Auteurs grecs chrétiens


APOLLINAIRE DE LAODICÉE (310 env.-env. 390)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 539 mots

Originaire de Laodicée en Syrie, Apollinaire reçut une formation philosophique et rhétorique qui lui permit de jouer dans l'Église un rôle important comme porte-parole auprès des païens et comme théologien. Lorsqu'il fut élu à l'épiscopat en 361, l'empereur Julien commençait son œuvre de restauration religieuse et allait interdire bientôt aux chrétiens l'enseignement des lettres classiques (loi sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollinaire-de-laodicee/#i_0

CLÉMENT D'ALEXANDRIE (140 env.-env. 220)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 2 918 mots

Clément d'Alexandrie représente un phénomène tout à fait original et presque unique dans l'histoire du christianisme. Il est tout d'abord le premier écrivain chrétien à concevoir le dessein d'une vaste entreprise littéraire, composée de plusieurs traités et destinée à donner un programme complet de formation sp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-d-alexandrie/#i_0

COSMAS INDICOPLEUSTÈS CONSTANTIN D'ANTIOCHE dit (1re moitié VIe s.)

  • Écrit par 
  • Wanda WOLSKA-CONUS
  •  • 934 mots

De son vrai nom Constantin d'Antioche, Cosmas Indicopleustès, Grec de Syrie établi à Alexandrie, signe simplement « Chrétien ». Adepte de Théodore de Mopsueste et disciple de Mar Aba, katholikos de l'Église nestorienne de Perse, Cosmas dissimule ainsi une identité qui aurait pu faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmas-indicopleustes-constantin-d-antioche-dit/#i_0

DENYS ou PSEUDO-DENYS L'ARÉOPAGITE (Ve-VIe s.)

  • Écrit par 
  • René ROQUES
  • , Universalis
  •  • 2 293 mots

La pensée de Denys exerça au Moyen Âge une véritable fascination. Le fait qu'on tienne Denys pour un converti de Paul et pour un témoin de quelque enseignement apostolique secret y contribuait. Mais la raison de la profonde influence de l'Aréopagite est à chercher dans la richesse de sa doctrine mystique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-pseudo-denys-l-areopagite/#i_0

ÉVAGRE LE PONTIQUE (346-399)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 739 mots

Originaire du Pont, ordonné lecteur par saint Basile de Césarée, diacre par saint Grégoire de Nazianze, qu'il suivit à Constantinople, où sa prédication connut un grand succès, Évagre, « pour le salut de son âme », quitta cette capitale (382) et se retira d'abord à Jérusalem, puis en Égypte, où i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evagre-le-pontique/#i_0

GRÉGOIRE DE NAZIANZE saint (330 env.-env. 390)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 592 mots

Grégoire, né à Arianze, près de Nazianze, en Cappadoce, est, avec Basile de Césarée et Grégoire de Nysse, l'un des trois Cappadociens qui ont donné à la théologie orthodoxe, aussi bien orientale qu'occidentale, sa première systématisation et sa première form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-de-nazianze/#i_0

GRÉGOIRE DE NYSSE saint (330 env.-env. 395)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 887 mots

Né dans le Pont, Grégoire, évêque de Nysse en Cappadoce, a laissé une œuvre théologique et mystique qui connaît un regain d'actualité parmi les théologiens modernes. Il est vrai que, dans la perspective d'une anthropologie historique comme celle qu'a esquissée B. Groethuysen, Grégoire de Nysse devrait tenir une place aussi importante qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-de-nysse/#i_0

JEAN CHRYSOSTOME (354 env.-407)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie LEROUX
  •  • 1 280 mots

Avec Basile et Grégoire de Nazianze, ses aînés de quelques années, Jean Chrysostome (Jean « Bouche d'Or ») appartient à la génération de ceux qui édifièrent l'Église après les bouleversements doctrinaux et politiques qui suivirent l'avènement de l'Empire chrétien. La force de son verbe et la fougue de sa pensée lui ont valu d'être considéré comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-chrysostome/#i_0

SYNÉSIUS DE CYRÈNE (entre 370 et 375-apr. 413)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 495 mots

Rhéteur, philosophe néo-platonicien, puis, après sa conversion, évêque chrétien. Synésius, né à Cyrène en Libye, fut initié à la philosophie et à la science (astronomie et mathématiques) par la célèbre Hypatie, à Alexandrie. Il conserva toute sa vie une double fidélité, typiquement platonicienne, à la vie intérieure et à l'engagement politique. Personnalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synesius-de-cyrene/#i_0