Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EXON

Articles

  • STRUCTURE EXONS-INTRONS DES GÈNES

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 654 mots

    La découverte en 1978 de la structure discontinue des gènes marque une étape importante dans l’histoire de la génétique. Auparavant, on avait démontré que la mémoire génétique d’un organisme était inscrite dans son ADN et plus précisément codée par la suite linéaire de ses molécules...

  • ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

    • Écrit par Michel DUGUET, Universalis, David MONCHAUD, Michel MORANGE
    • 10 074 mots
    • 10 médias
    ...régulatrices qui contrôlent l'expression en ARN messager et la traduction ultérieure en protéines. Le gène des organismes supérieurs se révéla fragmenté –  les parties d'ADN codant les protéines et appelées exons sont séparées par d'autres fragments d'ADN sans rôle apparent, les introns. L'ARN copié sur...
  • GÉNÉTIQUE

    • Écrit par Axel KAHN, Philippe L'HÉRITIER, Marguerite PICARD
    • 25 873 mots
    • 31 médias
    Les gènes d'eucaryotes comportent des segments, les exons, qui se retrouveront dans l'ARN messager (fig. 12), et d'autres, les introns, dont les copies seront clivées au cours de la maturation des transcrits primitifs en ARN messagers. Par définition, un gène « commence » au premier nucléotide...
  • GÉNOMIQUE : ANNOTATION DES GÉNOMES

    • Écrit par Véronique BLANQUET, Stéphanie DURAND
    • 8 036 mots
    • 5 médias
    ...l’alignement sur un génome de référence est préféré. Mais, dans ce cas, les outils de mapping sont différents pour les eucaryotes du fait de la structure en exons/introns de leurs gènes : ils doivent donc être capables de reconnaître un read à cheval sur deux exons.Or, deux régions exoniques peuvent...
  • INFORMATION ET PROGRAMME GÉNÉTIQUES

    • Écrit par Henri ATLAN
    • 6 243 mots
    • 1 média
    ...lequel l'ARN messager est réarrangé à partir de plusieurs fragments mis bout à bout. Ces fragments proviennent de la transcription de fragments d'ADN, dits exons, séparés d'autres fragments, dits introns, qui ne sont pas transcrits, et dont on ne sait pas quelle est la fonction, ni même s'ils en ont...
  • MITOCHONDRIES

    • Écrit par Roger DURAND
    • 10 929 mots
    • 20 médias
    ...levure se caractérise non seulement par une dispersion des gènes connus dans de vastes zones non codantes mais aussi par une structure en mosaïque avec exons et introns dans certains gènes (ceux de l'ARNr 21 S, de la sous-unité 1 de la cytochrome oxydase, de l'apocytochrome b). Les exons codent pour...
  • MORCELLEMENT DES GÈNES

    • Écrit par Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
    • 201 mots

    En 1977, les laboratoires des Américains Richard Roberts (né en 1943), Phillip Sharp (né en 1944) et du Français Pierre Chambon (né en 1931) observent, indépendamment, que des gènes eucaryotes ont une structure en mosaïque, alternant une minorité codante que l'on retrouve dans l'ARNm...

  • NUCLÉIQUES ACIDES

    • Écrit par Jacques KRUH, Ethel MOUSTACCHI, Michel PRIVAT DE GARILHE, Alain SARASIN
    • 13 468 mots
    • 17 médias
    Une autre particularité du génome, de découverte plus récente, est l'existence des gènes formés d'une succession de régions codantes ou exons et de régions non codantes ou introns. Le nombre d'introns et la longueur de ceux-ci varient d'un gène à l'autre mais du fait de leur existence le gène...
  • PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT D'UN ORGANISME

    • Écrit par Corinne ABBADIE
    • 8 015 mots
    • 1 média
    ...dites « introniques » dont la fonction est encore mal connue. L'essentiel de la maturation consiste donc à éliminer les introns et à rabouter (épissage) les séquences codantes, également appelées « exons ». De plus, lors de la maturation, les deux extrémités de l'ARNm sont modifiées : en amont est ajouté...
  • PROTÉINES - Structures

    • Écrit par Philippe BRION, Universalis, René LAFONT
    • 6 273 mots
    • 6 médias
    ...décrites plus haut, mais provoque des changements d'emblée plus importants. Les gènes des eucaryotes sont morcelés, ils comportent des séquences codantes (les exons) séparées par des séquences non codantes (les introns). Il n'y a pas de correspondance automatique entre exons et domaines, même si c'est souvent...
  • RIBOSOMES

    • Écrit par Carlo COCITO
    • 4 724 mots
    • 7 médias
    ...subissent des réarrangements avant leur expression. En réalité, on retrouve chez les eucaryotes des gènes morcelés dans lesquels les séquences codantes («  exons ») sont interrompues par des séquences non codantes (les «  introns »). Le transcrit d'origine subit alors des coupures (« splicing ») afin d'éliminer...
  • ROBERTS RICHARD (1943- )

    • Écrit par Universalis
    • 318 mots

    Biologiste moléculaire britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1993 (conjointement à Phillip Sharp) pour sa découverte, indépendante, des gènes « segmentés ».

    Richard John Roberts est né le 6 septembre 1943 à Derby (Angleterre). En 1968, il obtient un doctorat en biochimie...

  • SÉQUENÇAGE HAUT DÉBIT DE L'ADN

    • Écrit par Véronique BLANQUET, Nathalie DUPRAT, Lionel FORESTIER
    • 5 662 mots
    • 8 médias
    L’étude de l’exome (ensemble des exons du génome) permet d’analyser uniquement les zones codantes des gènes (les exons) et d’identifier, par exemple, des modifications communes de type petites insertions ou délétions – dites indels – et substitutions de base, qui entraînent des mutations non-sens ou...
  • SHARP PHILLIP (1944- )

    • Écrit par Universalis
    • 522 mots

    Biologiste moléculaire américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1993 (conjointement au Britannique Richard Roberts) pour avoir découvert, de manière indépendante, que des gènes individuels sont souvent interrompus par de longues séquences d'ADN qui ne codent pas une structure...