VERSAILLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entre 1682, date de l'installation de la Cour dans un château en chantier, et 1789, date à laquelle la monarchie quitta définitivement le palais, Versailles fut le centre de la vie française. Pourtant, l'histoire de Versailles n'est pas circonscrite par ces deux dates, et ne se limite pas non plus à la chronologie des agrandissements de la demeure royale : Versailles, palais, centre du gouvernement, est aussi une ville, un parc, une forêt, un lieu de sociabilité, de fêtes, de musique et de danses. Versailles fut révolutionnaire, napoléonien, orléaniste et dédié « à toutes les gloires de la France ». L'empire allemand y naquit en 1871 ; le traité qui consacrait la fin de la Première Guerre mondiale y fut signé le 28 juin 1919. C'est en même temps, chaque année, un lieu de promenade et de mémoire pour 3,5 millions de visiteurs, musée de l'histoire de France aux collections plus diverses qu'il n'y paraît, auquel le statut d'établissement public dépendant du ministère de la Culture, regroupant château et parc, a donné, en 1995, la nouvelle unité indispensable à sa conservation et à sa mise en valeur.

Versailles

Photographie : Versailles

La cour d'honneur du château de Versailles. Gravure du XVIIe siècle. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Bassin de Latone, Versailles

Photographie : Bassin de Latone, Versailles

Le bassin de Latone, château de Versailles. 

Crédits : Bryn Campbell/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Versailles contre la nature et l'histoire

Versailles est un défi : à la nature, inhospitalière, à la Cour, attachée à Paris, à la tradition nomade de la monarchie française. Les projets de Bernin pour le Louvre, en 1665, n'ont pas convaincu le roi. Il lui faut un nouveau centre de pouvoir. Le triomphe sur la nature prend ainsi valeur de symbole. Mme de Sévigné, évoquant la « mortalité prodigieuse » de ces marais que l'on transforme, écrit « Ce serait un étrange malheur si, après la dépense de trente millions à Versailles, il devenait inhabitable. » Saint-Simon, qui détestait Versailles et y passa les plus passionnantes années de sa vie, va plus loin en ce sens : « La violence qui y a été faite partout à la nature repousse et dégoûte malgré soi. » Ce « favori sans mérite » (Mme de Sévigné) est pour Saint-Simon « le plus triste et le plus ingrat de tous les lieux. » Dans une phrase, il résume le plan de l'édifice : « Le beau et le vilain furent cousus ensemble, le vaste et l'étranglé. »

La monarchie aurait pu se fixer à Saint-Germain, sur les terrasses de Le Vau qui sont à l'époque le plus agréable point de vue des environs de Paris, à Fontainebleau, dans la tradition du mécénat de François Ier, ou dans bon nombre d'autres chantiers que Louis XIV avait eu l'occasion de visiter et comparer : Vincennes, Saint-Cyr, Noisy... Le Versailles de Louis XIII, en ses deux états, le « château de cartes » originel (1624) et le château agrandi par Philibert Le Roy (1631-1638), sur le modèle brique et pierre, n'est qu'un rendez-vous de chasse que rien ne prédestinait à devenir centre politique. Louis XIV dépense 1 500 000 livres pour embellir le château de Philibert Le Roy, ce « chétif château de Versailles » comme l'écrit Bassompierre – pour dire qu'un simple gentilhomme ne saurait en tirer vanité.

De 1661 à 1669, le projet d'agrandissement de l'architecte Louis Le Vau est réalisé. Les gravures d'Israël Silvestre montrent ce premier grand Versailles doté d'une terrasse à l'emplacement actuel de la galerie des Glaces. Le Brun réalise les décors peints, Le Nôtre les jardins. Car Versailles s'édifie aussi contre Vaux, bâti entre 1656 et 1661 avec l'aide des mêmes artistes : Le Vau, Le Nôtre, Le Brun, et Molière déjà – château abandonné au lendemain des fêtes de Fouquet en 1661. Versailles, pour le jeune Louis XIV qui prend alors le pouvoir personnellement (1661), est nécessaire : la monarchie désormais absolue triomphe dans cet espace conquis et centralisé. En 1664, la fête des « Plaisirs de l'isle enchantée », donnée pour Louise de La Vallière, favorite du jeune roi, marque l'attachement de Louis XIV pour cette demeure réalisée selon ses vœux et symbolise cette union du pouvoir et du divertissement propre à la société de cour. Versailles est un palais volontariste, construit pour gouverner contre la terre entière.

Parterres de l'Orangerie du château de Versailles

Photographie : Parterres de l'Orangerie du château de Versailles

À partir de 1668, André Le Nôtre réalise au château de Versailles des compositions savantes, typiques du jardin à la française. Les parterres de l'Orangerie s’ordonnent dans l'axe de la galerie des Glaces jusqu’à la pièce d'eau des Suisses. 

Crédits : Lyubov Timofeyeva/ Shutterstock

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Versailles

Versailles
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Bassin de Latone, Versailles

Bassin de Latone, Versailles
Crédits : Bryn Campbell/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Parterres de l'Orangerie du château de Versailles

Parterres de l'Orangerie du château de Versailles
Crédits : Lyubov Timofeyeva/ Shutterstock

photographie

Apollon servi par les Nymphes, Girardon et Regnaudin

Apollon servi par les Nymphes, Girardon et Regnaudin
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  VERSAILLES  » est également traité dans :

LES ADIEUX À LA REINE (B. Jacquot)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 033 mots

Dans le chapitre « Un « lieu clos pervers » »  : […] Dans leur adaptation, Benoît Jacquot et son scénariste Gilles Taurand ont renoncé à sa construction en flash-back du roman : Sidonie Laborde, la lectrice-adjointe de Marie-Antoinette, y racontait les événements depuis Vienne, vingt ans plus tard. Dès lors, Versailles devient le personnage du film. Ce n'est plus le petit théâtre de Si Versailles m'était conté de Sacha Guitry ni la bonbonnière adol […] Lire la suite

BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 3 777 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre Watteau et Fragonard »  : […] Situer Boucher entre Watteau et Fragonard aide à comprendre l'évolution du style, de la manière, des thèmes, et de leur transmission concernant un artiste qui, né et mort à Paris, n'a guère quitté cette ville. Nous ne savons pas grand-chose des débuts comme peintre de cet élève de François Lemoine – si son Jugement de Suzanne, de 1720-1721, est récemment réapparu et entré en 1997 à la Galerie nat […] Lire la suite

MUSÉE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 11 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'empire des musées »  : […] Nous vivons encore aujourd'hui, en matière de musées, sur l'œuvre de la Révolution et sur ses répercussions. En nationalisant les collections royales et les biens de l'Église et des émigrés, les hommes de la Constituante et de la Convention mettaient en application l'idée, déjà en germe dans l'esprit des Lumières, que le patrimoine culturel, jusque-là aux mains d'une minorité de privilégiés, étai […] Lire la suite

RÉVOLUTION FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN, 
  • Marc THIVOLET
  •  • 29 478 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Aménagements et innovations (août 1789-1790) »  : […] Face à ces violences, l'Assemblée réagit en supprimant les privilèges, les inégalités fiscales et les droits féodaux, mais en prévoyant une compensation, les seigneurs devant percevoir des indemnités. L'élan qui préside à ces propositions dans la nuit du 4 août ne peut pas faire oublier que ces décisions trop rapides posent plus de problèmes qu'elles n'en résolvent, à commencer par l'obligation d […] Lire la suite

TOURISME CULTUREL

  • Écrit par 
  • Michel COLARDELLE, 
  • Alain MONFERRAND
  •  • 3 104 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Est-il souhaitable de développer le tourisme culturel ? »  : […] La question est très controversée. Le tourisme peut aussi avoir des effets négatifs sur le patrimoine : usure prématurée des monuments, comme dans les appartements royaux de Versailles ; dégradations involontaires ou vandalisme sur les gravures de l'Âge du bronze dans la vallée des Merveilles... Les exemples ne manquent pas pour dénoncer la surfréquentation et ses effets nocifs. Un site culturel o […] Lire la suite

VAN DER KEMP GÉRALD (1912-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre ARIZZOLI-CLÉMENTEL
  •  • 1 102 mots

Gérald Van der Kemp est né en 1912, à Charenton-le-Pont, près de Paris. En 1945, il est nommé à Versailles par Jacques Jaujard, directeur des Musées nationaux. Il en deviendra conservateur en chef en 1953 jusqu'au moment de sa retraite en 1980. Il avait trouvé, au lendemain de la guerre, un château et des dépendances nécessitant des travaux de restauration considérables et il a pu réaliser ces rés […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-31 mars 2022 Ukraine – Russie. Poursuite de la pression militaire russe et des soutiens occidentaux à l'Ukraine.

Les 10 et 11, les dirigeants de l’UE réunis en sommet à Versailles excluent de décréter un embargo sur le pétrole et le gaz russes, mais conviennent de réduire leur dépendance aux hydrocarbures russes, avançant l’objectif d’une réduction des deux tiers avant la fin de l’année et d’un arrêt des importations d’ici à 2027. Ils rejettent par ailleurs l’idée d’une adhésion rapide de l’Ukraine à l’UE, dont Volodymyr Zelensky avait fait la demande officielle fin février. […] Lire la suite

15 juin 2021 France. Condamnation d'Ikea pour collecte illégale de données personnelles.

Le tribunal correctionnel de Versailles condamne la filiale française de la société d’origine suédoise de vente de meubles Ikea pour avoir espionné ses salariés et les candidats à l’embauche dans les années 2000 et 2010. Reconnue coupable de « recel de collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite, commis de façon habituelle », elle devra verser 1 million d’euros d’amende et 300 000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles. […] Lire la suite

14 avril - 15 mai 2020 France. Fermeture des entrepôts d'Amazon.

Le 24, la cour d’appel de Versailles (Yvelines) confirme le jugement relatif à l’activité d’Amazon, tout en élargissant l’éventail de produits qu’elle peut proposer à la vente. L’entreprise maintient ses entrepôts français fermés, poursuivant ses activités en recourant à d’autres centres de distribution. Le 15 mai, Amazon conclut un accord avec les syndicats, ce qui permet la réouverture progressive des six entrepôts français du groupe. […] Lire la suite

4 juin 2019 France. Annonce d'actions judiciaires contre Carlos Ghosn.

En mars, le parquet de Nanterre avait déjà ouvert une enquête préliminaire sur le financement du mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles en octobre 2016. […] Lire la suite

9 juillet 2018 France. Discours du président Emmanuel Macron devant le Congrès.

Le président Emmanuel Macron prononce un discours de politique générale devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès à Versailles, comme il a prévu de le faire chaque année. Les élus de La France insoumise et quelques élus des Républicains boycottent la réunion, dénonçant la dérive monarchique du pouvoir. À ce sujet, le chef de l’État annonce son intention d’introduire dans la réforme constitutionnelle un amendement lui permettant d’assister au débat qui suit son intervention et de répondre aux questions des parlementaires. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Adrien GOETZ, « VERSAILLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/versailles/