TROUBLES SCHIZOPHRÉNIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolution de la schizophrénie

L’évolution de la schizophrénie sur la vie entière est souvent schématisée en différentes phases, d’une façon un peu artificielle, mais qui permet de décrire l’histoire naturelle de la maladie. Quatre phases peuvent être identifiées.

Une phase prémorbide

Des descriptions a posteriori rapportent l’existence, chez les patients souffrant de schizophrénie, de manifestations peu spécifiques, comportementales, émotionnelles et cognitives (par exemple un retard de développement moteur, un détachement émotionnel, un isolement social et des difficultés d’attention) qui ont souvent pour conséquences des difficultés sociales (notamment lors des apprentissages scolaires). Leur présence ou leur absence n’a pas de valeur prédictive.

Une phase prodromique

Durant la phase prodromique, on observe initialement l’émergence de manifestations peu spécifiques, parfois perçues par l’entourage. On retrouve une augmentation de la réactivité au stress, de l’anxiété, mais aussi des troubles de l’attention et de la concentration, une altération de la motivation avec diminution de l’énergie, des troubles du sommeil, une humeur dépressive, une irritabilité souvent associée à une méfiance vis-à-vis de l’entourage. Ces signes sont accompagnés d’un retrait social et de conséquences fonctionnelles (difficultés scolaires). Ces manifestations ne sont pas encore des symptômes en tant que tels.

Dans un deuxième temps, le sujet ressent les premiers symptômes psychotiques (par exemple, des idées délirantes), mais qui restent de courte durée (quelques heures à quelques jours) et d’intensité modérée. Les prodromes surviennent entre l’adolescence et le début de l’âge adulte, et peuvent durer de deux à cinq ans. Parfois, ils passent inaperçus ou sont considérés comme constitutifs d’une simple « crise d’adolescence ». Il existe des formes de schizophrénie à début brutal (sans prodromes), mais on estime que 75 p. 100 des patients présentent des prodromes.

Une phase aiguë 

Durant la phase aiguë, les symptômes psychotiques s’installent de façon inte [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : professeur de psychiatrie, chef de service, CHU Clermont-Ferrand, université Clermont Auvergne

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Michel LLORCA, « TROUBLES SCHIZOPHRÉNIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/troubles-schizophreniques/