DI STEFANO ALFREDO (1926-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alfredo Di Stefano est considéré comme un des meilleurs footballeurs de tous les temps. Il n’eut certes pas l'occasion de briller en Coupe du monde, mais il révolutionna le jeu de football : pour beaucoup, il fit entrer ce sport dans une nouvelle ère, l’ère « moderne ». Attaquant rapide, avant-centre ou ailier droit, meneur de jeu avisé, il brillait autant qu’il faisait briller ses partenaires et, quand la situation l’exigeait, il n’hésitait pas à se muer en défenseur, inventant ce qu’on appellera plus tard le « football total ». Celui qu’on surnommera la « Saeta rubia » (la « Flèche blonde ») émerveilla, de Buenos Aires à Madrid, les spectateurs pendant plus de vingt ans. En outre, sa destinée est exceptionnelle : né argentin, il sera naturalisé colombien, puis espagnol, ce qui lui valut de porter le maillot de trois sélections nationales différentes, malheureusement sans grande réussite. Les statistiques indiquent qu'il a disputé plus de 1 100 matchs et inscrit près de 900 buts durant sa carrière.

Alfredo Di Stefano

Alfredo Di Stefano

Photographie

Argentin puis espagnol, le footballeur Alfredo Di Stefano fut avant tout madrilène, puisque c'est avec le Real qu'il se forgea son palmarès. 

Crédits : Allsport/ Getty

Afficher

Alfredo Di Stefano est né le 4 juillet 1926 à Buenos Aires. Il passe son enfance dans un quartier ouvrier de la banlieue de la capitale argentine, joue au football dans les ruelles avec les autres gamins. En 1940, sa famille s’installe à Los Cardales : Alfredo aide son père dans les tâches agricoles et joue au football au sein du club du village. À dix-sept ans, en 1945, il rejoint un des plus grands clubs de Buenos Aires et d’Argentine : River Plate. Alfredo Di Stefano va rapidement devenir la vedette de cette équipe au jeu offensif et attrayant, s’imposant comme titulaire du poste d’avant-centre à la place d’Adolfo Pedernera. Champion d'Argentine et meilleur buteur du Championnat en 1947, Alfredo Di Stefano est retenu en équipe d'Argentine dès 1947, et dispute six matchs avec la sélection de son pays natal.

Mais, dans l’Argentine de Perón en mutation, les propriétaires de clubs veulent imposer en 1948 des conditions salariales et contractuelles drastiques aux footballeurs, que ceux-ci refusent : une grève des joueurs de six mois s’ensuit, et Alfredo Di Stefano décide [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Alfredo Di Stefano

Alfredo Di Stefano
Crédits : Allsport/ Getty

photographie

Hommage à Alfredo Di Stefano

Hommage à Alfredo Di Stefano
Crédits : Juan Carlos Hidalgo/ EFE/ EPA

photographie





Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « DI STEFANO ALFREDO - (1926-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfredo-di-stefano/