BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SOCIALISME ARABE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ALGÉRIE

Écrit par : Charles-Robert AGERONUniversalisJean LECASid-Ahmed SOUIAHBenjamin STORA

Dans le chapitre "L'expérience autogestionnaire (1963-1965)"  : … L'objectif du nouveau pouvoir est de « rattraper le retard accumulé pendant cent trente ans de domination coloniale ». Dans un environnement où le Tiers Monde émerge sur la scène internationale, et où Nasser, en Égypte, s'est imposé comme le père du nationalisme arabe, l'Algérie opte sans hésiter pour une voie socialiste de développement… Lire la suite
2.  ARABISME

Écrit par : UniversalisMaxime RODINSON

Dans le chapitre "Les théoriciens et les théories"  : … après la Seconde Guerre mondiale à constituer la théorie d'un socialisme arabe. L'accent était d'abord plutôt sur l'élément nationaliste, mais une gauche bathiste tenta d'insister davantage sur l'idéal socialiste. Plus tard, les mesures de nationalisation auxquelles le pouvoir égyptien, afin de rester fidèle à ses objectifs d'indépendance et de… Lire la suite
3.  BAATH, BA'TH ou BAAS

Écrit par : Françoise MEUSY

Parti socialiste de la renaissance arabe, le Baath est un parti politique fortement structuré qui, dépassant les frontières des États, se veut un mouvement unitaire arabe et socialiste. Fondé en 1943 à Damas par un chrétien orthodoxe, Michel Aflak, le philosophe du parti, et Ṣālah al-Biṭar, qui en sera le tacticien et… Lire la suite
4.  BEN BELLA AHMED (1916-2012)

Écrit par : Benjamin STORA

imaginaire algérien, l'image de cette période devenue synonyme d'effervescence politique. Ahmed Ben Bella a pour objectif, en mettant en place une politique d'autogestion, de construire un « socialisme algérien ». Il se rapproche de l'U.R.S.S. et de Cuba. Il rencontre Che Guevara à l'occasion d'une visite de ce dernier à Alger, en 1964. Partisan du… Lire la suite
5.  BEN SALAH AHMED (1926-    )

Écrit par : Pierre SPITZ

Homme politique et syndicaliste tunisien… Lire la suite
6.  BOUMEDIENE HOUARI (1932?-1978)

Écrit par : Emile SCOTTO-LAVINA

Houari Boumediene fut un militaire et homme politique algérien. Il fut le deuxième président de la République algérienne (1965-1978… Lire la suite
7.  BOURGUIBA HABIB (1903-2000)

Écrit par : Jean LACOUTURE

Dans le chapitre "Le socialisme destourien"  : … que, faute de capital national et d'une aide étrangère suffisante, l'État tunisien devait prendre en charge la production, voire la distribution. D'où ce « socialisme destourien », vaguement inspiré du coopérativisme yougoslave, qui sombra rapidement dans le bureaucratisme autoritaire et répressif et mit la Tunisie au bord de la crise de régime… Lire la suite
8.  ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

Écrit par : Sandrine GAMBLINRobert SANTUCCI

Dans le chapitre "Un « socialisme scientifique »"  : … quota fixé à la moitié des sièges pour les représentants des ouvriers et des paysans dans les assemblées diverses. Il proclame sa foi dans un « socialisme scientifique » fondé notamment sur une planification rigoureuse et l'existence d'un secteur public important. En dépit de la référence aux contradictions sociales et d'une analyse des relations Lire la suite
9.  IRAK

Écrit par : Loulouwa AL RACHIDBrigitte DUMORTIERPhilippe RONDOTPierre ROSSI

Dans le chapitre "Les grandes ambitions"  : … cette « résistance », une Charte du front patriotique national démocratique en Irak. On y retrouve le Parti socialiste, le Parti socialiste unifié du Kurdistan (P.S.U.K.) du Dr Mahmoud Osman, le Mouvement socialiste arabe, l'Armée populaire de libération irakienne (fraction issue d'une scission du P.C.I. après 1964), les… Lire la suite
10.  ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

Écrit par : Françoise AUBINOlivier CARRÉNathalie CLAYERUniversalisAndrée FEILLARDMarc GABORIEAUAltan GOKALPDenys LOMBARDRobert MANTRANAlexandre POPOVICCatherine POUJOLJean-Louis TRIAUD

Dans le chapitre "Science et modernisation technico-économique"  : … Pour justifier idéologiquement la modernisation technique et économique et la déclarer en conformité avec l'islam, on a eu volontiers recours, dans plusieurs pays arabes, à un socialisme que l'on disait non marxiste, mais arabe ou islamique. Le « socialisme arabe », dans sa version baasiste comme dans sa version nassérienne, est donc antimarxiste à… Lire la suite
11.  KĀDHĀFI MU‘AMMĀR AL- (1942-2011)

Écrit par : Nora LAFI

En 1977 s'ouvre une nouvelle phase dans le régime de Kādhāfi, dont l'idéologie aussi bien socialiste qu'islamique est issue de son Livre vert (dont le premier tome est publié en 1976). Volontiers provocateur, cultivant son image de Bédouin vivant sous la tente loin des palais, le colonel Kādhāfi se retire formellement du… Lire la suite
12.  LIBYE

Écrit par : Nora LAFIOlivier PLIEZPierre ROSSI

Dans le chapitre "L'idéologie de la Jamahiriya"  : … soi qu'à cet idéal politique affiché correspond une réalité plus complexe, souvent faite d'autoritarisme et d'arbitraire. C'est en 1977 qu'est proclamé l'avènement de l'État des masses, la Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, dont les fondements théoriques sont inspirés des deux premiers volumes du Livre vert du colonel Kadhafi,… Lire la suite
13.  MAGHREB - Le Maghreb politique

Écrit par : Karima DIRÈCHE

Dans le chapitre "Les politiques économiques : défis, impasses et échecs"  : … adoptés par les nouveaux États sont liés au contexte international de la guerre froide. L'Algérie se pose en leader socialiste et tiers-mondiste de l'Afrique et s'inspire des économies des républiques populaires de l'Europe de l'Est : nationalisation des mines, des hydrocarbures et des grands domaines fonciers, collectivisation et autogestion,… Lire la suite
14.  NASSER GAMAL ABDEL- (1918-1970)

Écrit par : Anouar ABDEL-MALEK

Dans le chapitre "Unité arabe et option socialiste"  : … duquel Nasser s'oriente vers les masses populaires d'ouvriers et de paysans, l'option du « socialisme scientifique » est définie comme constituant la base même de la Charte d'action nationale (mai 1962). Deux plans quinquennaux de développement sont mis en chantier dès 1960. L'industrie égyptienne apparaît comme la plus importante en Afrique (… Lire la suite
15.  NIMEYRI ou NIMAYRI ou NEMEYRI MUHAMMAD JAAFOR AL- (1930-2009)

Écrit par : Universalis

déclenché par la droite avant d'être brièvement écarté du pouvoir par des militaires communistes en juillet 1971. Deux mois plus tard, il est cependant élu président de la République démocratique du Soudan, avec 98,6 p. 100 des voix. Nimeyri dissout alors le C.C.R. et fonde en 1972 l'Union socialiste soudanaise, parti unique dont il prend la tête… Lire la suite
16.  PALESTINIENNE AUTORITÉ

Écrit par : Olivier CARRÉUniversalisAude SIGNOLES

Dans le chapitre "Habache"  : … mener de front une lutte armée de libération nationale de la Palestine et une révolution socialiste dans les masses palestiniennes, en particulier dans les camps de réfugiés, dans les masses arabes et jusque dans la société israélienne. Les régimes arabes, tous bourgeois et réactionnaires, ou trop modérément révolutionnaires, doivent être la cible… Lire la suite
17.  PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

Écrit par : Nadine PICAUDOUAude SIGNOLES

Dans le chapitre " Des États « autoritaires-modernisateurs »"  : … moyennes salariées » qui ont durablement bouleversé la structuration des sociétés. Le socialisme arabe, défini comme une voie moyenne entre le capitalisme et le socialisme marxiste, n'est rien d'autre que ce développementalisme volontariste impulsé par l'État, accompagné du souci de réduire les inégalités sociales par une large redistribution des… Lire la suite
18.  SYRIE

Écrit par : Fabrice BALANCHEJean-Pierre CALLOTPhilippe DROZ-VINCENTPhilippe RONDOTCharles SIFFERT

Dans le chapitre "Le Néo-Baas"  : … comme président du Conseil, sous les ordres de qui la Syrie reprend sa marche vers le socialisme. La nouvelle équipe au pouvoir recherche l'alliance soviétique et l'aide massive des pays de l'Est, sans s'inquiéter des réactions mondiales ou arabes. Cette alliance permet le démarrage de grands travaux (notamment la mise en valeur de l'Euphrate par… Lire la suite
19.  TUNISIE

Écrit par : Michel CAMAURoger COQUEJean GANIAGEClaude LEPELLEYRobert MANTRANKhadija MOHSEN-FINAN

Dans le chapitre "Les limites des politiques économiques de Bourguiba"  : … foi dans les théories des économistes du développement, qui pensent que la socialisation de l’économie est le seul moyen pour les pays nouvellement indépendants de sortir de leur léthargie. Sa politique se fonde sur une planification de tous les secteurs de la vie économique. Entre 1962 et 1969, la Tunisie s’engage dans « un modèle… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.