TALBOT WILLIAM HENRY FOX (1800-1877)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La photographie divulguée

Si ses dernières photographies connues sont antérieures à 1850, W. H. F. Talbot n'interrompt pas son parcours de chercheur. Devançant les travaux de Nadar sur l'utilisation de la lumière électrique pour l'éclairage des portraits, il inaugure la prise de vue au flash électrique en 1851. L'invention, la même année, du procédé du collodion humide sur plaque de verre de son compatriote Frederick Scott Archer (1813-1857), dans lequel il voit une copie de son calotype, qu'il nomme volontiers « Talbotype », incite Talbot à multiplier recherches et brevets dans le domaine de l'édition des images photographiques : impression sur porcelaine (1849), dédoublement de l'image par amphitypie (1851), dépôts de colorants par gélatine bichromatée (1852), photogravure (« gravure photogénique », en 1852), impression photoglyphique dont il dépose le brevet en 1858.

Cette nouvelle direction, vouée à la propagation de la photographie et dédiée aux artistes qui la pratiquent, rejoint le désir initial de reproduire avec la plus grande vérité possible tout ce qui mérite d'être partagé, la beauté de la nature comme les manifestations de l'art. Contrarié à ses débuts par le succès du daguerréotype, le calotype devait survivre une dizaine d'années après le déclin de son heureux rival, jusqu'au début des années 1860. En effet, si les États-Unis avaient largement opté pour la plaque daguerrienne, nombre de photographes anglais lui préféraient les facilités et le rendu subtil du procédé de Talbot, notamment dans le domaine du paysage et du voyage, comme en témoignait l'exposition L'Image révélée (musée d'Orsay, 2008), avec les photographies prises en France par Alfred Backhouse (1823-1888) et John Stewart (1814-1887), par Charles Clifford (1819-1863) en Espagne, par Calvert Jones (1802-1877) en Italie, Roger Fenton (1819-1869) en Russie et par John Murray (1809-1898) en Inde.

William Henry Fox Talbot meurt le 17 septembre 1877 à l'abbaye de Lacock en laissant d'importantes contributions en astronomie et en physique, ainsi que des traductions de textes assyriens en écriture [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TALBOT WILLIAM HENRY FOX (1800-1877)  » est également traité dans :

BAYARD HIPPOLYTE (1801-1887)

  • Écrit par 
  • Anne de MONDENARD
  •  • 2 117 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un inventeur de procédés photographiques »  : […] Hippolyte Bayard est né le 20 janvier 1801 à Breteuil-sur-Noye (Oise). Fils d'un juge de paix, il commence sa vie professionnelle comme clerc de notaire. En 1825, il gagne Paris, où il entre au ministère des Finances comme commis de 4 e  classe au service des contributions directes. Il sera promu commis principal de 1 re  classe en juillet 1845. Co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippolyte-bayard/#i_11390

CALOTYPE

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 014 mots
  •  • 3 médias

Le calotype (du grec kalos , beau) est le nom forgé par W. H. F. Talbot pour désigner le procédé de photographie sur papier qu'il achève de mettre au point en 1840. Talbot en découvre le principe fondamental — le système négatif-positif toujours actuel — en 1835, bien avant que Daguerre ne fasse connaître, quatre ans plus tard, le procédé de photographie sur cuivre qui porte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calotype/#i_11390

L'IMAGE RÉVÉLÉE (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 008 mots

Le titre de l'exposition, L'Image révélée. Premières photographies sur papier en Grande-Bretagne (1840-1860) , présentée au musée d'Orsay du 27 mai au 7 septembre 2008 est aussi ambigu qu'il est évocateur. S'agissant de la photographie, et plus précisément de son histoire, le rapprochement avec le procédé du révélateur, auquel on associe l'image mécanique et chimique, joue s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-image-revelee/#i_11390

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le calotype »  : […] La Grande-Bretagne, pôle éminent de la créativité scientifique et technique en ce début de xix e  siècle et berceau du nouvel âge industriel, exerce un rôle majeur dans le processus d'invention de la photographie. Parallèlement aux travaux menés en France, le Britannique William Henry Fox Talbot, mathématicien, philologue et adepte de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-histoire-des-procedes-photographiques/#i_11390

Voir aussi

Pour citer l’article

Hervé LE GOFF, « TALBOT WILLIAM HENRY FOX - (1800-1877) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-henry-fox-talbot/