BAUMEISTER WILLI (1889-1955)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au cœur de l'abstraction internationale

W. Baumeister s'oriente ensuite vers des compositions plus rigoureuses qui dénotent notamment les influences de Le Corbusier et de Léger, deux artistes qu'il a eu l'occasion de rencontrer en 1922. Il partage avec Léger une passion commune pour la civilisation industrielle, l'épure, la beauté froide des mécanismes et le sport. Beaucoup de ressemblances et d'affinités existent entre les Mechano (1921) de l'Allemand et les œuvres du Français. En 1930, Baumeister adhère au groupe Cercle et Carré puis, en 1931, à Abstraction-Création. Il se trouve au cœur des recherches de l'abstraction internationale. Il expose plusieurs fois en France, notamment à la galerie Jeanne Bucher, à Paris.

Très lié au Bauhaus, dès sa création en 1919, et à certains de ses maîtres comme Schlemmer, Wassili Kandinsky, Paul Klee, par ses conceptions artistiques, son souci de transformer l'environnement et de mettre l'art au service de la qualité de la vie, Baumeister utilise de nouvelles techniques comme la photographie et la typographie. Il pratique aussi le photomontage et prend une part active aux vifs débats du moment sur le rôle de la photographie, insistant sur l'apport des peintres dans son utilisation. Sa contribution à l'usage de la typographie dans les nouvelles techniques publicitaires – florissantes dans les années 1920 grâce à l'essor économique – dénote son goût constant de l'innovation, mais aussi sa préoccupation de rendre l'art accessible aux masses, nouvelle donne des temps modernes. Il s'associe en 1928 au Cercle des nouveaux graphistes publicitaires créé par Kurt Schwitters. À partir de 1928, il enseigne aussi quelque temps la photographie à la Städelschule de Francfort. En 1933, il est renvoyé de son poste, les nazis le déclarant artiste entartete (dégénéré).

Cette mise à l'écart, le contraint à une période de retour sur soi, d'émigration intérieure et de réflexion su [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : historienne de l'art, professeur de littérature de langue germanique à l'université de Bourgogne

Classification

Autres références

«  BAUMEISTER WILLI (1889-1955)  » est également traité dans :

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'influence du purisme »  : […] Ozenfant et Jeanneret ont su donner au purisme une tribune dont peu de mouvements artistiques ont bénéficié au cours de leur histoire, en créant une revue, L'Esprit nouveau , qui eut vingt-huit numéros entre octobre 1920 et janvier 1925 – longévité et régularité assez exceptionnelles pour une revue d'avant-garde à cette époque, comme la cohérence et la qualité de ses contenus. L'Esprit nouveau , q […] Lire la suite

Pour citer l’article

Liliane MEFFRE, « BAUMEISTER WILLI - (1889-1955) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-baumeister/