VIELLE ou VIÈLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Instrument à cordes, la vièle ou vielle (selon l'orthographe adoptée) ne doit jamais être confondue avec la vielle à roue. Elle désigne tout instrument à manche et à cordes frottées par un archet droit ou courbe. Le corps peut être ovale, tubulaire, piriforme, hémisphérique, avec ou sans échancrure pour le jeu de l'archet. De 2 à 6 cordes, habituellement 5, sont fixées sur un cheviller plein ou creusé, avec chevilles fixées latéralement ou frontalement. La table est ordinairement de bois, parfois de peau tendue. Le manche transperce ou non la caisse et se prolonge quelquefois d'une pointe, pour poser l'instrument sur le sol (cf. violoncelle moderne). Deux ouïes, de formes variées, s'ouvrent sur la table. Le plus souvent, la caisse est à fond plat avec éclisses (on a cependant construit des vièles rudimentaires, en un morceau de bois creusé, sur lequel on collait la table). On jouait de l'instrument tenu sous le menton ou appuyé contre la poitrine.

Les vièles donnèrent naissance à partir du xve siècle à la famille des violes. Il existe une grande quantité d'instruments analogues que l'on rencontre dans tous les pays, sous divers noms : fandur, fidla, gadulka, gigue, gusla, guslice, kemenče, lira, lira de braccio, rabab, rebec, ritchak, sarangî, etc.

Le fandur est une petite vièle, ressemblant à une bouteille et que l'on rencontre dans les pays du Caucase, surtout en Géorgie. On la désigne aussi sous le vocable panduri ou pandur. La fidla est une vièle à deux cordes (crin de cheval), autrefois utilisée en Europe (notamment en Islande) ; elle est abandonnée depuis le xviiie siècle. La gadulka ou gadoulka est une vièle à manche court, ordinairement munie de trois cordes mélodiques et de deux bourdons, que l'on joue en Bulgarie ; on l'appelle aussi lirica. Elle est proche de la lira, du guslice et du kemenče. La lira, vièle piriforme, possède trois cordes de boyau : celle du centre donne un bourdon, tandis que les deux autres, effleurées du bout des doigts, émettent des sons harmoniques ; elle est répandue en Europe centrale [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  VIELLE ou VIÈLE  » est également traité dans :

ALTO

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 993 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] L'alto apparaît en Italie au début du xvi e  siècle. Son ancêtre le plus direct est le rebec, instrument de la famille des vièles (ou vielles) très probablement dérivé des rabābs arabes. Jusqu'à la fin du xvii e  siècle, on utilise concomitamment deux formats : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alto/#i_34706

ERHU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 231 mots

Le erhu ( erh-hu en transcription Wade ; aussi orthographié eur-kou , eurkou , eul-hou , eulhou  ; également appelé nanhu) est une vièle chinoise verticale qui se compose de deux cordes, généralement accordées à la quinte, tendues, à partir d'une caisse de résonance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erhu/#i_34706

GUSLA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 221 mots

Le gusla (ou gusle , ou gousle ) est un instrument de musique à cordes et à archet des Balkans, apparenté aux vièles. Il comporte une caisse de résonance ronde ou ovale, souvent piriforme, en bois, évidée et recouverte d'une table d'harmonie en peau de mouton ou d'âne ; il possède une seule corde (plus rarement, deux) en crin de ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gusla/#i_34706

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Histoire et classification

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 2 850 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Dès la préhistoire, les instruments de musique existent  ; les fouilles en témoignent. Leur petit nombre n'est guère représentatif, en raison de la fragilité des matériaux. Ce sont pour la plupart des aérophones, faits dans des cornes, des dents ou des os d'animaux. Les ethnies qui, aujourd'hui encore, vivent comme nos ancêtres de l'âge de la pierre, pratiquent une musique souvent complexe, à l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-de-musique-histoire-et-classification/#i_34706

KAMANJEH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 234 mots

Le kamanjeh (ou kemantché , kamantcheh , kamanche) est un instrument à cordes de la famille des vièles qui joue un rôle important dans les musiques savantes arabes et persanes. Il s'agit d'une vièle dotée d'une pique : sa petite caisse de résonance, presque sphérique, comporte d'un côté un manche et de l'autre une pique qui constit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamanjeh/#i_34706

MUSICALES (TRADITIONS) - Le fonds musical européen

  • Écrit par 
  • Roberto LEYDI
  •  • 4 234 mots

Dans le chapitre « Les instruments de musique »  : […] La musique populaire européenne utilise des instruments fort nombreux, dont l'origine est diverse et qui attestent, par leur présence, la complexité de notre monde populaire et l'importance des dominations politiques et culturelles qu'il a connues. La civilisation industrielle a apporté sa contribution à la variété des instruments de musique de tradition orale européenne en introduisant les diver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-le-fonds-musical-europeen/#i_34706

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Asie du Sud-Est

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 4 932 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Caractères communs et particularités »  : […] Les instruments sont pour la plupart à sons fixes, à « percussion mélodique », comme des xylophones ( ranad en Thaïlande, roneat au Cambodge, rangnat au Laos, gambang kayer en Indonésie, gabbang aux Philippines), des jeux de gongs ( khong wong en Thaïlande , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-de-l-asie-du-sud-est/#i_34706

RABĀB

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 298 mots

Le rabāb (ou rubāb , rebab , ribāb , rbab ...) est une vièle arabe, un des plus anciens instruments à archet connus ; il est peut-être apparenté au rebec médiéval européen. Le rabāb, mentionné pour la première fois au ix e  siècle, a joué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rabab/#i_34706

REBEC, instrument de musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 220 mots

Instrument à cordes et à archet qui fut usité en Europe au Moyen Âge. Le rebec appartient à la famille des vièles et provient très certainement du rabāb arabe. Ce dernier instrument, fort répandu dans les pays musulmans (Afghanistan, Pakistan, Iran, Inde musulmane), mais dont il existe diverses formes en Extrême-Orient (Indonésie, Siam, Indochine...), possède un cheviller renversé qui, avec le man […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rebec-instrument-de-musique/#i_34706

SĀRANGĪ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

La sārangī (ou sārang , ou hārangī ) est une vièle à manche court utilisée dans toute l'Asie du Sud, et plus particulièrement dans les musiques traditionnelle et classique de l'Inde du Nord. Elle mesure environ 70 centimètres de longueur. Sa caisse de résonance à peu près rectangulaire et légèrement cintrée et son large manche dépo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarangi/#i_34706

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « VIELLE ou VIÈLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vielle-viele/