CONJONCTIF TISSU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le tissu conjonctif dans la série animale

Sous des aspects divers, le tissu conjonctif existe chez tous les Métazoaires. Chez tous, il présente des cellules, des formations fibrillaires et des substances fondamentales. Les cellules, chez les Invertébrés, ressemblent à celles des Vertébrés ; toutefois, elles possèdent des potentialités et des capacités évolutives plus étendues. Leur forme change souvent (amœbocytes). Beaucoup de ces cellules constituent des centres d'accumulation de résidus divers. Chez les Invertébrés, le système circulatoire n'est pas clos mais s'ouvre dans les espaces conjonctifs qui renferment alors des éléments sanguins. Les formations fibrillaires sont faites de collagène, mais avec de grandes variations dans leur nombre et dans leur composition biochimique : plus de glycine (17 p. 100) et moins de proline et d'hydroxyproline que chez les Vertébrés. Les fibrilles collagènes élémentaires sont parfois plus grandes avec des bandes transversales à périodicités plus faibles (30 à 40 nm). La substance fondamentale peut être plus abondante et plus riche en eau chez les Cœlentérés, notamment chez les méduses, ou, au contraire, très réduite et pauvre en eau chez les Insectes. D'une façon générale, on trouve les mêmes éléments de structure que chez les Vertébrés, mais en proportions parfois très différentes.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, de l'Académie de médecine, professeur honoraire à la faculté de médecine de Lyon

Classification


Autres références

«  CONJONCTIF TISSU  » est également traité dans :

ADIPEUX TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 333 mots

Tissu conjonctif dans lequel les fibrilles de précollagène ne forment qu'un mince réseau enserrant des lobules graisseux et dans lequel la microvascularisation est bien développée ainsi que l'innervation. Le tissu adipeux a pour cellules des fibrocytes et des histiocytes. Ces derniers ont la particularité de pouvoir se charger de lipides, dispersés en phase aqueuse. Une large enclave formée de tri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissu-adipeux/#i_16506

APONÉVROTIQUE TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 271 mots

Tissu conjonctif fibreux constitué de plusieurs plans de fibres collagènes. Celles-ci sont parallèles entre elles dans un plan donné, mais d'un plan à un autre l'orientation des fibres est entrecroisée. Ainsi se constitue une trame jouant un rôle mécanique d'enveloppe souple et élastique. Cette enveloppe existe notamment autour d'organes tels que les muscles, dont les dimensions peuvent changer sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissu-aponevrotique/#i_16506

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 078 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Membrane synoviale »  : […] La membrane synoviale forme, avec la capsule qu'elle double sur son versant articulaire, un « manchon » qui limite la cavité articulaire en reliant entre elles les extrémités osseuses, sur lesquelles elle se termine au niveau de la limite du cartilage de recouvrement épiphysaire. La membrane synoviale, comme l'os ou le cartilage, représente une forme différenciée de tissu conjonctif. Elle compre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/articulations/#i_16506

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cellule animale »  : […] Les fibroblastes humains sont les cellules spécifiques du tissu conjonctif comme le derme de la peau, le chorion du tube digestif, les tendons ou la paroi des veines et des artères ; ce sont des cellules isolées qui baignent dans le milieu extracellulaire contenant de nombreuses fibres protéiques de collagène et d'élastine ainsi que des macromolécules complexes – les protéoglycanes – formées de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_16506

COLLAGÈNE

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 3 423 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Divers types de collagène »  : […] Déjà chez les Porifera (ou Spongiaires), on retrouve plusieurs types de collagènes, comme les fines fibrilles de collagène intercellulaire, (spongine A), et les grosses fibres, macroscopiquement visibles, qui forment la trame solide de ces animaux que J. Gross, qui les a le premier étudiées, a appelé la spongine B. On trouve des collagènes sous d'autres formes moléculaires et microscopiques dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collagene/#i_16506

CONNECTIVITES

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 752 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] Un pathologiste allemand, Klinge, s'est rendu compte, dès 1920, que les maladies rhumatismales étaient caractérisées non pas par l'affection d'un seul organe bien défini, mais par un système de cellules sécrétant une matrice fibreuse, les tissus conjonctifs. P. Klemperer, aux États-Unis, a repris ce concept et l'a amplifié en regroupant un certain nombre de maladies ayant quelques caractéristiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connectivites/#i_16506

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La sénescence humaine normale (eusénescence) »  : […] Le vieillissement normal se traduit d'abord par des changements apparents qui frappent le tissu conjonctif : notamment le derme de la peau et ses annexes : les rides en sont le premier signe, puis la peau devient fine, les vaisseaux sous-cutanés deviennent visibles par transparence. La perte des cheveux (ou calvitie) est aussi un signe de mort cellulaire : leur blanchiment (ou canitie) signe, lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_16506

ÉLASTINE

  • Écrit par 
  • William HORNEBECK, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 935 mots
  •  • 2 médias

Un tissu animal élastique est défini comme un tissu riche en élastine , possédant de ce fait des propriétés physiques similaires à celles du caoutchouc. Le ligament large de la nuque des ongulés et leurs cordes vocales, l'aorte et les artères pulmonaires de tous les primates sont considérés comme des tissus élastiques. Les tissus élastiques du cartilage de l'oreille et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elastine/#i_16506

HISTAMINE

  • Écrit par 
  • Serge BONFILS, 
  • Bernard HALPERN
  •  • 3 686 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Répartition tissulaire »  : […] Chez les Mammifères, l'histamine n'est pas élaborée par un organe particulier ; elle est présente dans tous les tissus en plus ou moins grande quantité. Sa teneur élevée dans les tissus de revêtement cutanéomuqueux, qui sont les plus exposés aux traumatismes, aux infections et aux agressions en général, ainsi que ses puissants effets sur la microcirculation, apportent des arguments en faveur de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histamine/#i_16506

MATRICE INTERCELLULAIRE ou MATRICE EXTRACELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Jacqueline LABAT-ROBERT, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 2 392 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les glycoprotéines de structure »  : […] Des quatre familles de macromolécules, collagènes, élastine, protéoglycannes et glycoprotéines de structure, ce sont ces dernières qui ont été le plus tardivement caractérisées. Cela pour deux raisons : difficulté de leur isolement, absence de constituants caractéristiques. La première glycoprotéine de structure a été isolée à partir du stroma de la cornée, en 1960, par L. Robert : c'est la kérat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matrice-intercellulaire-matrice-extracellulaire/#i_16506

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les inducteurs solubles »  : […] Les inducteurs solubles peuvent induire un mouvement cellulaire dans différentes situations. Le déplacement des cellules tumorales peut rester très localisé, ce qui favorise essentiellement l'invasion dans le tissu conjonctif adjacent à la tumeur mais ne permet pas de dissémination métastatique. Ce cas se rencontre lorsque l'inducteur est le facteur de dispersion scatter factor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metastases-medecine/#i_16506

PHAGOCYTES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 649 mots

Seuls seront considérés ici les phagocytes de mammifères. On peut les répartir en deux grands groupes : d'une part, certains leucocytes ou globules blancs du sang ; de l'autre, plusieurs sortes de cellules conjonctives. Parmi les leucocytes, la place de choix doit être accordée aux polynucléaires, ou microphages de Metchnikoff. Le cytoplasme de ces cellules contient des granulations qu'on appelle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytes/#i_16506

PHLEGMON

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 51 mots

Infection caractérisée par l'infiltration purulente diffuse du tissu conjonctif dermique et des espaces sous-cutanés. Elle succède à une infection localisée non ou mal traitée ; ainsi, le phlegmon des gaines des tendons de la main représente la complication majeure du panaris. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phlegmon/#i_16506

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 101 mots

Dans le chapitre « Cas des plaies linéaires »  : […] L'idée qu'on se faisait des rôles respectifs de l'épithélium et des tissus conjonctifs dans la cicatrisation des plaies linéaires a changé. On a longtemps admis le déroulement suivant : l'espace délimité par la plaie se remplit d'un caillot sanguin, charpente provisoire de réparation dans laquelle s'introduisent, au cours des vingt-quatre à quarante-huit premières heures, des leucocytes et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regeneration-et-cicatrisation/#i_16506

TISSUS ANIMAUX

  • Écrit par 
  • Roger MARTOJA, 
  • Jean RACADOT
  •  • 7 226 mots

Dans le chapitre « Biologie des épithéliums et généralement des tissus »  : […] Les cellules qui constituent un même tissu s'identifient mutuellement et se tolèrent grâce aux propriétés de leur membrane. Cela est vrai, entre autres, des cellules épithéliales. La nutrition de ces dernières se fait nécessairement par l'intermédiaire du conjonctif généralement riche en capillaires sur lequel repose l'épithélium. Une exception classique à cette situation est l'épithélium cornéen, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-animaux/#i_16506

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Tumeurs diverses du tissu conjonctif »  : […] Il existe une série de sarcomes provoqués chez diverses espèces animales par des virus voisins des virus leucémogènes et qui peuvent être expérimentalement reproduits : – Le fibrosarcome et le myxosarcome du poulet sont des tumeurs induites par le virus du sarcome de Rous. Le canard, la dinde, la caille et le pigeon sont également sensibles à certaines souches de ce virus. – Le fibrosarcome du cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_16506

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Altérations cellulaires »  : […] Les altérations de la vie cellulaire associées au vieillissement, (souvent difficiles à distinguer d'effets proprement pathologiques), concernent, d'une part, les fonctions liées aux activités métaboliques de la cellule, d'autre part, les activités liées au patrimoine génétique nucléique (ADN [acide désoxyribonucléique] et ARN [acide ribonucléique] ). Dans l'organisme vivant, les cellules peuvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_16506

Voir aussi

Pour citer l’article

Albert POLICARD, « CONJONCTIF TISSU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissu-conjonctif/