URBANISMEUrbanisme et société

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'urbanisme, qui est à la fois la science et l'art de l'ordonnancement urbain, est technique en tant que science, et création sociale en tant qu'art. Il exprime la volonté d'être et de paraître d'une société. Comme tel, il est œuvre des maîtres de cette société, dont il affirme à la fois le triomphe et le goût. Mais il est aussi image de la société et de ses aspirations. À société aristocratique, un urbanisme noble, consacrant la domination d'une société cultivée quelles que soient les origines de ses ressources, rente foncière ou profits commerciaux. À société d'affaires, un urbanisme de prestige financier et d'ordre social : la City de Londres. À société démocratique ou se définissant comme telle, un urbanisme de logement et de consommation offrant le maximum de services au maximum d'usagers. Mais on ne saurait séparer société et économie. L'urbanisme est en même temps création de l'économie et de la société. Quand le point de rupture est atteint entre économie et société, il n'y a plus d'urbanisme, ou il n'y a plus qu'un urbanisme de catégorie sociale : c'est le cas limite des villes du Tiers Monde où se gonflent les rangs d'une « subsociété » sans fondement économique, qui n'a accès à un urbanisme de faveur et de misère que par un transfert de ressources pour limiter la lèpre de l'habitat « sous-intégré », ou « non intégré ». À vrai dire, la question se pose différemment selon que l'on voit dans l'urbanisme l'image d'une société ou l'œuvre d'une société. La nuance peut paraître subtile : elle sépare cependant un bilan intégrant actif et passif, œuvres et lacunes, d'une réalisation globale ou partielle qui aboutit finalement à l'image. Le cycle est bouclé, de l'image à l'action et de l'action à l'image, mais l'approche reste fondamentalement différente.

Vingt-cinq siècles d'urbanisme politique

Pendant plus de vingt siècles, dans les pays de la Méditerranée et en Europe, l'urbanisme a été l'expression d'une société et d'une économie à base de rente foncière, concentrée et exploitée par les maîtres du sol, enracinés dans leur [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  URBANISME  » est également traité dans :

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Le terme « urbanisme » est une création récente. Il est apparu dans la langue française au cours des années 1910 pour désigner une discipline nouvelle, née des exigences spécifiques de la société industrielle. L'urbanisme se présente alors comme la science de l'organisation spatiale des villes et comporte une double face théorique et appliquée.Cette discipline s'est progressivement imposée dans le […] Lire la suite

URBANISME - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 304 mots
  •  • 1 média

La thèse qui compare la ville à « une grande maison » – assimilant les quartiers résidentiels aux chambres à coucher, les usines et les fabriques à la cuisine, les universités et les écoles au bureau-bibliothèque, les centres représentatifs et de loisirs à la salle de séjour, les rues et les places aux corridors et aux dégagements – a été soutenue par d'illustres partisans, de Léon Battista Albert […] Lire la suite

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

L'urbanisme comme discipline naît au début du xxe siècle ; sa pratique remonte cependant à la plus haute antiquité. L'évolution de l'urbanisme en France au xxe siècle s'inscrit donc dans une continuité, en même temps qu'elle résulte de l'intervention de nouveaux acteu […] Lire la suite

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre «  Le Grand Paris »  : […] S'il devient particulièrement vif au début du xxi e  siècle, le débat sur le « Grand Paris » n'en constitue pas moins un sujet récurrent depuis les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale. Il pose en effet une question institutionnelle et une question d'aménagement urbain. Il touche également à l'articulation des pouvoirs, à leur façon de se projeter et de se répartir les compétences. En […] Lire la suite

VILLE - Mythe et représentation

  • Écrit par 
  • Marcel RONCAYOLO
  •  • 5 221 mots

Des travaux convergents ont démontré la rupture qu'établit le xviii e  siècle dans la représentation de la ville, c'est-à-dire la manière de comprendre, d'analyser, d'imaginer et donc de modeler le phénomène urbain. Jusque-là, la ville apparaissait, du moins dans la plus grande partie de l'Europe, comme une entité autonome, bien circonscrite dans ses murailles (protection, limite juridique et fis […] Lire la suite

VILLE - Mutations urbaines

  • Écrit par 
  • François ASCHER
  •  • 4 776 mots
  •  • 1 média

Les nouvelles technologies de l'information et de la communication ne changent ni la société ni les villes . Ce sont ces dernières qui, dans leur dynamisme de développement et de « modernisation » se saisissent de toutes les techniques qui permettent aux individus et aux organisations de mieux maîtriser leurs espaces-temps et de disposer du plus grand potentiel d'interactions, de contacts, de rése […] Lire la suite

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « New Delhi »  : […] Dans la nuit du 14 au 15 août 1947, lord Mountbatten, dernier vice-roi des Indes, déclare l'indépendance de l'Inde et du Pakistan, si bien que l'ambition de faire de New Delhi un écrin pour le joyau de la couronne britannique n'aura été que de courte durée. Officiellement inaugurée en février 1931 en tant que capitale de l'Empire des Indes, New Delhi s'articule, selon les plans d'Edwin Lutyens et […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'enseignement : l'École des beaux-arts »  : […] L'enseignement « Beaux-Arts » est de type charismatique et vise à faire éclore le don que chaque élu porte en lui. Il s'appuie sur la transmission par osmose, du maître à l'élève et de l'ancien au nouveau, non seulement d'un savoir théorique et pratique, mais d'un ensemble de valeurs. L'atelier est la structure de base de cet enseignement, le folklore en est l'accompagnement. Les rites de passage, […] Lire la suite

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'urbanisme »  : […] À aucune autre époque ne se développèrent, de façon aussi systématique et avec cette ampleur, l'urbanisme et les constructions citadines. Toute ville gallo-romaine possède son centre monumental, comportant le sanctuaire de la cité, qui est tantôt un temple du genre du Capitole, dédié à Rome et aux empereurs, tantôt un important sanctuaire indigène. Il est voisin d'un forum, longue place rectangul […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

À côté des impératifs esthétiques et techniques, les problèmes d'usage occupent une place importante au sein de la discipline architecturale. Constitutive de l'espace urbain, présente en des points névralgiques du territoire qu'elle contribue à structurer, l'architecture possède une portée sociale qui transcende les spécificités de telle ou telle commande ; elle est inséparable d'une prise en com […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre GEORGE, « URBANISME - Urbanisme et société », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-urbanisme-et-societe/