BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

POMPIDOU GEORGES (1911-1974)

2.  Une éminence grise, entre de Gaulle et Rothschild

Dépourvu de tout mandat électif, Georges Pompidou n'a pas encore fait de la politique un métier à part entière. Sans s'éloigner du général, il diversifie ses activités et entre au service des frères Rothschild en 1953, comme administrateur de nombreuses sociétés du groupe bancaire. Cette expérience de presque dix ans le familiarise avec les questions économiques, pour lesquelles il manifestera un intérêt tout particulier comme homme d'État. Son retour en politique coïncide avec celui du général de Gaulle, en 1958. S'il refuse d'entrer au gouvernement, il devient son directeur de cabinet et membre du Conseil constitutionnel en 1959. Et, s'il reprend ses activités chez Rothschild, il reste à disposition de son mentor en politique, qui le charge d'une mission de négociation avec le Front de libération nationale (F.L.N.) en 1961.

Un mois après les accords d'Évian qui mettent un terme à la guerre d'Algérie, le général de Gaulle – devenu entre-temps premier président de la Ve République –, estime que Pompidou est l'homme de la situation, et en fait son Premier ministre en 1962, en remplacement de Michel Debré. C'est un quasi-inconnu du grand public qui se voit propulsé sur le devant de la scène. Cet homme de confiance et de talent, qui n'a jamais affronté le suffrage universel, ne doit son autorité qu'à celle du président : il sera donc ce chef de gouvernement qui permettra d'assurer la prééminence de l'Élysée sur le Parlement. Censuré par l'Assemblée nationale le 5 octobre, Pompidou est reconduit le 28 novembre après le référendum sur l'élection du président au suffrage universel direct. Il occupera le poste de Premier ministre plus de six ans.

[...]
1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

 

Pour citer cet article

Arnault SKORNICKI, « POMPIDOU GEORGES - (1911-1974)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-pompidou/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« POMPIDOU GEORGES (1911-1974) » est également traité dans :

ALGÉRIE
Dans le chapitre "La création de l'O.A.S."
BALLADUR ÉDOUARD (1929-    )
CENTRE NATIONAL D'ART & DE CULTURE GEORGES-POMPIDOU
CHIRAC JACQUES (1932-    )
Dans le chapitre "Une carrière exemplaire"
CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)
Dans le chapitre "Les élections législatives de mars 1967"
CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)
Dans le chapitre "Élection de l'héritier du gaullisme"
COUVE DE MURVILLE MAURICE (1907-1999)
FONTANET JOSEPH (1921-1980)
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique
Dans le chapitre "Ouverture et modernisation"
GAULLISME
Dans le chapitre "Le gaullisme au pouvoir"
GISCARD D'ESTAING VALÉRY (1926-    )
JOBERT MICHEL (1921-2002)
JUILLET PIERRE (1921-1999)
MAI-68
Dans le chapitre "Un mouvement social d'ampleur"

Afficher la liste complète (14 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.