Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARITHMÉTIQUES OPÉRATIONS

Articles

  • ACALCULIES

    • Écrit par Mauro PESENTI
    • 985 mots
    Au début du xxe siècle, le neurologue suédois Salomon E. Henschen crée le terme acalculie pour désigner une incapacité à résoudre des problèmes arithmétiques. Le concept s'est progressivement étendu pour désigner tout trouble affectant la lecture, la compréhension ou la production de nombres...
  • ARITHMOMÈTRE DE THOMAS DE COLMAR

    • Écrit par Valéry MONNIER
    • 1 104 mots
    • 1 média
    ...Compagnie du Soleil. Confronté à d’incessants calculs statistiques dans son début de carrière, il eut l’idée de construire une machine capable d’effectuer les quatre opérations  de l’arithmétique. Le 18 novembre 1820, il dépose un premier brevet pour une machine à calculer qu’il nomme arithmomètre – dont...
  • CALCUL MENTAL

    • Écrit par André DELEDICQ
    • 3 879 mots
    • 4 médias
    ...sur une illusion que se font en général ceux qui ne fréquentent pas de près les mathématiques : le mathématicien n'est pas a priori un calculateur, et, concernant les opérations de l'arithmétique, il n'est ni meilleur, ni pire, que tout un chacun. Il y a bien sûr quelques mathématiciens, spécialisés dans...
  • CERVEAU ET NOMBRES

    • Écrit par Mauro PESENTI
    • 980 mots
    La résolution de problèmes arithmétiques simples (tables d'addition, soustraction et multiplication) repose sur les mêmes aires du S.I.P., et des lésions permanentes ou temporaires de celles-ci produisent des déficits arithmétiques plus ou moins sévères. Conjointement, des activations sont observées...
  • CUISENAIRE GEORGES (1891-1976)

    • Écrit par Louis LEGRAND
    • 694 mots

    Instituteur belge, Georges Cuisenaire, comme Adolphe Ferrière et Célestin Freinet, n'était pas véritablement un théoricien : c'était un praticien de génie qui a su, à partir d'intuitions simples, créer un matériel mathématique d'une grande puissance, comme l'ont montré les usages multiples et raffinés...

  • MACHINE À CALCULER DE PASCAL

    • Écrit par Pierre MOUNIER-KUHN
    • 238 mots

    Pour aider son père, receveur des impôts, à effectuer ses fastidieux calculs en réduisant le risque d'erreurs, Blaise Pascal (1623-1662) conçoit dès 1642 une machine à calculer, la première connue dans l'histoire. Le jeune inventeur utilise l'arithmétique et la technique des engrenages, savoirs...

  • MICROÉLECTRONIQUE

    • Écrit par Claude WEISBUCH
    • 13 698 mots
    • 23 médias
    ...l'enchaînement des instructions données par la mémoire d'instructions au rythme de l'horloge va permettre d'effectuer les opérations les plus complexes. Les deux fonctionnalités nécessaires pour réaliser les principaux éléments de l'ordinateur sont la mémorisation d'information et la combinatoire sur des...
  • NOMBRES COMPLEXES

    • Écrit par Jean-Luc VERLEY
    • 3 421 mots
    • 2 médias
    ...l'inconvénient de subordonner toutes les propriétés algébriques des nombres complexes à des considérations géométriques qui peuvent sembler étrangères. La théorie arithmétique, due à Hamilton (1835), consiste à considérer les nombres complexes comme des couples de nombres réels et à définir la...
  • NOTATION MATHÉMATIQUE

    • Écrit par Hans FREUDENTHAL
    • 10 338 mots
    • 1 média
    Outre les représentations verbales des opérations, on connaissait dès l'Antiquité des abréviations ou des signes spéciaux, tels que le ψ retourné de Diophante d'Alexandrie pour la soustraction ; souvent l'addition s'exprimait par juxtaposition. Les signes « moins » et « plus » apparaissent dans des...
  • ORDINATEURS

    • Écrit par Danièle DROMARD, François PÊCHEUX
    • 13 264 mots
    • 11 médias
    ...automatiquement. Les premières machines à calculer, réalisées par Wilhelm Schickard, Pascal et Leibniz, remontent au début du xviie siècle. Elles effectuaient les opérations arithmétiques de base (additions et soustractions, mais également conversions de monnaie pour la machine de Pascal, les autres machines réalisant...
  • PASCAL BLAISE (1623-1662)

    • Écrit par Dominique DESCOTES, François RUSSO
    • 8 436 mots
    • 4 médias
    À Rouen, en 1640, Pascal envisagea de construire une machine effectuant les quatre opérations arithmétiques élémentaires. Son objectif était de faciliter les pénibles opérations comptables dont son père avait la charge.
  • ZUSE KONRAD (1910-1995)

    • Écrit par Jean Claude FALQUE
    • 907 mots

    L'“invention” de l'ordinateur (c'est-à-dire d'un calculateur universel à programme enregistré) fut longtemps attribuée à l'Américain Howard Hathaway Aiken, concepteur de l'IBM Automatic Sequence Controlled Calculator, machine entièrement électromécanique achevée en...

Médias

Calcul mental : disposition « en rectangle » - crédits : Encyclopædia Universalis France

Calcul mental : disposition « en rectangle »

Calcul mental : disposition « en rectangle » (exemple) - crédits : Encyclopædia Universalis France

Calcul mental : disposition « en rectangle » (exemple)

Calcul mental : multiplication de nombres de deux chiffres - crédits : Encyclopædia Universalis France

Calcul mental : multiplication de nombres de deux chiffres