenu. Son habit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aigue-marine/#i_0

ALMANDIN

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 333 mots

Nésosilicate de fer et d'aluminium, l'almandin est le grenat le plus commun. Il se présente sous forme de cristaux rhombododécaédriques, souvent centimétriques, de couleur rouge à rouge foncé avec des nuances violacées ou brunes.Formule : Fe3Al2(SiO4)3 ; système : cubique ; dureté : 7-7,5 ; poids spécifique : 4,1-4,3 ; éclat : vitreux ; transparence : transparent à translucide ; cassure : conchoïd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/almandin/#i_0

AMBRE

  • Écrit par 
  • Christine FLON
  •  • 1 679 mots
  •  • 2 médias

Le terme d'ambre est employé couramment par les minéralogistes et les paléontologistes pour désigner une résine fossile que l'on trouve principalement dans les sédiments des bords de la mer Baltique. L'ambre se présente généralement sous forme de nodules irréguliers relativement tendres, jaunâtres, plus ou moins translucides et parfois fluorescents ; ils contiennent souvent des bulles d'air et sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ambre/#i_0

AMÉTHYSTE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 344 mots
  •  • 1 média

Tectosilicate, l'améthyste est la variété gemme la plus prisée des nombreuses espèces du groupe du quartz auquel elle appartient. À l'état naturel, elle se reconnaît aisément par ses cristaux prismatiques pseudohexagonaux de couleur violacée, terminés à chaque extrémité par un rhomboèdre. La couleur va du violet lilas très clair au violet bleuâtre très foncé, en passant par des tons franchement po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amethyste/#i_0

BÉRYL

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 710 mots
  •  • 1 média

Cyclosilicate d'aluminium et de béryllium, le béryl se présente sous forme de cristaux hexagonaux lisses ou striés parallèlement à l'allongement. La base des cristaux est souvent plane (perpendiculaire à l'axe de symétrie 6) ou tronquée de faces pyramidales rarement complètes. Les cristaux sont généralement de taille centimétrique, mais on connaît aussi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beryl/#i_0

CALCÉDOINE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 798 mots
  •  • 3 médias

Dioxydes de silicium, les calcédoines appartiennent au groupe des quartz microcristallins, au même titre que les jaspes et les agates ; elles se distinguent donc du groupe des quartz macrocristallins, tels que l'améthyste ou le cristal de roche, et du groupe des opales, toujours amorphes. Elles cristallisent en mass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcedoine/#i_0

CHRYSOBÉRYL

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 066 mots
  •  • 1 média

Oxyde de béryllium et d'aluminium, le chrysobéryl (« béryl d'or », du grec chrusos, or, et bêrullos, béryl) est une pierre fine présentant à l'état naturel des cristaux prismatiques ou tabulaires, striés, de couleur jaune verdâtre, grise, brune, vert bleuté. Il est souvent maclé à deux individus, formant un « V » car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chrysoberyl/#i_0

DIOPTASE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 387 mots

Cyclosilicate hydraté naturel de cuivre, ainsi nommé parce que si l'on en regarde les cristaux par transparence et d'une certaine manière on y aperçoit d'ordinaire les reflets intérieurs des plans de clivage.La dioptase, de par sa structure, se rattache probablement au groupe de la phénacite, du type R2SiO4.Sa formule chimique H2CuSiO4, ou H2O, CuO, SiO2, peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dioptase/#i_0

GEMMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POIROT, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 6 257 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Autres gemmes »  : […] L'aigue-marine, variété de béryl bleu à bleu-vert, est particulièrement recherchée lorsque sa couleur est très foncée. Les pierres claires ne sont pas rares. La morganite est une variété de béryl rose à rose-violet. Les teintes soutenues sont les plus appréciées. L'héliodore est une variété de béryl jaune d'or. Les béryls ont souvent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gemmes/4-autres-gemmes/

GROSSULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 321 mots
  •  • 2 médias

Nésosilicate de calcium et d'aluminium, le grossulaire est le grenat calcique le plus commun. Il se présente sous forme de cristaux rhomboédriques, souvent centimétriques, de couleur jaunâtre, verte, rose à orangée, mais non rouge.Formule : Ca3Al2(SiO4)3 ; système : cubique ; dureté : 7-7,5 ; poids spécifique : 3,6-3,7 ; éclat : vitreux ; transparence : transparent à translucide ; cassure : concho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grossulaire/#i_0

JADES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 634 mots
  •  • 2 médias

Le jade présente une coloration dans la gamme des verts, allant du vert émeraude au vert pâle ; il peut être blanc ou, plus rarement, rouge brun, jaune, gris, parfois tacheté. Il est utilisé depuis la préhistoire : on le taillait alors pour fabriquer des armes et des outils en raison de sa dureté. Mais le jade est surtout connu pour les bijoux et les objets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jades/#i_0

JASPE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 528 mots
  •  • 1 média

Dioxyde de silicium, le jaspe, en tant que minéral, appartient au groupe des quartz microcristallins, comme les calcédoines et les agates. La caractéristique essentielle du jaspe est d'être bariolée ou tachetée de diverses couleurs.formule : SiO2 ;système : rhomboédrique ;dureté : de 6,5 à 7 ;poids spécifique : de 2,5 à 3 ;éclat : mat à vitreux ;transparenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaspe/#i_0

LAZURITE ET LAPIS-LAZULI

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 489 mots
  •  • 1 média

Tectosilicate de calcium et de sodium, la lazurite (de l'arabe lazavard, ciel) est un feldspathoïde, c'est-à-dire un minéral voisin du feldspath (minéral essentiel des roches magmatiques) mais moins riche en silice. Elle se caractérise par une couleur bleu azur foncé à bleu-violet et par son association fréquente avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazurite-et-lapis-lazuli/#i_0

MALACHITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 398 mots
  •  • 2 médias

Carbonate hydraté de cuivre, la malachite se présente généralement à l'état naturel sous forme d'encroûtements mamelonnés déclinant de belles et soyeuses nuances vertes. Elle est constituée de petits cristaux aciculaires se disposant en structure radiée ; aussi, les masses compactes sont souvent sciées et polies pour montrer de belles surfaces finement zonées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malachite/#i_0

OPALE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 646 mots
  •  • 1 média

Dioxyde de silicium hydreux, l'opale (ou gel de silice) se distingue des minéraux des autres groupes du quartz par une structure cristalline toujours amorphe. Elle se présente donc en masses informes. La beauté des reflets irisés qu'elle arbore parfois en fait une gemme très recherchée parmi les pierres fines.formule : SiO2 ;système : rhomboédrique ;dureté  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opale/#i_0

ROUTES DE L'AMBRE (Europe protohistorique)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 1 417 mots

L'ambre jaune est une résine fossile que l'on trouve principalement en Allemagne du Nord (Slesvig-Holstein), au Danemark (Jutland) et sur les rives méridionales de la Baltique (Pologne). Il contient alors 3 à 8 p. 100 d'acide succinique. D'autres gisements moins importants ont été signalés en France du Sud, en Espagne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-l-ambre/#i_0

TOPAZE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 128 mots
  •  • 1 média

Nésosilicate fluorifère d'aluminium, la topaze est une gemme de valeur, très appréciée sur le marché des joailliers. La couleur caractéristique est le jaune miel, mais elle peut être incolore ou prendre diverses teintes – jaune vif, rose pâle à rose vif, bleu clair, brun orangé ou, plus rarement, vert pâle –, ce qui rend son identification parfois difficile. Elle se distingue cependant par une gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/topaze/#i_0

TOURMALINE

  • Écrit par 
  • Claude SALZE
  •  • 534 mots

Cyclosilicate cristallisant dans le système rhomboédrique. Du mot cinghalais touramali, la tourmaline se présente sous forme de cristaux prismatiques allongés parallèlement à l'axe ternaire. Les plus courants sont de petite taille, mais ils peuvent atteindre 20 centimètres de longueur. Les formes les plus courantes sont les pyramides rhomboédriques, les prismes (le nombre de fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tourmaline/#i_0

TURQUOISE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Phosphate hydraté de cuivre et d'aluminium, la turquoise se présente généralement en nodules bleu ciel, souvent réniformes, où s'expriment des veines ocres, brunes ou noires de limonite ou de jaspe.Formule : CuAl6(PO4)4(OH)8, 4H2O ; système : triclinique (les cristaux sont petits et rares) ; dureté : 5-6 ; poids spécifique : 2,6-2,8 ; éclat : soyeux à cireux ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquoise/#i_0

WULFÉNITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 418 mots
  •  • 1 média

Molybdate anhydre de plomb, la wulfénite (du nom du minéralogiste autrichien Xavier von Wulfen qui la découvrit en 1785) est très recherchée par les collectionneurs en raison de la beauté de ses cristaux. Ces derniers se présentent le plus souvent en tables carrées et biseautées en bordure ; leurs couleurs se déclinent dans les teintes du jaune (jaune brun, ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wulfenite/#i_0


Affichage 

Jaspe

Jaspe

photographie

Le jaspe appartient au groupe des quartz microcristallins. Cet échantillon de jaspe zoné provenant de Sibérie montre une succession de bandes colorées selon la teneur en oxydes d'éléments métalliques comme le fer et le manganèse. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Opale

Opale

photographie

L'opale est une forme de silice amorphe hydratée. Cet échantillon, provenant du Mexique, est une variété gemme de ce type de minéral, dite opale de feu. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Grossulaire

Grossulaire

photographie

Le grossulaire, silicate de calcium et d'aluminium, est une variété de grenat utilisée en joaillerie. Cet échantillon appartient à une espèce appelée hessonite qui contient du fer et des groupes hydroxyles. Il a été découvert à Passo del Faiallo en Ligurie (Italie) 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Turquoise

Turquoise

photographie

La turquoise, phosphate hydraté de cuivre et d'aluminium à la couleur bleue caractéristique, est rare en cristaux. Elle se présente généralement en masses compactes ou en nodules . elle est alors utilisée comme gemme si le bleu est intense ., ou encore en veines microcristallines,... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Améthyste

Améthyste

photographie

L'améthyste est une variété de quartz qui se distingue par sa couleur violacée à pourpre, due à la présence de fer dans le réseau cristallin. Sur cet échantillon, provenant du Rio Grande do Sul au Brésil, l'améthyste est associée à de la calcite blanc jaunâtre. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Aigue-marine, 1

Aigue-marine, 1

photographie

L'aigue-marine est une variété gemme très recherchée du béryl, comme l'émeraude qui, elle, est cependant classée parmi les pierres précieuses. Cet échantillon montre un magnifique cristal caractéristique de la couleur du minéral . le bleu de la mer, d'où son nom . et de... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Lapis-lazuli

Lapis-lazuli

photographie

Le lapis-lazuli est un terme réservé à une roche composée de divers minéraux dont principalement la lazurite (un tectosilicate de calcium et de sodium de couleur bleu intense) et, en moindre teneur, la calcite (blanche) et la pyrite (jaune à brun métallique). Échantillon... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Zircon

Zircon

photographie

Le zircon, nésosilicate de calcium et de titane, est utilisé comme gemme lorsqu'il est incolore ou prend une couleur bleue. Il contient en éléments-traces de l'uranium et du thorium, ce qui en fait un excellent géochronomètre pour la datation des roches magmatiques (granites).... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Topaze

Topaze

photographie

La topaze, nésosilicate fluorifère d'aluminium, est un minéral typique des pegmatites cristallisant dans les cavités et les filons de ces roches granitiques. Les plus belles gemmes sont jaunes, oranges (topaze impériale), bleues ou roses. On trouve aussi des topazes incolores,... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Malachite

Malachite

photographie

La malachite, carbonate hydraté de cuivre, est le plus répandu des minéraux secondaires du cuivre. Elle apparaît par altération dans les zones d'oxydation des gisements de cuivre. La malachite est un matériau ornemental de première importance. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Cornaline

Cornaline

photographie

La cornaline est une variété microcristalline de quartz (calcédoine) contenant un peu de fer. Cet échantillon montre une section de nodule de cornaline provenant d'Iran. On remarquera la zonation et l'aspect fibreux (au niveau de la cassure) de cette calcédoine rouge. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Ambre

Ambre

photographie

L'ambre de la Baltique, comme ce nodule, est une résine fossile produite il y a 50 millions d'années (Éocène) par un conifère, le Pinus succinifera

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Wulfénite

Wulfénite

photographie

La wulfénite, molybdate de plomb, est très appréciée des collectionneurs pour la beauté de ses cristaux, comme ce spécimen maclé sur du quartz pyramidal. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Copal

Copal

photographie

Le copal est une résine fossile très proche de l'ambre dans sa genèse. Son âge est cependant beaucoup plus jeune : de quelques centaines à 3 ou 4 millions d'années. De plus, à la différence de l'ambre, il est soluble dans l'éther, dans l'acétone et dans l'alcool. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Alexandrite

Alexandrite

photographie

L'alexandrite, oxyde de béryllium et d'aluminium, présente une étonnante propriété optique quant à la variation de couleur de ses cristaux : à la lumière naturelle, la pierre se montre sous des reflets verts et jaunes; à la lumière artificielle, elle devient rouge. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Andradite

Andradite

photographie

L'andradite est une variété de grenat ferrifère de qualité gemme. Ce minéral présente une variété incolore, l'allochroïte, décrite pour la première fois par le minéralogiste portugais Andrada, d'où le nom donné à cette pierre fine utilisée en joaillerie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Perle de culture

Perle de culture

photographie

La perle naturelle ou de culture doit son aspect nacré à l'association de microcristaux de carbonate de chaux et de conchyolite (une substance organique sécrétée par le mollusque porteur) disposés en couches concentriques à la manière de celles d'un oignon. La taille varie... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Caractéristiques des principales gemmes

Caractéristiques des principales gemmes

tableau

Principales gemmes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Gemmes organiques

Gemmes organiques

tableau

Roches et matières d'origine marine assimilées aux gemmes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jaspe

Jaspe
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Opale

Opale
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Grossulaire

Grossulaire
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Turquoise

Turquoise
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Améthyste

Améthyste
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Aigue-marine, 1

Aigue-marine, 1
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Lapis-lazuli

Lapis-lazuli
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Zircon

Zircon
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Topaze

Topaze
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Malachite

Malachite
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Cornaline

Cornaline
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Ambre

Ambre
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Wulfénite

Wulfénite
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Copal

Copal
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Alexandrite

Alexandrite
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Andradite

Andradite
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Perle de culture

Perle de culture
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Caractéristiques des principales gemmes

Caractéristiques des principales gemmes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Gemmes organiques

Gemmes organiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau