LATEEF YUSEF (1920-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Audacieux, mystique, inclassable, le compositeur et multi-instrumentiste américain Yusef Lateef a mené jusqu’à l’aube de ses quatre-vingt-treize ans une très longue carrière avec une vitalité que rien ne semblait atteindre. Dès les années 1950, il fut un des premiers jazzmen à emprunter aux musiques du Moyen-Orient et d’Afrique. Ce goût pour la découverte qui constitue sa marque de fabrique lui valut d’exercer une influence marquante sur le jazz et notamment sur John Coltrane, alors également attiré par de nouveaux univers sonores.

Yusef Lateef – pour l’état civil William Emanuel Huddleston – naît à Chattanooga (Tennessee) le 9 octobre 1920. À Detroit, où sa famille habite à partir de 1925, il travaille le saxophone alto avec les professeurs de la Miller High School. Il y fait ses débuts, sous le nom de William Evans, au contact de musiciens aguerris, comme Milt Jackson, Paul Chambers, Elvin Jones et Kenny Burrell. En 1946, il s’établit à New York, joue dans des ensembles dirigés par Lucky Millinder – grâce à une recommandation de Lucky Thompson, autre musicien de Detroit –, Hot Lips Page et Roy Eldridge. Le saxophoniste effectue une importante tournée en 1949 au sein de l’orchestre de Dizzy Gillespie. Après un bref passage chez Count Basie, il retourne à Detroit poursuivre ses études de flûte, de hautbois et de composition à la Wayne State University. C’est alors qu’il se convertit à l’islam et adopte le nom de Yusef Lateef. De 1955 à 1959, il dirige un quintette qui accueillera de nombreux musiciens de Detroit, tels que Curtis Fuller, Wilbur Harden, Hugh Lawson, Louis Hayes, Oliver Jackson, Bernard McKinney, Terry Pollard ou encore Frank Gant. L’originalité de ses couleurs et de s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « LATEEF YUSEF - (1920-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yusef-lateef/