WESTERN SWING

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le western swing, qui a opéré dès les années 1930 une étonnante synthèse de la country music et du jazz, est l'une des racines précoces et essentielles du rock'n'roll. Cette country music texane, sorte de hillbilly jazz pratiqué par des musiciens en tenue de cow-boys, connaîtra un succès foudroyant.

Ce genre est issu des bals du Texas qui, au xixe siècle, réunissent dans les ranches des fêtards par centaines. Les orchestres, qui mélangent des influences celtiques, germaniques et mexicaines, comprennent jusqu'à vingt ou trente instrumentistes (fiddles, guitares, banjos, contrebasses, accordéons, trompettes...). Leur répertoire est très divers : danses irlando-écossaises (breakdowns, gigues, hornpipes), airs mexicains, chansons de cow-boys, rythmes cajuns de la Louisiane, airs de danse apportés par les immigrants d'Europe centrale (valses, polkas, mazurkas). Enfin, vers 1890, les musiques de La Nouvelle-Orléans, notamment son ragtime et son jazz naissant, commencent à irriguer ces orchestres texans et changent considérablement la nature de leur musique en leur ouvrant soudain les infinies possibilités de l'improvisation. Désormais, ces orchestres vont faire swinguer tous les thèmes qu'ils interprètent, au grand bonheur des danseurs qui, au fur et à mesure de l'essor pétrolier, sont de plus en plus nombreux à se presser dans de gigantesques salles de bals installées au milieu de la Prairie.

Bien qu'ils aient eu de glorieux précurseurs dans les années 1920 (Prince Albert Hunt et ses Texas Ramblers, les East Texas Serenaders), les véritables fondateurs du genre que l'on appellera d'abord « hot dance country music » avant western swing sont Bob Wills (1905-1975) et Milton Brown (1903-1936), qui créent en 1931 les Light Crust Doughboys ; ce groupe, qui anime une émission quotidienne de rad [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  WESTERN SWING  » est également traité dans :

WILLS BOB (1905-1975)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 056 mots

Bob Wills a créé le western swing en réalisant une remarquable fusion entre le jazz, le blues et toutes les tendances existantes de la country music. James Robert Wills naît à Kosse, dans le comté de Limestone, au Texas, le 6 mars 1905. Fils d'un violoniste réputé, Bob Wills apprend cet instrument et, dès l'âge de huit ans, accompagne son père dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bob-wills/#i_33946

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « WESTERN SWING », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/western-swing/