BALBOA VASCO NÚÑEZ DE (1475 env.-1519)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Conquistador espagnol qui découvrit le Pacifique. Appartenant à la noblesse galicienne, Vasco Núñez de Balboa accompagna Rodrigo de Bastidas, explorateur de la côte colombienne et de la côte septentrionale de l'isthme de Panamá, et s'établit ensuite dans l'île d'Hispaniola. Balboa, qui devait s'avérer un grand chef et un conquérant avisé, échoua totalement comme défricheur de terres : il n'échappa à ses créanciers, en 1510, qu'en se cachant dans un tonneau qui fut transporté à bord d'une caravelle amenant des renforts à la colonie fondée par Alonso de Ojeda sur la côte de Colombie. Constatant qu'Ojeda était parti et qu'il ne restait que quarante et un survivants (dirigés par Francisco Pizarro), les membres de l'expédition, sur les conseils de Balboa, firent la traversée d'Uraba jusqu'à la côte de l'isthme moins hostile. Ils fondèrent au Darién le premier établissement fixe d'Amérique continentale, Santa María de la Antigua, dont Balboa devint le chef en 1510. En décembre 1510, le roi Ferdinand V nomma Balboa gouverneur par intérim du Darién.

Lors de ses explorations, Balboa avait acquis la conviction que l'autre océan, longuement cherché, avec ses fabuleux royaumes, n'était pas éloigné. Il en informa le roi, ajoutant que les Indiens disaient que sa découverte exigerait mille combattants. Ces dires, et d'autres signalements des richesses de Tierra Firma (isthme de Panamá) incitèrent à créer une colonie de la Couronne (Castille d'Or), peuplée de deux mille nouveaux colons dont Pedro Arias de Ávila, dit Pedrarias, fut nommé gouverneur.

Averti de son remplacement imminent, Balboa résolut de devancer son successeur et de trouver lui-même l'autre océan, qu'il appelait la mer du Sud, avant l'arrivée de Pedrarias. Il partit le 1er septembre 1513 avec 190 Espagnols (la moitié des effectifs du Darién) et 800 Indiens, franchit l'isthme et, le 25 ou 27 septembre 1513, du haut d'une colline près du golfe de San Mi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  BALBOA VASCO NÚÑEZ DE (1475 env.-1519)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 812 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le premier tour du monde »  : […] Voici quelques étapes de la connaissance du littoral. 1499 : Ójeda, servant de pilote à Vespucci, longe la côte du Venezuela. 1500 : Yañez Pinzón va du cap San Roque (4 0 lat. sud) à Pernambouc (8 0 sud). À peu près au même moment, le Portugais Cabral, parti de Lisbonne pour l'Inde, est jeté par les vents sur la côte du Brésil et la descend jusq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-decouverte/#i_9342

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'expérience antillaise »  : […] Les Antilles, découvertes les premières, ont été, tout naturellement, le terrain d'essai de l'action castillane. Colomb ne s'intéressait pas à une colonisation de peuplement. Pour lui, l'essentiel était de tirer parti des immenses privilèges que lui reconnaissaient les capitulations de Santa Fe et de profiter du monopole qu'il partageait avec les R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_9342

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 277 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  La découverte du Pacifique »  : […] Jusqu'au début du xvi e  siècle, l'existence même de l'océan Pacifique était totalement inconnue des Européens qui, héritant des erreurs d'appréciation de Ptolémée sur les dimensions du globe terrestre, s'imaginaient que l'océan Atlantique baignait à l'ouest les rivages des lointains et mystérieux pays de l'Extrême-Orient, Cathay (Chine) ou Cipangu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-pacifique/#i_9342

Pour citer l’article

« BALBOA VASCO NÚÑEZ DE (1475 env.-1519) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vasco-nunez-de-balboa/