STAUROTIDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du grec « stauros » (croix), car on observe souvent ce minéral sous la forme de macles en croix. D'un point de vue structural, la staurotide est un subnésosilicate, proche des silicates d'alumine, comme le disthène, l'andalousite ou la sillimanite. En plus des tétraèdres [Si O4] isolés, caractéristiques des nésosilicates stricto sensu, il existe d'autres polyèdres anioniques. En fait, la trame cristalline peut s'interpréter comme étant une intercalation de disthène et de feuillet Fe(OH)2 du type brucite. La formule chimique peut s'écrire : ([SiO4]Al2O)2Fe(OH)2. La nordmarkite est une variété dans laquelle le manganèse se substitue au fer dans des proportions notables.

La staurotide se présente sous la forme de cristaux prismatiques, assez allongés, souvent aplatis. Les macles à 600 (croix de Saint-André) et à 900 (croisette de Bretagne) ne sont pas rares. Les faces des cristaux sont fréquemment rugueuses, de couleur brun rouge sombre à brun noir, souvent de teinte terreuse.

La staurotide est un minéral commun du métamorphisme régional d'intensité moyenne, fréquemment associé au disthène et au grenat.

—  Michel GIBERT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  STAUROTIDE  » est également traité dans :

MINÉRALOGIE

  • Écrit par 
  • Claude GUILLEMIN
  •  • 12 132 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les macles »  : […] Les cristaux de nombreuses espèces s'associent parfois suivant des lois définies, en donnant des groupements connus sous le nom de macles. Les macles peuvent être simples (deux cristaux) ou multiples. Si plusieurs individus se répètent alternativement suivant le même plan de macle, on a une macle « polysynthétique », d'aspect souvent lamellaire. Dans certaines macles, on passe d'un individu à l'au […] Lire la suite

ROCHES (Classification) - Roches métamorphiques

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 4 369 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Textures microscopiques »  : […] Examinons maintenant les effets du métamorphisme à l'échelle des grains minéraux de la roche. Dans les schistes cristallins, la « recristallisation métamorphique » s'accompagne généralement d'un accroissement du grain quand le matériau initial est d'origine sédimentaire ou volcanique, mais il n'en est pas nécessairement ainsi s'il existait au départ une roche plutonique, tel un granite ou un gabbr […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel GIBERT, « STAUROTIDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/staurotide/