Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SURFUSION

État d'une substance qui reste à l'état liquide à une température inférieure à sa température de solidification. La surfusion est un cas particulier de métastabilité, qui ne peut se produire qu'avec un liquide très pur et ne contenant pas de germes cristallins. Même dans ces conditions, la surfusion cesse à une température, dite de nucléation, en dessous de laquelle le liquide cristallise, même en l'absence de tout germe. Pour l'eau, cette température de nucléation vaut environ — 40 0C.

Au-dessus de cette température, la surfusion peut cesser, le liquide se cristallisant alors très vite, si l'on introduit un germe de cristallisation, qui peut être un cristal du corps étudié ou une impureté, ou si le liquide est soumis à une agitation mécanique.

Dans certains cas, la surfusion peut exister à des températures assez basses pour que le corps soit solide sans cristalliser. C'est ce qui se passe pour les verres, qui peuvent d'ailleurs recristalliser dans certaines conditions.

— Pierre MOYEN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • GLACE

    • Écrit par Louis LLIBOUTRY
    • 7 940 mots
    • 9 médias
    Mais en général la température de l'eau commence par s'abaisser en dessous du point de fusion. Lorsque cette surfusion cesse, ce qui se produit brusquement de façon irréversible, l'eau renferme un stock de frigories utilisable pour la congélation, et cela peut modifier la texture et la fabrique de...
  • PRÉCIPITATIONS, météorologie

    • Écrit par Léopold FACY
    • 5 286 mots
    • 4 médias
    ...proposée en 1936, en premier lieu, par Tor Bergeron. Lorsque, au cours de son développement vertical, le nuage atteint des températures négatives, la surfusion des microgouttelettes devient la règle et seuls quelques rares éléments peuvent se congeler ; la fréquence d'apparition de la phase...
  • THERMORÉGULATION, biologie

    • Écrit par René LAFONT
    • 7 926 mots
    • 7 médias
    ...ont donc à faire face, en hiver, à des températures très basses, qui sont susceptibles d'entraîner leur congélation. Ils disposent alors de trois stratégies : rester en surfusion, accumuler des molécules antigel pour abaisser leur point de congélation ou supporter la congélation-décongélation.
  • VITREUX ÉTAT

    • Écrit par Jean FLAHAUT
    • 5 067 mots
    • 4 médias
    ...Habituellement, lorsqu'un produit fondu est progressivement refroidi, il cristallise à une température bien définie qui est égale à celle de sa fusion. Cependant, si l'on réfrigère suffisamment rapidement certains matériaux, ils peuvent franchir ce point sans cristalliser, et passer à l'état de « liquides...

Voir aussi