XANTHOPHYCÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Xanthophycées

Xanthophycées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vaucheria sessilis : reproduction oogamique

Vaucheria sessilis : reproduction oogamique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les Xanthophycées sont des algues unicellulaires ou filamenteuses à plastes de couleur verte ou vert jaunâtre. Ces plastes renferment de la chlorophylle a et de la chlorophylle c comme les Phéophycées, les Chrysophycées et les Diatomées, ce qui rapproche les Xanthophycées de ces ordres. Mais elles en diffèrent par leur richesse en caroténoïdes (β carotène) et en xanthophylles (anthéraxanthine, lutéine époxide et parfois violaxanthine, vauchériaxanthine, diadinoxanthine, trollixanthine et zéaxanthine), corps qui donnent aux plastes leur teinte jaunâtre.

Les réserves sont surtout constituées par des matières grasses et aussi parfois par un polyholoside, la chrysolaminarine. Il n'y a jamais d'amidon.

La multiplication se fait, suivant les espèces, par autosporulation, zoosporulation ou division végétative. La sexualité n'est connue que chez quelques genres : isogamie chez Botrydium et oogamie chez Vaucheria.

Les zoospores ont en général deux flagelles inégaux, d'où le nom d'Hétérocontes donné à ces algues. Ces zoospores rappellent ainsi les Chrysophycées du genre Ochromonas. D'ailleurs, les Xanthophycées comme les Chrysophycées peuvent former des kystes siliceux endogènes ou statospores de forme globuleuse mais constitués par deux valves évoquant une boîte et son couvercle. Ces kystes, en germant, donnent des zoospores biflagellées ou, plus rarement, uniflagellées ou amiboïdes.

L'absence d'amidon et l'inégalité de taille et de structure des flagelles permettent de distinguer facilement les Xanthophycées des Chlorophycées. La couleur des plastes et la forme des kystes séparent les Chrysophycées des Xanthophycées.

Cytologie

La cytologie des Xanthophycées était déjà bien connue grâce aux travaux de M. Chadefaud (1936), mais le microscope élec [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BOURRELLY, « XANTHOPHYCÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/xanthophycees/