Bolivie

Bolivie : carte de situation

carte de situation

Bolivie : carte générale

carte générale

Bolivie : carte administrative

carte administrative

Bolivie : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
État plurinational de Bolivie (BO)
Forme de gouvernement
république avec deux chambres législatives (Chambre des sénateurs [36], Chambre des députés [130])
Chef de l'État et du gouvernement
Luis Arce (depuis le 8 novembre 2020)
Capitales
La Paz (capitale administrative), Sucre (capitale constitutionnelle) 1
Langues officielles
espagnol et trente-six langues indigènes
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
boliviano (BOB)
Population
12 006 000 (estim. 2022)
Projection de population 2030
13 321 000
Superficie (km2)
1 098 581
Densité (hab./km2)
10,9 (2022)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 69,4 % (2018)
population rurale : 30,6 % (2018)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 70 ans (2019)
femmes : 77 ans (2019)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 97 % (2015)
femmes : 89 % (2015)
R.N.B. par habitant (USD)
3 200 (2020)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

10 juin 2022 Bolivie. Condamnation à dix ans de prison de l'ancienne présidente par intérim Jeanine Añez.

Un tribunal de La Paz condamne l’ancienne présidente par intérim Jeanine Añez, arrêtée en mars 2021, à dix ans de prison. Celle-ci est accusée d’avoir participé au coup d’État contre son prédécesseur Evo Morales en 2019, et accédé au pouvoir de manière inconstitutionnelle. Les anciens chefs des forces armées Williams Kaliman et de la police Yuri Calderon, tous deux en fuite, sont condamnés à la même peine. […]  Lire la suite

13 mars 2021 Bolivie. Arrestation de l'ancienne présidente Jeanine Áñez.

L’ancienne présidente par intérim Jeanine Áñez, en poste de novembre 2019 à novembre 2020, est arrêtée sur ordre du parquet général, pour « sédition » et « terrorisme ». Elle est accusée d’avoir fomenté un « coup d’État » contre le président Evo Morales, qu’elle avait remplacé. Huit autres mandats d’arrêt ont été délivrés et deux anciens ministres ont également été arrêtés. […]  Lire la suite

18 octobre 2020 Bolivie. Élection de Luis Arce à la présidence.

Luis Arce, candidat du Mouvement vers le socialisme (MAS, gauche), remporte l’élection présidentielle dès le premier tour avec 55,1 p. 100 des suffrages. Il devance notamment l’ancien président Carlos Mesa, candidat de la Communauté civique (CC, centre), qui obtient 28,8 p. 100 des voix, et Luis Fernando Camacho, candidat de Nous croyons (extrême droite), qui recueille 14 p. […]  Lire la suite

8-26 janvier 2020 Bolivie. Candidature de Jeanine Áñez à l'élection présidentielle.

Le 8, le gouvernement transitoire de la présidente par intérim Jeanine Áñez annonce l’ouverture de quelque six cents enquêtes pour corruption. Celles-ci visent l’ancien président Evo Morales qui a démissionné en novembre 2019 et s’est exilé en Argentine, le vice-président Álvaro García et les anciens ministres, ainsi que des fonctionnaires et des chefs d’entreprise. […]  Lire la suite

8-24 novembre 2019 Bolivie. Démission du président Evo Morales.

Le 8, le président Evo Morales, dont la réélection en octobre est contestée, dénonce un coup d’État « en cours » après les mutineries de trois compagnies de policiers à Cochabamba, Sucre et Santa Cruz. Le 10, alors que la contestation se radicalise, que nombre de ministres et de parlementaires démissionnent et que l’armée lui demande de renoncer à son mandat « pour la restauration de la stabilité dans le pays », Evo Morales annonce son départ. […]  Lire la suite

20-30 octobre 2019 Bolivie. Élections générales au résultat contesté.

Le 20, alors que les résultats préliminaires de l’élection présidentielle accordent plus de 45 p. 100 des suffrages au président sortant Evo Morales (Mouvement vers le socialisme, MAS) et plus de 38 p. 100 à son adversaire Carlos Mesa (Communauté civique, centre), le Tribunal suprême électoral interrompt leur retransmission – 40 p. 100 suffisent pour être élu au premier tour, avec au moins 10 p. […]  Lire la suite

23 mars 2019 Italie. Aveux de Cesare Battisti.

L’ancien membre des Prolétaires armés pour le communisme Cesare Battisti, condamné par contumace en décembre 1988 pour deux assassinats et deux tentatives d’assassinats en 1978 et 1979, arrêté en Bolivie et extradé vers l’Italie en janvier, avoue sa participation aux faits qui lui sont reprochés et qu’il niait jusque-là, et présente ses excuses aux familles des victimes. […]  Lire la suite

12-13 janvier 2019 Bolivie – Italie. Extradition de Cesare Battisti.

Le 12, l’écrivain et ancien activiste italien d’extrême gauche Cesare Battisti est interpellé à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie. Il avait fui le Brésil en décembre 2018 après que ce pays, où il s’était réfugié en 2004, avait autorisé son extradition vers l’Italie. Le 13, il est extradé vers l’Italie où il a été condamné à perpétuité par contumace, en décembre 1988, pour deux assassinats et deux tentatives d’assassinats, en tant qu’ancien membre des Prolétaires armés pour le communisme. […]  Lire la suite

27 mai 2016 Argentine. Condamnation des participants au plan Condor.

Cette opération commanditée dans les années 1970 par six dictatures sud-américaines – Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Paraguay, Uruguay – avait pour objectif d’éliminer les opposants politiques – cent cinq victimes sont recensées. Seule l’Argentine a entrepris d’en poursuivre les responsables.  […]  Lire la suite

21 février 2016 Bolivie. Échec du référendum constitutionnel.

Les électeurs consultés par référendum rejettent par 51,3 p. 100 des suffrages la modification de la Constitution qui aurait permis au président Evo Morales, au pouvoir depuis 2006, de briguer un quatrième mandat en 2019. Quelques semaines plus tôt, une chaîne de télévision avait accusé le gouvernement d’avoir favorisé une entreprise dans laquelle travaille une ancienne compagne du chef de l’État dont celui-ci avait caché l’existence. […]  Lire la suite