TONGA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRoyaume des Tonga (TO)
Chef de l'Étatle roi Tupou VI (depuis le 18 mars 2012)
Chef du gouvernementPohiva Tu'i'onetoa (depuis le 8 octobre 2019)
CapitaleNuku'alofa
Langues officiellesanglais, tonguien
Unité monétairepa'anga (TOP)
Population98 800 (estim. 2020)
Superficie (km2)748

Histoire

Les premiers habitants des Tonga, arrivés dans l'archipel il y a environ 3 000 ans, sont des peuples de langue austronésienne et de culture Lapita, réputés pour leurs poteries aux décors complexes. À partir du xe siècle après J.-C. au moins, les Tonga sont dirigées par une lignée de monarques sacrés, les Tu'i Tonga. Vers 1470, le Tu'i Tonga sur le trône décide de ne conserver que les pouvoirs spirituels et de transférer ses pouvoirs temporels à son frère, qui prend le titre de Tu'i Ha'a Takalaua. Un transfert de pouvoir similaire survenu vers 1600 voit naître une troisième dynastie royale, appelée Tu'i Kanokupolu, qui finira elle aussi par monter sur le trône.

Le navigateur hollandais Jakob Le Maire visite certaines îles des Tonga en 1616. Son compatriote Abel Janszoon Tasman le suit en 1643. Les premiers contacts effectifs avec des Européens datent cependant des voyages réalisés par James Cook entre 1773 et 1777. Ce dernier baptise l'archipel « îles des Amis » car les indigènes lui réservent un accueil chaleureux et le ravitaille. La Société missionnaire de Londres tente, en vain, d'introduire le christianisme aux Tonga en 1797. Une mission méthodiste échoue à son tour en 1822. Une nouvelle mission, constituée de dissidents wesleyens, parvient cependant à atteindre son objectif en 1826, tandis que les maristes établissent une mission catholique en 1842. Entre 1799 et 1852, les Tonga connaissent une période de guerre et de troubles à laquelle met fin le chef Taufa'ahau, converti au christianisme en 1831 par les missionnaires méthodistes. Ce chef devient Tu'i Kanokupolu et prend le titre de roi George Tupou Ier en 1845. Durant son long règne (1845-1893), il unifie les Tonga et dote le pays d'une Constitution moderne (1875), d'un corpus juridique et d'une structure administrative. Par divers traités, il assure également l'indépendance des Tonga, reconnue par l'Allemagne (1876), le Royaume-Uni (1879) et les États-Unis (1888). Taufa'ahau entraîne bientôt derrière lui de nombreu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Tonga : carte physique

Tonga : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tonga : drapeau

Tonga : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  TONGA  » est également traité dans :

CHEFFERIE

  • Écrit par 
  • Henri LAVONDÈS, 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 2 924 mots

Dans le chapitre « Système du « big man » et chefferie en Océanie »  : […] La réflexion sur les systèmes politiques océaniens reste dominée par un retentissant article de Marshall Sahlins (1963), qui, plusieurs fois republié et devenu un classique, oppose le système dit du big man , caractéristique de la Mélanésie, où le statut de chef s'acquiert par des efforts personnels, et la chefferie polynésienne, où la qualité de chef est déterminée à l'avance par l'hérédité et […] Lire la suite

NUKU'ALOFA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 316 mots

Capitale des Tonga, petit royaume du sud-ouest de l'océan Pacifique, Nuku'alofa est située sur la côte nord de l'île de Tongatapu. Son port en eaux profondes, le plus grand du pays, est protégé par des récifs. La ville est dotée d'écoles secondaires, d'un institut de formation des enseignants, d'un hôpital, de bâtiments administratifs et d'une grande église wesleyenne. Dans les quartiers plus mod […] Lire la suite

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les archipels des Fidji et des Tonga »  : […] L' archipel des Fidji comprend environ trois cents îles, dont deux majeures, Viti Levu et Vanua Levu, situées sur la même plate-forme. Les formations pré-orogéniques, datées de l'Éocène au Miocène moyen, se trouvent sur l' île de Viti Levu et dans l'archipel contigu de Yasawa. La formation la plus ancienne (groupe de Wainimala), située à l'ouest de Viti Levu, est un complexe fortement déformé et […] Lire la suite

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Une croissance démographique rapide »  : […] Alors que, à la fin du xix e  siècle, les populations indigènes d'Océanie étaient encore en recul, et paraissaient même parfois vouées à l'extinction, les premières décennies du xx e  siècle ont vu un total renversement de la tendance qui n'a fait que se confirmer et se renforcer depuis lors, au point que certains archipels ont une des structures par âge les plus jeunes du monde. En Papouasie, a […] Lire la suite

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  De la Seconde Guerre mondiale à nos jours : l'émergence des États insulaires »  : […] La partie européenne de la guerre n'a certes pas été sans conséquences importantes pour les îles du Pacifique, avec l'envoi massif de troupes et de matériel depuis les colonies et dominions britanniques, avec le ralliement des territoires français à la France libre et la création d'un deuxième bataillon du Pacifique (après celui de 1916), qui s'illustra notamment à Bir Hakeim et en Italie. Mais, […] Lire la suite

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les systèmes sociaux polynésiens »  : […] Les unités politiques et sociales polynésiennes sont beaucoup plus importantes que celles de Mélanésie, en nombre d'habitants comme en surface de territoire occupé. Ordinairement, ces unités comprennent de 2 000 à 3 000 personnes, cependant qu'à Tonga et à Hawaii elles atteignaient plusieurs dizaines de milliers d'habitants. De même, le district tahitien comprenait environ 8 000 personnes. Les ch […] Lire la suite

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 710 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interaction Pacifique-Australie et Mélanésie »  : […] Au nord du point triple Antarctique-Pacifique-Australie (ou Inde), la frontière entre les plaques Pacifique et Australie court le long d'une structure arquée qui porte le nom de complexe de la ride de Macquarie et qui inclut la fosse de Hjort (6 500 m) au sud, l'île de Macquarie au centre et la fosse de Puysegur dans la partie nord. Cette dernière fosse prend en écharpe l'île du Sud de la Nouvelle […] Lire la suite

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Historique : l'étude des séismes »  : […] C'est le Japonais Wadati qui, le premier, montra en 1935 que les foyers des séismes dans le nord-ouest du Pacifique se disposaient globalement sur un plan incliné à 45 0 vers l'Asie, avec des séismes superficiels proches de la fosse du Japon à l'est, des séismes de moyenne profondeur (300 km) sous la mer du Japon et des séismes de grande profondeur (700 km) à l'ouest, sous l'Asie voisine (cf.  te […] Lire la suite

TASMAN ABEL (1603-1659)

  • Écrit par 
  • Helen Margaret WALLIS
  • , Universalis
  •  • 869 mots

Navigateur et explorateur hollandais, né vers 1603 à Lutjegast, près de Groningue, probablement mort avant le 22 octobre 1659, certainement avant le 5 février 1661. Entré au service de la Compagnie hollandaise des Indes orientales vers 1633, Abel Janszoon Tasman accomplit son premier voyage d'exploration dans l'île de Céram (auj. Seram, en Indonésie) en tant que capitaine de la Mocha en 1634. Ci […] Lire la suite

TUPOU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 356 mots

Nom du premier roi qui unifia l'archipel polynésien des îles Tonga au xix e  siècle, Tupou désigne par extension la lignée royale qui lui a succédé jusqu'à nos jours. Taufa'ahau, connu plus tard sous le nom de roi George Tupou I er , assumait la chefferie des îles du nord des Tonga (groupe ha'apai) en 1820. Il transforma les petites unités politiques autonomes en un État moderne, contribua au remp […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Tonga. Élections législatives. 16 novembre 2017

Le Parti démocrate des îles des Amis, formation du Premier ministre ʻAkilisi Pohiva, remporte 14 des 17 sièges – sur 26 – soumis au scrutin populaire lors des élections législatives anticipées. Il y a 3 élus indépendants ; 9 sièges sont réservés à l’aristocratie locale. Le taux de participation est de 67 p. 100. Les élections ont été convoquées sur l’avis du président du Parlement Siale ʻAtaongo, […] Lire la suite

Tonga. Élections générales. 27 novembre 2014

Le Parti démocrate des îles des Amis de 'Akilisi Pohiva, promoteur de la démocratie dans le royaume, obtient 9 sièges sur 17 aux élections législatives – en recul. Les indépendants remportent les 8 autres sièges. Neuf représentants de la noblesse de l'archipel siègent également au Parlement, qui compte au total 26 membres. […] Lire la suite

Tonga. Mort du roi George Tupou V. 18 mars 2012

Le 18, le roi George Tupou V décède. Son frère, le prince héritier Tupouto'a Lavaka lui succède sous le nom de Tupou VI. Tupou V avait cédé l'essentiel de ses prérogatives au Premier ministre. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sophie FOSTER, Sione LATUKEFU, « TONGA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tonga/