Instruments de musique traditionnels


AULOS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 291 mots

Dans la musique grecque antique, l'aulos désigne un tuyau à anche simple ou double joué par paire (auloi) au cours de la période classique. Après la dite période, il a été joué seul. Il a donné naissance à la tibia romaine. Sous des noms variés, il a été le principal instrument de la famille des bois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aulos/#i_0

BALALAÏKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

La balalaïka est un instrument à cordes russe de la famille des luths. Apparue à la fin du xviie siècle, elle est probablement dérivée de la dömbra (ou domra ou dombira), un luth à deux puis à trois cordes, à long manche et à caisse arrondie, joué en Russi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balalaika/#i_0

BOMBARDE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 158 mots

Instrument à vent de la famille des chalumeaux (anche double). Il est construit en bois et fut répandu du xive au xviie siècle. Il assure la partie de basse, mais fut construit en différentes tessitures : contre-basse (bombardone, Bassbombart), ténor (Bassetbombart) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bombarde-musique/#i_0

CHALEMIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots

La chalemie (ou chalemelle, ou chelemele, du latin calamus : « roseau ») est un instrument à vent à anche double qui est probablement originaire du Moyen-Orient, et qui est considéré comme l'ancêtre direct du hautbois. Comme celui-ci, la cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalemie/#i_0

COR DES ALPES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 199 mots

Le cor des Alpes (en allemand, Alphorn ou Alpenhorn) est un long cor joué par les gardiens de troupeau et les villageois des Alpes, qui en sonnent pour communiquer entre eux, ainsi que lors de cérémonies et de festivals. Il est taillé ou percé dans une longue pièce de bois. Certains instruments sont droits et atteignent 4 mètres de longueur ; depuis le milie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cor-des-alpes/#i_0

CORNEMUSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 034 mots

Instrument à vent qui se compose d'au moins deux tuyaux à anche simple ou double. Les anches sont mises en mouvement par une alimentation d'air provenant de la pression du bras de l'instrumentiste sur un réservoir taillé dans une peau (ou dans un tissu caoutchouté), le sac. Les tuyaux sont fichés dans des alvéoles en bois (les montures) fixées au sac. Celui-ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cornemuse/#i_0

CRWTH GALLOIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

Le vocable gallois crwth désigne une lyre à archet du pays de Galles jouée du Moyen Âge au début du xixe siècle. Ce terme est apparenté au latin chorus, à l'irlandais crot, crott ou cruit, au moyen anglais crouth, crou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crwth-gallois/#i_0

ERHU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 230 mots

Le erhu (erh-hu en transcription Wade ; aussi orthographié eur-kou, eurkou, eul-hou, eulhou ; également appelé nanhu) est une vièle chinoise verticale qui se compose de deux cordes, généralement accordées à la quinte, tendues, à partir d'une caisse de résonance en bois en forme d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erhu/#i_0

FIFRE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 87 mots

Petite flûte traversière à six trous, de perce cylindrique étroite, sans clés, d'une tessiture aiguë de deux octaves (en habituellement). Le fifre est attesté au Moyen Âge et fut très répandu comme instrument militaire de François Ier à Napoléon III, en passant par la garde impériale du premier Empire e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fifre/#i_0

FLÛTE DE PAN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

Également appelée syrinx, la flûte de pan est un instrument à vent qui est composé de tuyaux en roseau de différentes longueurs. Ceux-ci sont assemblés en rang, fixés les uns aux autres par de la cire (on fabrique aussi des instruments en métal, en terre glaise ou en bois) et généralement obturés à leur base. L'interprète pose ses lèvres su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flute-de-pan/#i_0

GUIMBARDE

  • Écrit par 
  • Geneviève DOURNON
  •  • 768 mots

Nom féminin qui désigne un petit instrument de musique dans lequel le son est produit par la vibration d'une languette flexible dont l'extrémité libre est placée devant la bouche du joueur et l'autre fixée dans un cadre. En modifiant la forme et le volume du résonateur naturel que constitue sa cavité buccale, le musicien peut faire ressortir tel ou tel harmo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guimbarde/#i_0

GUSLA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots

Le gusla (ou gusle, ou gousle) est un instrument de musique à cordes et à archet des Balkans, apparenté aux vièles. Il comporte une caisse de résonance ronde ou ovale, souvent piriforme, en bois, évidée et recouverte d'une table d'harmonie en peau de mouton ou d'âne ; il possède une seule corde (plus rarement, deux) en crin de cheval fixé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gusla/#i_0

HARPE À CADRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 276 mots

Instrument de musique dans lequel la console et la caisse de résonance sont réunies par une colonne de soutien, qui s'arc-boute contre la tension des cordes. C'est l'une des principales formes de harpe et, aux temps modernes, on la trouve exclusivement en Europe et chez les Ostiaks, peuple finlandais de l'ouest de la Sibérie.Les harpes à cadre existent en Euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-a-cadre/#i_0

HARPE ANGULAIRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 222 mots

Dans la harpe angulaire, qui est une des principales variétés de harpe, le manche forme un angle net avec le résonateur ou la caisse de résonance. Les représentations les plus anciennes de harpes angulaires proviennent de Mésopotamie vers 2000 avant Jésus-Christ. En Égypte, plus particulièrement, et en Mésopotamie, cette harpe se jouait verticalement, tenue pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-angulaire/#i_0

HARPE ARQUÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 271 mots

La harpe arquée est un instrument de musique dans lequel le manche, issu de la caisse de résonance, adopte une forme arquée. Il s'agit de l'une des principales formes de la harpe, et probablement aussi de la plus ancienne : des représentations de harpes arquées datant d'environ 3 000 ans avant Jésus-Christ nous sont parvenues de Sumer et d'Égypte. Dans ces deu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-arquee/#i_0

HARPE ÉOLIENNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 300 mots

La harpe éolienne – qui tire son nom d'Éole, le dieu grec des vents – est un instrument de musique à cordes qui émet des sons sous l'action du vent. Elle se compose d'une caisse de résonance en bois de 85 à 110 centimètres de longueur, de 12 à 26 centimètres de largeur et de 5 à 9 centimètres d'épaisseur sur laquelle sont disposées avec une tension relativemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-eolienne/#i_0

HARPE IRLANDAISE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 285 mots

La harpe dite irlandaise (cláirseach en irlandais, clàrsach en gaélique écossais), est une harpe traditionnelle médiévale d'Irlande et d'Écosse caractérisée par une importante caisse de résonance creusée d'un seul bloc dans du bois, une console incurvée et une colonne fortement incurvée vers l'extérieur, une forme qui ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-irlandaise/#i_0

HOCHET

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 362 mots

Les hochets (ou claquettes) sont des instruments à percussion composés d'objets résonants fixés les uns aux autres et installés dans un cadre coulissant ou dans un réceptacle. Lorsqu'on les secoue, les objets se cognent entre eux et produisent des sons. Dans de nombreuses sociétés, les hochets sont associés au surnaturel et accompagnent des rites religieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hochet/#i_0

LOURE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 158 mots

Instrument à vent de la famille des cornemuses (du latin lura : petit sac ; ou du nordique ludr, lura : trompe). Au Moyen Âge (xiiie s.), l'appellation est générale en France ; mais au xviiie siècle et jusqu'au début du xxe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loure/#i_0

MUSETTE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 294 mots

Instrument de musique à vent, à anches, de la famille des cornemuses (dans les campagnes françaises, on appelle aussi musette une sorte de hautbois avec ou sans clés). On rencontre déjà la musette au xiiie siècle. Le bourdon assure la basse du grand et du petit chalumeau ; la faible tessiture de l'instrument lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musette/#i_0

OUD ou AOUD

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Le oud ('ūd, aoud) est l'instrument à cordes par excellence de la musique arabe médiévale et moderne. Le oud, ancêtre du luth européen (al-'ūd), comporte une caisse de résonance piriforme et une table de touche sans frettes ; son manche, également dépourvu de frettes, est plus court […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oud-aoud/#i_0

QIN, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 193 mots

Le qin (ch'in en transcription Wade) est un instrument de musique chinois très ancien (il est d'ailleurs également connu sous le nom de guqin, c'est-à-dire « ancien [gu] instrument de musique [qin] ») : il remonte au moins à la période des Zhou occidentaux (ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qin-musique/#i_0

RHOMBE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 77 mots

Le mot « rhombe » vient du grec rhombos : toupie, fuseau, losange. Dans l'Antiquité, ce fut une sorte de rouet d'airain ou un anneau tenu par des lanières que les chamans ou les sorciers faisaient tourner, tel un instrument magique ; son vrombissement était censé provoquer quelque sortilège. Il est utilisé en musique contemporaine, et assimilé aux instruments divers classés prè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhombe/#i_0

SANZA

  • Écrit par 
  • Geneviève DOURNON
  •  • 367 mots

Utilisé au féminin, le terme sanza désigne un instrument africain, appelé aussi « jeu de languettes pincées », qui, d'un point de vue organologique, est un lamellophone. Sanza est l'un des nombreux noms vernaculaires sous lesquels l'instrument est connu parmi les diverses populations africaines qui en font usage.Il se compose d'une série de languettes de longueurs inégales, pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanza/#i_0

SĀRANGĪ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 178 mots

La sārangī (ou sārang, ou hārangī) est une vièle à manche court utilisée dans toute l'Asie du Sud, et plus particulièrement dans les musiques traditionnelle et classique de l'Inde du Nord. Elle mesure environ 70 centimètres de longueur. Sa caisse de résonance à peu près rectangulaire et légèrement cintrée et son large manche dépourvu de f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarangi/#i_0

TAMBOUR À FENTE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 429 mots

Les tambours à fente (ou tambours de bois) sont des instruments à percussion fabriqués en creusant et en évidant un tronçon d'arbre au travers d'une fente longitudinale. Le son est produit lorsque l'exécutant tape des pieds ou gratte le tambour avec des baguettes ; les bords de la fente ont généralement différentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambour-a-fente/#i_0

VIELLE À ROUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 276 mots

Instrument à cordes frottées et à clavier, dit aussi chifonie ou symphonie. La vielle fut en honneur du xie au xviiie siècle. Une roue de bois colophanée frotte les cordes, à la place de l'archet habituel. Son ancêtre du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vielle-a-roue/#i_0

VIELLE ou VIÈLE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 754 mots

Instrument à cordes, la vièle ou vielle (selon l'orthographe adoptée) ne doit jamais être confondue avec la vielle à roue. Elle désigne tout instrument à manche et à cordes frottées par un archet droit ou courbe. Le corps peut être ovale, tubulaire, piriforme, hémisphérique, avec ou sans échancrure pour le jeu de l'archet. De 2 à 6 cordes, habituelleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vielle-viele/#i_0

VIOLE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 417 mots

Terme générique désignant une nombreuse famille d'instruments à cordes et à archet. Il est difficile de déterminer avec précision à quel moment apparurent les violes ; c'est au cours du xve siècle que les vièles se perfectionnèrent et s'appelèrent violes, tandis que les rebecs, espèce particulière de vièles, continuaient leur existence chez les ménétr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viole/#i_0

VIOLE D'AMOUR

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 357 mots

Instrument à cordes et à archet, proche parente et de la viole et du violon. De la viole, la viola d'amore possède la caisse plate, les cordes nombreuses (six ou sept), le manche large, l'accord à base de quartes et de tierces. Du violon elle se rapproche, car elle n'a pas de sillets et, comme lui, ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viole-d-amour/#i_0

VIOLE DE GAMBE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 693 mots

Instrument à cordes et à archet, appartenant à la famille des violes dont il fut le membre qui eut l'existence la plus longue, avant sa reviviscence au xxe siècle. La viola da gamba (Kniegeige), comme son nom l'indique, se joue verticalement, posée sur un support ou tenue entre les jambes (viole de « jambe »). O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viole-de-gambe/#i_0

YANGQIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Le yangqin (yang-ch'in en transcription Wade) est un tympanon chinois dans lequel le son est produit en frappant les cordes avec des battes en bambou recouvertes de caoutchouc ou de cuir. La vibration des cordes est transmise à une table d'harmonie trapézoïdale en bois par l'intermédiaire de chevalets sur lesquels les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yangqin/#i_0