THE SCIENCE OF ART, Martin Kemp

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis les travaux de Panofsky sur la naissance de la perspective linéaire à la Renaissance, ou sur le versant théorique de l'imaginaire artistique d'Albrecht Dürer, l'histoire de l'art mesure mieux l'importance des relations entre la science et l'art. L'affinité qui a pu exister entre ces deux activités, à diverses périodes de leur histoire, est au cœur des travaux de Martin Kemp. The Science of Art (La Science de l'art. Thèmes optiques dans l'art occidental, de Brunelleschi à Seurat), de Martin Kemp, est un ouvrage qui par son ampleur ne peut guère être comparé, parmi les grandes synthèses publiées dans les années 1990, qu'à Colour and Culture de John Gage, lequel aborde d'ailleurs des questions voisines de celles que traite Kemp. Professeur d'histoire de l'art à l'université d'Oxford, l'auteur a contribué à renouveler la connaissance de l'art de Léonard de Vinci dans ses rapports avec la spéculation scientifique de son temps. Parmi les travaux de Kemp sur l'artiste italien, on peut citer sa contribution à l'étonnant CD-Rom sur le Codex Leicester (Codex Hammer) de Léonard de Vinci, acquis en 1994 par l'industriel américain Bill Gates, président de Microsoft.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art, chargé de cours à l'École du Louvre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François-René MARTIN, « THE SCIENCE OF ART, Martin Kemp », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-science-of-art/