ULFILA, ULFILAS ou WULFILA (311 env.-env. 383)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Descendant de Cappadociens enlevés par les Goths au milieu du iiie siècle, Ulfila naquit en Gothie, c'est-à-dire sur les bords de la mer Noire, près des bouches du Danube. Ulfila (ou Ulfilas, ou encore Wulfila) fut clerc de bonne heure et se fit remarquer par son intelligence. Envoyé en mission dans l'Empire romain, il entra en contact avec les ariens, et spécialement avec Eusèbe de Nicomédie qui l'ordonna évêque vers 341, probablement à Constantinople.

Ulfila entreprit alors la conversion du peuple goth. Dans ce dessein, il inventa un alphabet et traduisit une grande partie de la Bible, travail qui lui assura une gloire impérissable. Malgré les difficultés qui surgirent entre Goths et Romains, Ulfila resta toujours favorable à l'Empire. En 360, il vint à Constantinople pour assister au concile qui semblait assurer le triomphe de l'arianisme. Il y revint en 383, alors que Théodose voulait rétablir l'unité religieuse. Ulfila rédigea un symbole nettement arien ; il ne tarda pas à mourir, ce qui lui évita de sérieuses difficultés, car l'empereur n'avait pas l'intention de tolérer plus longtemps l'hérésie. Mais, chez les peuples barbares, l'arianisme professé par Ulfila se maintint longtemps.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ULFILA, ULFILAS ou WULFILA (311 env.-env. 383)  » est également traité dans :

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 124 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Gots »  : […] Parmi les peuples germaniques impliqués dans la première vague des invasions celui des Gots fut le principal. Au iv e siècle, ils avaient déjà derrière eux un long passé de migrations, qui les avaient conduits des côtes méridionales de la Baltique à l'Ukraine, où ils s'étaient fixés au cours du ii e siècle. Dès cette époque ils avaient fait figur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_32589

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 269 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la Pentecôte au baptême de Clovis (496) »  : […] Dans les débuts, le christianisme (où les distinctions confessionnelles introduites ici pour la clarté de l'exposé n'existent évidemment pas encore) se présente comme un mouvement qui s'étend rapidement d'une « cellule » chrétienne à une autre, d'une cité à une autre, et qui se trouve favorisé, d'ailleurs, par l'unité de culture, l'organisation rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions/#i_32589

MOYEN ÂGE - La littérature en prose

  • Écrit par 
  • Nicola MORATO
  •  • 6 836 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les traductions de la Bible »  : […] L’effort pour rendre accessible le texte de la Bible est une constante de l’Occident médiéval, de la traduction en gothique de Wulfila (311-383) à celle en anglais de John Wycliff (1330-1384). Des traductions partielles en français, en vers et en prose sont attestées au cours du xii e  siècle en contexte aristocratique ou monastique, dans un te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-litterature-en-prose/#i_32589

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ULFILA, ULFILAS ou WULFILA (311 env.-env. 383) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulfila-ulfilas-wulfila/