TOUTÂNKHAMON (-XIVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Howard Carter

Howard Carter
Crédits : Getty

photographie

Découverte de l'hypogée de Toutankhamon

Découverte de l'hypogée de Toutankhamon
Crédits : The Illustrated London News Picture Library, London, UK, Bridgeman Images

photographie

Statue du roi, tombeau de Toutankhamon

Statue du roi, tombeau de Toutankhamon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Couvercle d'une boîte à onguent représentant un bouquetin

Couvercle d'une boîte à onguent représentant un bouquetin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


Mondialement connu par le riche mobilier contenu dans sa tombe découverte pratiquement intacte, Toutânkhamon est le jeune pharaon qui, dès la première année de son règne, entérina le retour aux cultes traditionnels et changea le nom de Toutânkhaton en Toutânkhamon. Si ses efforts pour l'embellissement des temples, comme la grande colonnade de Louxor, sont reconnus, sa généalogie a en revanche longtemps fait l'objet de nombreuses spéculations, dont certaines ont pu être levées en 2010 grâce à la génétique.

La découverte de l'hypogée

Tout le monde connaît la découverte exceptionnelle du Britannique Howard Carter (1874-1939), le 29 novembre 1922, lorsqu'il pénètre dans la tombe inviolée d'un des derniers pharaons de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire, 1550-1085 av. J.-C.) : Toutânkhamon (1334-1324 av. J.-C.). Aristocrate britannique passionné d'égyptologie, lord Carnarvon (1866-1923), qui finance la mission, confie à Howard Carter les fouilles de la Vallée des Rois qui avait livré de nombreux tombeaux malheureusement pillés depuis le début du xxe siècle. Quelques tombes restaient cependant à découvrir, dont celle de Toutânkhamon, probablement le successeur d'Aménophis IV-Akhenaton. Le 4 novembre 1922, Howard Carter dégage quelques marches de pierre qui le mèneront vers une tombe inviolée, la tombe KV62 (soit la 62e tombe mise au jour dans la King Valley). La momie du jeune pharaon et le trésor constitué de plus de cinq mille objets d'une beauté exceptionnelle figurent aujourd'hui, pour la majorité, parmi les collections du Musée du Caire (Égypte).

Howard Carter

Howard Carter

Photographie

L'égyptologue britannique Howard Carter (1874-1939), accompagné de son collègue américain Arthur Mace (à droite), découvre la tombe de Toutankhamon en novembre 1922. 

Crédits : Getty

Afficher

Découverte de l'hypogée de Toutankhamon

Découverte de l'hypogée de Toutankhamon

Photographie

Howard Carter, madame Arthur Merton, mademoiselle Allenby et lord Carnarvon à l'entrée de l'hypogée de Toutankhamon, novembre 1922. 

Crédits : The Illustrated London News Picture Library, London, UK, Bridgeman Images

Afficher

Statue du roi, tombeau de Toutankhamon

Statue du roi, tombeau de Toutankhamon

Photographie

Statue du roi, provenant du tombeau de Toutankhamon. Nouvel Empire, XVIIIe dynastie. Bois recouvert de résine et doré, hauteur: 46 cm. Musée égyptien, Le Caire. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

À la mort du roi, on procédait aux actes de l'embaumement, suivis des funérailles et de la descente au tombeau avec les richesses que possédait le défunt. Si presque tous les hypogées ont été profanés pendant l'Antiquité, il est possible de se faire une idée de ces richesses grâce à deux tombes qui nous sont parvenues quasi intactes : la première (KV46), découver [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TOUTÂNKHAMON (~ XIV e s.)  » est également traité dans :

VALLÉE DES ROIS

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 934 mots
  •  • 7 médias

À partir de la XVIII e dynastie, le lieu de sépulture des pharaons se trouve séparé de leur lieu de culte ; celui-ci prend place désormais dans les « temples de millions d'années », une expression apparue dans les textes égyptiens dès la fin du Moyen Empire pour désigner un type de sanctuaire où le culte du roi est associé à celui de certaines hyp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vallee-des-rois/#i_53061

Voir aussi

Pour citer l’article

Véronique BARRIEL, « TOUTÂNKHAMON (-XIVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toutankhamon/