Guinée, histoire


CONAKRY

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Capitale de la Guinée, Conakry était encore dans la seconde moitié du xixe siècle un petit village situé dans l'île de Tombo, aux côtes ourlées de rochers et relativement abritée par les îles de Los. Occupée par les Français en 1887, l'île fut rapidement transformée en un comptoir important, bénéficiant d'un moui […] Lire la suite

CONTÉ LANSANA (1934-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots

Président de la Guinée. Issu d'une famille d'agriculteurs soussou, Lansana Conté commence sa carrière militaire en Algérie dans l'armée française jusqu'à l'indépendance de la Guinée en 1958. Devenu officier, il participe à la guerre de libération de la Guinée-Bissau, puis est nommé, en 1975, chef d'état-major adjoint de […] Lire la suite

GUINÉE

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Bernard CHARLES, 
  • Agnès LAINÉ
  • , Universalis
  •  • 19 620 mots
  •  • 5 médias

La Guinée, petit pays (245 857 km2) en forme de croissant, bordé par l'océan Atlantique, la Guinée-Bissau, le Sénégal, le Mali, la Côte d'Ivoire, le Liberia et la Sierr […] Lire la suite

TOURÉ AHMED SÉKOU (1919 ou 1922-1984)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 916 mots
  •  • 1 média

Né à Faranah (Guinée orientale) dans une famille musulmane modeste d'ethnie malinké, Sékou Touré fréquente une école technique française à Conakry mais en est expulsé au bout d'un an, en 1936, pour avoir protesté contre la mauvaise qualité de la nourriture donnée aux élèves. En 1940 il est engagé comme employé de burea […] Lire la suite


Affichage 

Guinée : drapeau

Guinée : drapeau

drapeau

Guinée (1958). Bandes verticales aux trois couleurs panafricaines, qui étaient déjà celles du Parti démocratique de Guinée avant l'indépendance ; outre la symbolique traditionnelle, elles sous-tendent les trois termes de la devise nationale : Travail (rouge), Justice (jaune)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Lansana Conté

Lansana Conté

photographie

Le colonel guinéen Lansana Conté, au pouvoir depuis le coup d'État militaire de 1984, est de plus en plus contesté, au sein de l'armée comme par la population. Ici, lors de la campagne pour sa réélection en 1998. 

Crédits : Seyllou Diallo/ AFP

Afficher

Scène de liesse électorale en Guinée, 1998

Scène de liesse électorale en Guinée, 1998

photographie

Des militants du Parti de l'unité et du progrès laissent éclater leur joie à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle guinéenne du 14 décembre 1998. Le général Lansana Conté est reconduit à la tête de l'État, écartant une fois de plus toute alternance démocratique. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Ahmed Sékou Touré, vers 1963

Ahmed Sékou Touré, vers 1963

photographie

Président de la République depuis l'indépendance de la Guinée (1958), Ahmed Sékou Touré (1919 ou 1922-1984) instaura un régime totalitaire de parti unique d'orientation socialiste. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guinée : drapeau

Guinée : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Lansana Conté

Lansana Conté
Crédits : Seyllou Diallo/ AFP

photographie

Scène de liesse électorale en Guinée, 1998

Scène de liesse électorale en Guinée, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Ahmed Sékou Touré, vers 1963

Ahmed Sékou Touré, vers 1963
Crédits : Hulton Getty

photographie