Michel GIBERT

géologue

ANALCIME

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 386 mots

Du grec analkis (faible), allusion au fait que l'analcime (ou analcite) s'électrise peu par friction.De formule brute [Si2AlO6]Na,H2O, l'analcime est une des zéolites les plus communes. Elle peut être assimilée à un feldspathoïde dans les laves alcalines sous-saturées et, moins fréquemment, dans les roches grenues, dans lesquelles elle r […] Lire la suite

ANDALOUSITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 282 mots

Avec la sillimanite et le disthène, l'andalousite (qui tire son nom de l'Andalousie, province espagnole où ce minéral fut décrit) fait partie du groupe des silicates d'alumine anhydres.C'est un subnésosilicate : la structure cristalline montre des chaînes d'octaèdres AlO6, […] Lire la suite

CHLORITOÏDES

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 316 mots

Le nom des chloritoïdes provient de leur ressemblance avec les micas de la famille des chlorites, dont ils possèdent la couleur verte et les possibilités de clivages en fines lamelles. Les chloritoïdes sont des subnésosilicates : en plus des tétraèdres [SiO4]4—, indépendants et isolés, la trame cristalline montre des ions oxygènes non liés au silicium et qui, dans le cas pré […] Lire la suite

CORDIÉRITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 410 mots

Minéral auquel le géologue français Louis Cordier donna son nom, connu aussi sous les termes d'iolite (roche violette) ou de dichroïte (roche bicolore). Longtemps classée parmi les cyclosilicates, la cordiérite est classée parmi les tectosilicates depuis que des études cristallographiques fines ont montré que tout l'aluminium est en position tétracoordonnée, en substitution de la silice. Le systèm […] Lire la suite

DISTHÈNE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 238 mots

Avec la sillimanite et l'andalousite, ce minéral fait partie du groupe des silicates d'alumines anhydres. Le terme de disthène (du grec dis, deux, et sthenos, force) est une allusion à sa dureté, très variable selon les directions […] Lire la suite

ÉPIDOTES

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 388 mots

Ainsi nommées (du grec épidosis, accroissement) pour rappeler que les sections transversales des cristaux sont souvent parallélépipédiques, les épidotes forment un vaste groupe d'espèces minérales, se différenciant par leur composition chimique et le type de cristallisation. Ce sont des sub-sorosilicates, c'est-à-dire qu'en plus du doublet de tétraèdres silice-oxygène, de formu […] Lire la suite

NATROLITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 200 mots

Parmi les zéolites fibreuses, la natrolite (du grec natron, soude, et lithos, pierre) est la plus fréquente. C'est un tectosilicate, dans lequel une partie de la silice est remplacée par de l'alumine. La formule chimique théorique s'écrit donc [Si3Al2O10]Na2, 2H2O, mais un peu de fer trivalent et de potassium peuvent […] Lire la suite

RIEBECKITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 205 mots

Faisant partie du groupe des amphiboles sodiques et monocliniques, la riebeckite est, comme l'ensemble de ce groupe, un inosilicate, c'est-à-dire que les tétraèdres silice-oxygène sont disposés en rubans, doubles dans le cas présent.La formule chimique générale peut s'écrire : [Si4O11(OH)]2Na2(Fe32+, F23+)mais, en fait, tous les intermédiaires possible […] Lire la suite

SCAPOLITES ou WERNÉRITES

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 400 mots

Du grec « scapos », tige, et « lithos », pierre, car elles se présentent sous la forme de prismes allongés, les scapolites ou wernérites forment une famille de minéraux dont la trame cristalline possède une structure de tectosilicate, semblable à celle des feldspaths.La structure cristalline est caractérisée par la présence d'anneaux complexes, formés de […] Lire la suite

SILLIMANITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 250 mots

Avec le disthène et l'andalousite, la sillimanite (du nom de Benjamin Silliman) fait partie du groupe des silicates d'alumine anhydres.C'est un subnésosilicate, c'est-à-dire que la trame cristalline est constituée d'octaèdres AlO6 ayant leurs arêtes en commun, unis entre e […] Lire la suite

STAUROTIDE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 204 mots

Du grec « stauros » (croix), car on observe souvent ce minéral sous la forme de macles en croix. D'un point de vue structural, la staurotide est un subnésosilicate, proche des silicates d'alumine, comme le disthène, l'andalousite ou la […] Lire la suite