BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SHOAH

En hébreu, shoah signifie catastrophe. Ce terme est de plus en plus employé, de préférence à holocauste, pour désigner l'extermination des juifs réalisée par le régime nazi. Il suggère un sentiment d'épouvante religieuse devant l'anéantissement qui fondit soudain sur des millions d'innocents. La persécution avait jusque-là accompagné l'existence du peuple juif ; elle prit avec le IIIe Reich une forme extrême, celle d'une entreprise d'annihilation qui devait faire disparaître à jamais un peuple de la face de la Terre.

Dans ses grandes lignes, l'événement est aujourd'hui l'objet d'une connaissance historique assurée, qui s'appuie sur des sources multiples : documents d'époque, nombreux et malgré tout lacunaires ; témoignages de survivants ; aveux circonstanciés d'exécutants devant les tribunaux, qu'il s'agisse des procès de Nuremberg au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, de celui d'Adolf Eichmann à Jérusalem en 1961 ou de gardiens de camps en Allemagne fédérale dans les années 1960 et 1970. Nous savons l'essentiel sur l'organisation du crime, les méthodes employées, le nombre approximatif des victimes. En raison de sa complexité et de sa monstruosité, la Shoah demeure toutefois pour l'historien un foyer d'interrogations. Les divergences d'évaluation sont visibles dès lors qu'il s'agit de reconstituer la genèse de l'événement, de définir les conditions qui en ont permis la réalisation ou d'apprécier sa place dans l'histoire. Enfin, par-delà ce qu'autorisent les moyens de l'investigation historique, la Shoah continue de lancer un défi à la conscience morale de l'humanité et en particulier à celle de l'Europe.

1.  L'entreprise d'extermination

Rappelons au départ les traits majeurs du génocide et son bilan. L'entreprise d'extermination commença en 1941. Dans les années précédentes, les juifs avaient eu à subir discriminations et violences de la part du régime nazi. Plusieurs centaines de juifs allemands furent assassinés dans les mois qui suivirent la prise du pouvoir en 1 […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  9 pages…

Pour citer cet article

Philippe BURRIN, « SHOAH  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« SHOAH » est également traité dans :

L'HOLOCAUSTE DANS LA VIE AMÉRICAINE (P. Novick)

Écrit par :  André KASPI

Les touristes ne manquent pas de visiter à Washington le United States Holocaust Memorial Museum inauguré par le président Clinton en 1993. Ils sont immédiatement plongés dans l'une des tragédies les plus épouvantables du xxe siècle. Ce qu'ils ne savent pas toujours, c'est que d'autres musées américains sont consacrés à l'Holoc… Lire la suite
LA MÉDECINE NAZIE ET SES VICTIMES (E. Klee)

Écrit par :  Marcela IACUB

Lorsque l'on entame la lecture du stimulant ouvrage d'Ernst Klee La Médecine nazie et ses victimes (traduit de l'allemand par Olivier Mannoni, Solin-Actes sud, 1999), on peut penser que l'objectif de l'auteur est de décrire l'implication des médecins allemands dans l'entreprise criminelle nazie. En effet, même si Ernst Klee n'anticipe pas… Lire la suite
ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

Écrit par :  Miguel ABENSOUR

Dans le chapitre "Le réel n'est plus le rationnel : la fin des grands systèmes"  : …  de 1965 sur La Métaphysique reproduit cette antinomie à propos de la poésie. Selon Adorno, *le propre de la réflexion philosophique est de se tenir dans un espace entre deux possibles, en l'occurrence : ne pas écrire ou écrire des poèmes après Auschwitz. Ce qui signifie que, s'il y a possibilité, elle ne naît que de l'impossibilité même. De… Lire la suite
ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

Écrit par :  Georges CASTELLANRita THALMANN

Dans le chapitre "La perspective de l'« État socialiste du peuple » (1981-1989)"  : …  bourgmestre de Berlin-Ouest et des députés du Parlement de Bonn –, exprima pour la première fois la* coresponsabilité de cette partie de l'Allemagne dans le destin tragique des juifs sous le nazisme. Et ce n'est certainement pas un hasard si les évêques catholiques de R.D.A. signèrent, le 20 octobre 1988, avec les évêques de R.F.A. et d'Autriche,… Lire la suite
ALLEMAGNE - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  des camps nazis, le chancelier Gerhard Schröder préside à Berlin une cérémonie du souvenir de la *Shoah. Exprimant sa « honte », il rappelle que « l'idéologie nazie n'est pas tombée du ciel », qu'elle est « une production humaine ». « Ces souvenirs […] lourds à porter […] font désormais partie de notre identité nationale », affirme-t-il. Il… Lire la suite
ANTISÉMITISME

Écrit par :  Esther BENBASSA

Dans le chapitre "L'ère nazie : 1933-1945"  : …  sont les Allemands qui, le 29 mai 1942, obligent les juifs à porter l'étoile jaune en zone occupée. *Le bilan global du génocide des juifs d'Europe se situe entre 5,5 et 6 millions de victimes. Sur ce total, les Einsatzgruppen (unités spéciales chargées, après l'offensive à l'Est, d'exterminer sur place) sont à l'origine de la mort de 1,25 … Lire la suite
ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Archéologie du temps présent

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

Dans le chapitre " Archéologie des conflits et des charniers"  : …  armés récents ont été l'occasion d'opérations associant archéologie, éthique, histoire et droit. *Une enquête d'envergure a été menée en Ukraine par le père Patrick Desbois sur les traces de la « Shoah par balles », qui conduisit à l'assassinat de centaines de milliers de Juifs par les Einsatzgruppen nazis. Ceux-ci rassemblaient leurs… Lire la suite
AUSCHWITZ

Écrit par :  Michael BERENBAUM

…  nazi où le plus de victimes sont mortes, Auschwitz est devenu le symbole de la « solution finale »,* et comme un synonyme de la Shoah. Le site d'Auschwitz a probablement été choisi pour jouer un rôle central dans la mise en œuvre de la « solution finale » parce qu'il était situé à un embranchement ferroviaire où passaient quarante-quatre voies de… Lire la suite
BABI YAR

Écrit par :  Michael BERENBAUM

… *Le grand ravin de Babi Yar, situé à la limite septentrionale de la ville de Kiev, en Ukraine, servit de charnier pour des victimes principalement juives que des groupes de S.S. allemands tuèrent entre 1941 et 1943. Après un premier massacre de Juifs à Babi Yar, le lieu continua de servir pour l'exécution de prisonniers de guerre soviétiques et de… Lire la suite
BELZEC

Écrit par :  Michael BERENBAUM Universalis

… de chemin de fer Lublin-Lviv, dans la province de Lublin, alors en Pologne occupée par l'Allemagne. *Dans le camp d'extermination, l'un des plus sinistres, les nazis massacrèrent au moins 600 000 juifs. Les nazis établirent le premier camp de travail forcé pour les juifs polonais sur le site de Belzec au début de 1940. À l'automne, on comptait trois… Lire la suite
BOUSQUET RENÉ (1909-1993)

Écrit par :  Charles-Louis FOULON

…  la police allemande (accords Oberg-Bousquet) pour que ce soit la police française qui procède aux *arrestations des juifs étrangers à déporter de la zone occupée comme de la zone dite libre. Dans cette dernière, il veilla à la mise en œuvre du souhait de Pierre Laval « que les enfants, y compris ceux de moins de seize ans, soient autorisés à… Lire la suite
BUCHENWALD

Écrit par :  Michael BERENBAUM Universalis

…  et 86 000 en février 1945, lorsque Buchenwald reçut certains détenus évacués de force d'Auschwitz. *Bien qu'il n'y eût pas de chambres à gaz dans le camp, des centaines de personnes mouraient chaque mois de maladies, de malnutrition, d'épuisement, battues à mort ou exécutées. Les registres des camps indiquent que pendant toute la durée de son… Lire la suite
CAMP D'EXTERMINATION

Écrit par :  Michael BERENBAUM

…  des Roms, des Slaves, des personnes réputées souffrir de handicaps mentaux, et d'autres encore.* Les camps d'extermination furent au cœur de la Shoah. Les camps les plus importants étaient situés dans la partie de la Pologne occupée par les Allemands ; en faisaient partie Auschwitz, Belzec, Chelmno, Majdanek, Sobibor et Treblinka. Auschwitz, le… Lire la suite
CATHOLICISME - Le pontificat de Benoît XVI

Écrit par :  Giancarlo ZIZOLA

Dans le chapitre "Une série de faux pas"  : …  collégialité avec les évêques proposée par le IIe concile du Vatican a rarement opéré. *Le premier incident s'est produit à la fin du voyage en Pologne, 28 mai 2006, lors de la visite des camps d'Auschwitz-Birkenau par le pape, quand il déclara que la responsabilité de l'extermination portait uniquement sur un « groupe criminel »… Lire la suite
CELAN PAUL (1920-1970)

Écrit par :  Jean BOLLACK

Dans le chapitre "« La mort est un maître d'Allemagne » : de l'anéantissement au refus de l'oubli"  : …  le temps de connaître l'administration soviétique, avant l'arrivée des troupes allemandes en 1941. *Les Juifs sont parqués dans des ghettos, puis déportés. En 1942, il apprend la mort de ses parents – son père d'abord, puis sa mère, assassinée d'une balle dans la nuque – dans les camps de Transnistrie. Lui-même se trouve alors dans un camp de… Lire la suite
CHEŁMNO

Écrit par :  Michael BERENBAUM Universalis

…  de la Warta, dans l'ouest de la Pologne. Il fut utilisé de décembre 1941 à janvier 1945 pour* exterminer des juifs en grande majorité polonais et, dans une moindre mesure, des prisonniers de guerre russes et des Tziganes. De 170 000 à 360 000 personnes y ont péri. Premier camp à expérimenter l'extermination de masse, Chełmno inaugura la… Lire la suite
COLONISATION (débats actuels)

Écrit par :  Myriam COTTIAS

Dans le chapitre "La dénonciation simultanée de l'esclavage et du génocide juif"  : …  thème de l'esclavage dans les colonies, s'est généralisé à l'échelle mondiale avec la découverte du *génocide juif après la Seconde Guerre mondiale, car Noirs et Juifs ont polarisé les idéologies racistes. Ainsi, esclavage et génocide sont associés dans la réflexion de l'après-guerre sur la violence des sociétés occidentales. Le Préambule de l'Acte… Lire la suite
CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

Écrit par :  Mario BETTATI

Dans le chapitre "L'inhumanité"  : …  racial, national, ethnique ou religieux. Il est des actes qui provoquent une indignation unanime. *C'est « une chose innommable, inavouable et terrifiante, une chose dont on détourne sa pensée et que nulle parole humaine n'ose décrire... » écrit Vladimir Jankélévitch à propos de « l'imprescriptible » du crime commis par les nazis, notamment à… Lire la suite
DACHAU

Écrit par :  Michael BERENBAUM Universalis

…  ». Furent ensuite détenus à Dachau les Tziganes, les homosexuels et les Témoins de Jéhovah. *Les Juifs y furent déportés après la Kristallnacht (la « Nuit de cristal », du 9 au 10 novembre 1938). Dans un premier temps, ceux qui avaient la possibilité de quitter l'Allemagne étaient libérés. Mais, quand la « solution finale » fut mise… Lire la suite
EDELMAN MAREK (1919-2009)

Écrit par :  Annette WIEVIORKA

…  où il fut inhumé près de la tombe symbolique érigée en hommage aux insurgés du ghetto. Lors de la *« grande Aktion » (l'évacuation du ghetto), du 22 juillet au 8 septembre 1942, Marek Edelman, qui travaille comme garçon de courses à l'hôpital, repère sur l'Umschlagplatz, le point de rassemblement où seront chargés dans des trains pour… Lire la suite
EICHMANN ADOLF (1906-1962)

Écrit par :  Michael BERENBAUM Universalis

…  du Reich, Adolf Eichmann est affecté à sa section des affaires juives à Berlin. En janvier 1942,* à Wannsee, près de Berlin, une conférence de hauts dignitaires et fonctionnaires nazis convient d'organiser la « solution finale à la question juive ». Adolf Eichmann doit en coordonner les détails logistiques. Ainsi, bien qu'on ne parle pas encore… Lire la suite
FRANCE - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  soixantième anniversaire de la libération des camps nazis, le président Chirac inaugure à Paris le *Mémorial de la Shoah, musée de l'histoire de la déportation et de l'extermination des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Il rappelle « la promesse de notre pays de ne jamais oublier ce qu'il n'a pas su empêcher ». à l'appel des principales… Lire la suite
GÉNOCIDE

Écrit par :  Louis SALA-MOLINS

Dans le chapitre "Trois génocides qualifiés pour combien d'autres oubliés ?"  : …  de régions, décimé tant de groupes, déporté tant de peuples, tant et tant tué, bestialisé, asservi. *À un extrême, ceux qui s'indignent qu'on puisse comparer quoi que ce soit à la Shoah et qui dénoncent, au nom de sa spécificité, la lettre et l'esprit de la Convention, qui, par excès, banaliserait le sens du mot génocide. À l'autre, ceux qui, comme… Lire la suite
GOLDMANN NAHUM (1895-1982)

Écrit par :  Michel ZLOTOWSKI

…  de la Société des nations. Le Congrès juif mondial ne réussit pas à sauver les juifs européens du *génocide. « Si l'on relit nos discours de l'époque, on s'aperçoit que Wise et moi-même mettions le judaïsme en garde contre Hitler, écrira Goldmann. La majorité du peuple juif n'y prêta pas attention, et, quand Schopenhauer parle de l'« optimisme… Lire la suite
GUERRE MONDIALE (SECONDE)

Écrit par :  Henri MICHEL

Dans le chapitre "Le sort des Juifs"  : …  sont confisqués, cette immense dépossession étant camouflée sous le vocable d'« aryanisation ». *Surtout, Hitler estime que le moment est favorable pour appliquer la « solution finale » du problème juif – euphémisme pour désigner l'extermination des Juifs, confiée aux SS de Heinrich Himmler. Dans toute l'Europe des rafles monstres ont lieu.… Lire la suite
HILBERG RAUL (1926-2007)

Écrit par :  Annette WIEVIORKA

…  américain d'origine autrichienne Raul Hilberg est mondialement connu comme étant le pionnier *de l'histoire du génocide des juifs d'Europe et un de ses principaux historiens. Son ouvrage de référence sur le sujet, La Destruction des juifs d'Europe, constamment réédité et augmenté depuis sa première parution aux États-Unis en 1961,… Lire la suite
HITLER ADOLF (1889-1945)

Écrit par :  Philippe BURRIN

Dans le chapitre "L'empire raciste"  : …  bientôt un frein, comme le montra la suspension des transferts de populations entamés en Pologne. *Il n'en alla pas de même pour les Juifs, dont la disparition par voie d'émigration forcée était bloquée par le conflit et que Hitler entreprit de faire disparaître par l'extermination, une politique contre laquelle aucun argument de nécessité… Lire la suite
ISRAËL - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  par les coalisés, les autorités israéliennes acceptent de ne pas répondre à la provocation. * visite de Lech Wałȩsa en Israël, la première d'un chef de l'État polonais. Devant la Knesset, il demande solennellement « pardon » pour la participation de Polonais à l'extermination de juifs par les nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale.… Lire la suite
JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

Écrit par :  Jean-Claude PETITGiancarlo ZIZOLA

Dans le chapitre "Œcuménisme et dialogue inter-religieux"  : …  Jérusalem en 2000, sans oublier l'acte de repentance de 1998 intitulé Nous nous souvenons. *Une Réflexion sur la Shoah, pour les erreurs et les fautes commises par des chrétiens au moment de la Shoah, le pape conduit un mouvement qui veut rétablir les liens entre chrétiens et juifs, mettre fin à « l'enseignement du mépris ». En… Lire la suite
JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

Écrit par :  Gérard NAHON

Dans le chapitre "La « solution finale »"  : …  les Juifs » sont imposés par les nazis ou par les gouvernements collaborationnistes, instaurant le *recensement des Juifs, leur éviction des professions publiques ou privées, la mise sous séquestre de leurs biens, le port de papiers et d'insignes distinctifs (l'étoile jaune) ; l'arrestation, la déportation, l'extermination suivent, planifiées. L'… Lire la suite
JUDAÏSME - Défis du temps présent

Écrit par :  Régine AZRIA

Dans le chapitre "La mémoire"  : …  celles-ci sont ouvertes à tous, juifs et non-juifs. Comme on peut s'y attendre, la mémoire du *génocide y figure en bonne place. Elle tend même à devenir une religion de substitution comportant ses officiants, ses théologiens, ses hagiographes, ses héros et ses martyrs, ses textes, sa liturgie, ses rituels, ses lieux de pèlerinage et de… Lire la suite
JUSTES PARMI LES NATIONS

Écrit par :  Philippe DENOIX

… *L'appellation de Juste parmi les Nations adoptée par l'État d'Israël, selon une loi de 1953, désigne les non-juifs qui ont pris des risques importants, mettant souvent leur vie en péril, pour secourir les juifs voués à l'assassinat massif par l'Allemagne national-socialiste. L'État hébreu a créé pour ces bienfaiteurs une distinction spéciale,… Lire la suite
KARSKI JAN (1914-2000)

Écrit par :  Universalis

…  » de la résistance polonaise. De son vrai nom Jan Kozielewski. Durant la Seconde Guerre mondiale,* il fut un des premiers à révéler aux Alliés l'ampleur du génocide juif. Pour vérifier des témoignages recueillis par la Résistance sur le sort réservé aux juifs par les nazis, il infiltre, en octobre 1942, le ghetto de Varsovie et le camp d'… Lire la suite
KIEFER ANSELM (1945- )

Écrit par :  Éric DARRAGON

Dans le chapitre "Indices, emblèmes"  : …  , 1975, collection particulière, Opération « Barberousse », collection particulière). La *Shoah, dont le souvenir sera notamment transmis par les films d'Alain Resnais (Nuit et brouillard, 1955) et de Claude Lanzmann (Shoah, 1985) émerge de ce creuset avec le livre de 1977, Le Difficile Chemin de Siegfried àLire la suite
KLEMPERER VICTOR (1881-1960)

Écrit par :  Lionel RICHARD

… est pas complète, elle est hors pair. Bien que réduit de plus en plus à l'isolement avec sa femme, *Victor Klemperer se révèle au courant de l'extermination programmée par les nazis. Le 16 mars 1942, il relate : « Ces jours-ci, j'ai entendu parler d'Auschwitz (ou quelque chose comme ça) comme le camp de concentration le plus terrible, près de… Lire la suite
LUTZ CHARLES (1895-1975)

Écrit par :  Charles-Louis FOULON

… troupes allemandes s'installent en effet en Hongrie et l'Obersturmbannführer Eichmann, chargé de la *« solution finale » du problème juif, décide de nouvelles déportations vers Auschwitz. Il parvient à faire déporter quelque 250 000 Juifs, qui mourront dans les deux mois. Mais de très nombreux autres devront la vie à l'action courageuse de Charles… Lire la suite
NÉGATIONNISME

Écrit par :  Nadine FRESCO

*En raison de sa nature et de son ampleur, le génocide perpétré par le régime nazi contre les juifs a profondément marqué l'histoire contemporaine. La manifestation la plus paradoxale de cette empreinte est fournie par l'entreprise qui consiste à nier la réalité de ce génocide. Qualifiée de « révisionniste »… Lire la suite
NON-VIOLENCE

Écrit par :  Jacques SEMELIN

Dans le chapitre "La non-violence face au génocide"  : …  le travail du bourreau. Le recours à la violence est alors légitime, comme l'admet Gandhi lui-même. *Les recherches réalisées sur les génocides commis par les nazis montrent que diverses formes de résistance civile ont épisodiquement gêné l'exécution de la solution finale. Au sein même de l'Allemagne nazie, deux exemples peuvent être cités : la… Lire la suite
NUIT ET BROUILLARD (A. Resnais)

Écrit par :  Joël MAGNY

  *Nuit et brouillard, court-métrage d'Alain Resnais, est le premier film français à aborder de front les camps d'extermination et la « solution finale » de la question « juive », mise en œuvre par le régime nazi et symbolisée par Auschwitz. Il le fait en écartant d'emblée le recours exclusif aux images d'archives… Lire la suite
OCCUPATION (France)

Écrit par :  Jean-Marie GUILLON

Dans le chapitre " Occupation et collaborations"  : …  Hitler. La SS joue dès lors un rôle déterminant dans la lutte contre la Résistance, comme dans la *mise en place de la « solution finale ». À la suite de la conférence de Wannsee (20 janvier 1942), les déportations ont été étendues aux internés juifs (un millier de départs en mars et juin 1942), mais elles prennent une autre portée avec la… Lire la suite
PAPON MAURICE (1910-2007)

Écrit par :  Charles-Louis FOULON

…  de la préfecture de la Gironde, il contrôle le Service des affaires juives et participe à la *politique d'arrestation et de déportation coordonnée par René Bousquet et Jean Leguay. Au prétexte dévoyé du respect de la souveraineté française, il revient aux gendarmes et policiers français d'arrêter, en zone occupée comme en zone dite libre, les… Lire la suite
LE PIANISTE (R. Polanski)

Écrit par :  Jean-Pierre JEANCOLAS

…  de porter cette enfance, sa mémoire et son regard souvent, à un autre plus âgé que lui. On sait* que Polanski, né à Paris en 1933, a vécu l'immédiat avant-guerre et la guerre à Cracovie. Il n'avait pas dix ans quand il a pu s'enfuir seul du ghetto au moment où sa famille juive était déportée. Il a vécu caché dans la ville, puis dans un village… Lire la suite
PIE XII, EUGENIO PACELLI (1876-1958) pape (1939-1958)

Écrit par :  Jacques NOBÉCOURT

Dans le chapitre "Le pontificat de Pie XII : une longue transition"  : …  de 1965, les débats du « dialogue judéo-chrétien » achoppèrent sur « les silences de Pie XII ». *En novembre 1998, le gouvernement israélien faisait de cette question un point de contentieux avec le Vatican en demandant un moratoire de cinquante ans pour le procès en béatification de Pie XII et l'ouverture des archives. Des historiens avaient… Lire la suite
POLOGNE - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  dissensions existant au sein de la coalition gouvernementale qui regroupe le S.L.D. et le P.S.L. * la célébration du cinquantième anniversaire de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz suscite une polémique en raison de la réticence du président Wałȩsa à reconnaître le caractère spécifiquement juif du génocide. Les organisations… Lire la suite
RAFLE DU VEL' D'HIV'

Écrit par :  Denis PESCHANSKI

… *Les 16 et 17 juillet 1942, près de treize mille Juifs (pour la plupart étrangers) sont arrêtés dans le ressort du Gross-Paris. Tandis que les célibataires et les couples sans enfants sont directement emmenés au camp d'internement de Drancy, en banlieue nord-est, les familles, soit plus de huit mille hommes, femmes et enfants, sont détenues un temps… Lire la suite
RAYSKI ADAM (1913-2008)

Écrit par :  Charles-Louis FOULON

…  à Coëtquidan un régiment polonais ; fait prisonnier, il s'évade et regagne Paris en juillet. Dans* Unzer Wort, il dénonce nettement la législation antisémite de Vichy et les premières rafles de juifs étrangers à Paris (no 33 du 14 mai 1941). À partir de l'attaque de l'U.R.S.S. par le IIIe Reich, Adam Rayski est le… Lire la suite
ROMAN - Le roman français contemporain

Écrit par :  Dominique VIART

Dans le chapitre "Écrire l'Histoire : le roman archéologique"  : …  restitution de cette histoire comme en offrande à qui en fut victime. Les récits des enfants de la* Shoah, dans la voie ouverte par Georges Perec ou Robert Bober, sont nombreux à chercher ainsi leur chemin entre la mémoire empêchée, le silence et la prégnance des blessures ouvertes. Après le grand silence qui suivit la parution des récits de… Lire la suite
ROUMANIE - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  par rapport à la position officielle de son pays, il accepte les conclusions de la commission sur *l'Holocauste en Roumanie, créée en octobre 2003 et dirigée par Élie Wiesel. Celles-ci évaluent à environ 400 000 Juifs et 11 000 Tziganes le nombre des victimes de la politique d'extermination menée par le régime du maréchal Ion Antonescu. la… Lire la suite
SCULPTURE CONTEMPORAINE

Écrit par :  Dominique BOZOPaul-Louis RINUY

Dans le chapitre "« Âge du doute » (T. McEvilley) et des relectures critiques (1980-2005)"  : …  dépositaire d'un souvenir mort. Mettant fin à près de deux décennies de polémique sur la légitimité* d'un mémorial aux victimes de la Shoah, qui risquerait d'être un monument-alibi trahissant et banalisant l'événement qu'il commémore, le Monument à l'holocauste inauguré à Berlin en mai 2005 s'impose par le silence pesant de sa forme… Lire la suite
SHOAH, film de Claude Lanzmann

Écrit par :  Kristian FEIGELSON

ClaudeLanzmann *Peu d'années après la libération du camp d'Auschwitz, un premier film de fiction polonais, La Dernière Étape (Ostatni etap, 1948), de Wanda Jakubowska, avait retracé l'histoire d'une femme juive arrivant à Auschwitz et choisie comme interprète. Puis, en 1955, Lire la suite
SHOAH LITTÉRATURE DE LA

Écrit par :  Rachel ERTEL

*L'anéantissement des Juifs par le nazisme restera pour l'Histoire la marque distinctive du xxe siècle. Même si celui-ci a connu d'autres massacres, liés à d'autres totalitarismes, ou des destructions massives, comme celle qui a été causée en 1945 par les bombes atomiques lancées… Lire la suite
SPIEGELMAN ART (1948- )

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Dans le chapitre "Les albums « Maus »"  : …  point de vue, Maus est une œuvre sans précédent. Art Spiegelman y présente, d'une part, le *génocide des juifs de Pologne, tel qu'il le découvre dans les récits que lui fait son père, un survivant d'Auschwitz (graphiquement, les juifs deviennent des souris, les nazis des chats et les Polonais des porcs), et, d'autre part, l'histoire de ses… Lire la suite
STATUTS DES JUIFS (1940-1944), France

Écrit par :  Claude SINGER

… *D'octobre 1940 à la fin de 1942, l'État français adopta et publia au Journal officiel plus d'une centaine de textes juridiques, décrets et lois visant les juifs. En interdisant à ces derniers certaines professions et en les dépouillant d'une partie de leurs biens, les autorités de Vichy contribuaient indiscutablement à les affaiblir et à… Lire la suite
STEINER GEORGE (1929- )

Écrit par :  Jean-Jacques LECERCLE

Dans le chapitre "La Shoah"  : …  *Cette quête a un contexte historique. La question centrale de Steiner est inspirée d'Adorno : comment peut-on être poète après Auschwitz ? Mais si la réponse d'Adorno était négative, celle de Steiner est moins désespérée. C'est qu'il existe en effet un poète d'après l'holocauste, dont l'œuvre nous permet de reconstruire le sens après sa destruction… Lire la suite
SUISSE - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  avec l'Union européenne au sujet de la libre circulation des personnes, des biens et des services. * le gouvernement approuve la création par les banques suisses d'un fonds spécial d'aide destiné aux victimes de l'holocauste. Cette décision fait suite aux accusations portées depuis de nombreux mois par les organisations juives à l'encontre de la… Lire la suite
TABORI GEORGE (1914-2007)

Écrit par :  Universalis

…  l'écrivain à destination de la scène. Tabori part vivre à Berlin-Ouest après la représentation de *sa pièce The Cannibals (Les Cannibales) dans la ville en 1969. Ce texte aborde la déshumanisation des victimes de la Shoah, dont fit partie son père, mort à Auschwitz. Tabori travaille alors à Berlin ainsi qu'à Brême et à Vienne. Il… Lire la suite
TEMPS PRÉSENT HISTOIRE DU

Écrit par :  Henry ROUSSO

Dans le chapitre "La mémoire, un nouveau territoire historien"  : …  tel : c'est le cas par exemple de l'histoire de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale, qui est *devenue un territoire historien à part entière, dans la mesure où la mémoire du Génocide constitue depuis les années 1970 un problème politique, moral, judiciaire et culturel de première importance ; le phénomène s'observe également pour d'autres… Lire la suite
TREBLINKA

Écrit par :  Michael BERENBAUM Universalis

…  de la première en juillet 1942. Celle-ci était destinée à exterminer les juifs dans le cadre* de la « solution finale » de la question juive. Les nazis établirent ce camp, ainsi que ceux de Belzec et de Sobibor, dans le cadre de l'« Action Reinhard », programme visant à exterminer la population juive de la Pologne occupée. La déportation… Lire la suite
TROCMÉ-GRILLI DI CORTONA MAGDA (1901-1996)

Écrit par :  Charles-Louis FOULON

…  ne furent donc pas surpris par les perquisitions qui, à partir du 25 août 1942, illustrèrent la *volonté du gouvernement Laval de livrer au IIIe Reich les juifs étrangers de la zone libre, enfants compris. La radio de Londres avait alerté l'opinion après la rafle parisienne du Vél' d'Hiv' (juillet 1942). En réalité, dès mars 1941, le… Lire la suite
TROISIÈME REICH (1933-1945)

Écrit par :  Gilbert BADIA

Dans le chapitre "Le système concentrationnaire et l'antisémitisme"  : …  environ. » Dès lors, sous la direction d'Adolf Eichmann, l'Europe entière va être ratissée,* les Juifs raflés méthodiquement, et envoyés pour la plupart au camp d'Auschwitz où ils seront exterminés. Selon le directeur du camp, R. Höss, 3 millions de déportés auraient péri à Auschwitz jusqu'au 1er décembre 1943 : 500 000 de… Lire la suite
UKRAINE

Écrit par :  Annie DAUBENTONLubomyr A. HAJDAGeorges LUCIANIYann RICHARD Universalis

Dans le chapitre "La Seconde Guerre mondiale et ses conséquences"  : …  (la « Transnistrie »). Le reste forma le commissariat du Reich d'Ukraine, dirigé par Erich Koch. À *l'automne de 1941 commença l'extermination massive des Juifs. Environ 600 000 périrent, dont quelque 70 000 furent exécutés dans le ravin de Babi Yar, à Kiev. Dans le commissariat du Reich, les fermes collectives, dont les paysans souhaitaient si… Lire la suite
UN ANTISÉMITISME ORDINAIRE. VICHY ET LES AVOCATS JUIFS (R. Badinter)

Écrit par :  Marc Olivier BARUCH

…  et mit en œuvre l'exclusion des Juifs des fonctions publiques, comme des professions libérales. Le *livre de Robert Badinter est passionnant et riche, nourri de sources multiples, qu'il s'agisse de fonds d'archives ou de travaux historiques parmi les plus récents, mais aussi de témoignages, souvent difficiles à collecter, qui nous permettent de… Lire la suite
VARSOVIE

Écrit par :  Norman DAVIESAndrew H. DAWSONJanusz DURKOMarie-Claude MAUREL

Dans le chapitre "La ville martyre"  : …  ses habitants vers les camps de travaux forcés en Allemagne ou les camps de concentration. La *communauté juive de Varsovie est décimée. Au début du siècle, la ville pouvait se prévaloir d'être la plus grande concentration urbaine juive au monde. Les juifs de Varsovie étaient largement représentés dans la bourgeoisie et l'intelligentsia de la… Lire la suite
VATICAN - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  en compte les circonstances d'autrefois ». Le 26, le pape est accueilli dans la liesse à Cracovie.* Le 28, Benoît XVI se recueille dans le camp d'Auschwitz, où il déclare venir « en tant que fils du peuple allemand ». Il attribue la responsabilité des crimes commis durant la guerre à un « groupe de criminels » nazis sans évoquer la responsabilité… Lire la suite
VEIL SIMONE (1927- )

Écrit par :  Catherine ACHIN

Dans le chapitre "Une jeunesse heureuse brisé par le nazisme"  : …  sera arrêtée plus tard et déportée à Ravensbrück avec d'autres « politiques », d'où elle reviendra. *Du camp de Drancy, les trois femmes Jacob sont déportées à Auschwitz, tandis que le frère et le père sont conduits en Lituanie où ils sont vraisemblablement rapidement assassinés. Simone Veil ne doit sa survie qu'à la faveur de son arrivée « tardive… Lire la suite
VICHY RÉGIME DE

Écrit par :  Jean-Pierre AZÉMA

Dans le chapitre "Nationalisme fermé et antisémitisme d'État"  : …  Pellepoix), la mission de celui-ci ne comportait nullement l'extermination des populations juives. *Et pourtant, à partir du printemps de 1942, le gouvernement de Vichy, un certain nombre de ses fonctionnaires, une partie de ses forces de police ou de gendarmerie, se sont faits les auxiliaires, puis les complices, des persécutions et de la… Lire la suite
WANNSEE CONFÉRENCE DE (20 janv. 1942)

Écrit par :  Olivier COMPAGNON

  *Réunissant une quinzaine de dignitaires ou de hauts fonctionnaires du régime nazi sous la présidence de Reinhard Heydrich et en présence d'Adolf Eichmann, la conférence de Wannsee (du nom d'un faubourg de Berlin) se tient le 20 janvier 1942, dans le but de résoudre les problèmes logistiques posés par la « solution finale… Lire la suite
WIESENTHAL SIMON (1908-2005)

Écrit par :  Marc KNOBEL

…  l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne, Simon Wiesenthal est arrêté, le 6 juillet 1941.* Pendant presque quatre ans, il sera envoyé dans différents camps : Belzec, Solingen, Plaszow, Gross-Rosen et Buchenwald en Allemagne, et à Mauthausen en Autriche. Il échappe plusieurs fois à la mort. Lorsque Mauthausen est libéré le 5 mai… Lire la suite
WILDER BILLY (1906-2002)

Écrit par :  Marc CERISUELO

Dans le chapitre "L'impossible retour"  : …  nationalités tournés à la libération des camps nazis. Son émotion, redoublée quand il apprend la* disparition de sa mère, de son beau-père et de presque toute sa famille à Auschwitz, le conduit à une forme de révolution intérieure. Wilder veut désormais rester en Europe et préparer un grand film de montage consacré à la Shoah. Ce projet (LesLire la suite
YIDDISH

Écrit par :  Rachel ERTELYitzhok NIBORSKI

Dans le chapitre "Le génocide et après"  : …  La *Seconde Guerre mondiale anéantit la littérature yiddish en Pologne et dans le reste de l'Europe de l'Est. Des écrits nous sont parvenus des ghettos et des camps de concentration, comme Dos lid fun oïsgehargetn yidishn folk (Le Chant du peuple juif assassiné) de Itzhok Katzenelson qui retrouve les accents des prophètes de la… Lire la suite

Afficher la liste complète (70 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "SHOAH"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média