TON, musique

BANCQUART ALAIN (1934- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 735 mots

Dans le chapitre « Entre lyrisme et symphonisme  »  : […] Son tempérament lyrique – il puise souvent son inspiration dans la poésie, comme dans Les Cinq Dits de Jean-Claude Renard (1986-1987) ou dans Quand nasture se desnature , pour voix de femme, clavecin et violoncelle (2001), d’après un fragment des Tragiques d'Agrippa d'Aubigné – s'exprime avant tout dans la musique de chambre et dans les œuvres pour orchestre. Ses vastes compositions ( Symphonie […] Lire la suite

CARRILLO JULIAN (1875-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

Compositeur et théoricien mexicain né le 28 janvier 1875 à Ahualulco (État de San Luis Potosí), mort le 9 septembre 1965 à San Angél. Julián Antonio Carrillo passe une grande partie de son enfance à Mexico. Il manifeste très jeune des dons exceptionnels pour la musique. À vingt ans, après avoir étudié le violon et la composition à Mexico, il part poursuivre ses études en Europe. Tout au long de s […] Lire la suite

CHROMATISME, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 934 mots

En musique, le terme « chromatisme » recouvre deux acceptions. La plus simple indique l'altération d'un demi-ton – vers le grave ou vers l'aigu – d'un degré diatonique ; dans ce cas, le chromatisme implique l'adoption d'une échelle de référence, l'échelle heptatonique naturelle, dernier stade du diatonisme. C'est sur cette échelle de sept sons diatonique qu'est fondée la musique dite tonale ; c […] Lire la suite

DIAPASON

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY
  •  • 2 752 mots

Dans le chapitre « Avant le diapason »  : […] Les musiques anciennes, comme les primitives, ignorent la notion de diapason. Le chanteur chante à sa hauteur de voix, l'instrumentiste fabrique ou accorde son instrument selon des méthodes empiriques. Les intervalles sont l'objet de soins jaloux, non le choix du son initial. La notion de hauteur absolue se ramène surtout à une préoccupation de tessiture : un chant « aigu » entonné en « voix de tê […] Lire la suite

GAMME

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 5 067 mots

Dans le chapitre « La gamme et les modes »  : […] Il est vraisemblable que les premières suites de hauteurs de sons (nommées actuellement fréquences ) qui ont été employées par les hommes pour faire de la musique furent suggérées par les harmoniques « naturels ». Ces sons harmoniques peuvent être obtenus soit à partir de la vibration en un ou plusieurs fuseaux d'une corde unique, soit à partir de la vibration de l'air dans un tuyau non percé de […] Lire la suite

HARMONIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 6 426 mots
  •  • 14 médias

Le mot « harmonie » vient des lointains les plus reculés de la Grèce antique. Mais le sens que lui donnaient les Grecs n'est pas du tout celui qu'il revêt en musique polyphonique moderne (« moderne » devant s'entendre d'une période étroitement limitée à quatre siècles environ). Encore que la notion d'harmonie ait appartenu tout d'abord moins au domaine de la technique qu'à celui de la philosophie […] Lire la suite

INTERVALLE, musique

  • Écrit par 
  • Sophie COMET
  •  • 1 046 mots

Un intervalle est la distance qui sépare deux sons différents. Le plus petit intervalle du système tempéré est le demi-ton : mi-fa , si-do , sol dièse- la , ré-mi bémol... Un demi-ton est chromatique s'il est formé de deux notes de même nom ( do-do dièse, la-la bémol, si bémol- si bécarre) ; il est diatonique s'il est formé de deux notes de noms différents ( mi-fa , sol dièse- la , r […] Lire la suite

LE ISTITUTIONI HARMONICHE, G. Zarlino

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 176 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'échelle musicale de Zarlino »  : […] La gamme de Zarlino, dite aussi gamme des physiciens, fondée sur les harmoniques naturels, divise l'octave en six intervalles, dont les rapports des fréquences sont 1 (unisson), 9/8, 5/4, 4/3, 3/2, 5/3, 15/8 et 2 (octave), correspondant à ut , ré , mi , fa , sol , la , si , ut . Son avantage réside dans la justesse des accords parfaits majeurs fa - la - ut , ut - mi - sol et sol - si - ré , qui s […] Lire la suite

MODES MUSICAUX

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 4 710 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Pour le « dastgâh » »  : […] Le degré le plus important n'est pas le degré fondamental de l'échelle ayant une valeur de tonique. C'est plutôt le shahed ou degré témoin, souvent présent, accentué et très orné, autour duquel se tisse la mélodie des gusheh , séquences mélodiques dont l'ensemble, classé dans un ordre de succession déterminé, constitue le dastgâh ou l' avâz . Le shahed peut être confondu avec la tonique (dans l […] Lire la suite

MODULATION, musique

  • Écrit par 
  • Sophie COMET
  •  • 1 112 mots
  •  • 6 médias

On appelle modulation le passage durable d'une tonalité à une autre, et non pas forcément d'un mode à un autre, contrairement à ce que pourrait laisser croire la terminologie. Si ce passage se limite à très peu d'accords pour revenir à la tonalité initiale, on parle alors d' emprunt . S'il est plus court encore, on opte pour le terme de dominante secondaire , qui introduit plutôt une variation d […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 8 745 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mélodie et intonation linguistique »  : […] Parmi les cinq pays d'Extrême-Orient, seuls la Chine et le Vietnam ont une langue à tons. Chaque syllabe est affectée de tons linguistiques d'une certaine hauteur, et de ce fait peut signifier des choses différentes. Ainsi, par exemple, la syllabe ma peut signifier en vietnamien, selon le ton avec lequel on la prononce, « fantôme », « mais », « joue » ou « maman », « tombeau », « cheval », « jeu […] Lire la suite

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 222 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les signes »  : […] La portée, constituée de cinq lignes horizontales parallèles, permet de situer les douze notes de la gamme chromatique les unes par rapport aux autres. Leur hauteur est déterminée par la clé figurant à l'extrémité de la portée. Des sept clés existantes, seules quatre sont encore en usage ( sol , ut 1 re , ut 3 e , ut 4 e , fa 4 e ) . Elles correspondent aux différentes tessitures vocales et instr […] Lire la suite

TEMPÉRAMENT, musique

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 188 mots

Avant la gamme diatonique ( fa - sol - la - si - do - ré - mi - fa ), il existait des échelles sonores comportant moins de sons, parmi lesquelles l'échelle pentatonique ( fa - sol - la - do - ré ) : cette échelle, universellement répandue, s'est vraisemblablement construite à partir de l'octave, de la quinte et de la quarte, qui sont les intervalles fondamentaux de la plupart des musiques du mo […] Lire la suite

ULTRACHROMATISME

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 975 mots

Le Mexicain Julián Carrillo (1875-1965), le Tchèque Alois Hába (1893-1973) et le Français d'origine russe Ivan Wyschnegradsky (1893-1979) sont, dans les années 1920, les véritables défricheurs ainsi que les premiers théoriciens de la musique ultrachromatique, caractérisée par l'emploi des micro-intervalles. C'est à Wyschnegradsky que l'on doit le vocable ultrachromatisme, signifiant « au-delà du […] Lire la suite


Affichage 

Hexacorde et transpositions

dessin : Hexacorde et transpositions

dessin

L'hexacorde et ses transpositions les plus courantes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Quarts de ton

tableau : Quarts de ton

tableau

Quelques exemples de notation des quarts de ton 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Son

vidéo : Son

vidéo

Amplitude et fréquence de l'onde sonore HarmoniquesLe son est une vibration de la matière qui se transmet sous forme d'ondes longitudinalesL'intensité du son dépend de l'amplitude de l'onde, matérialisée par le mouvement des molécules d'air Plus elle est élevée, plus les molécules... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Hexacorde et transpositions

Hexacorde et transpositions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Quarts de ton

Quarts de ton
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Son

Son
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo