TÉLESCOPES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les autres géants

Les télescopes Keck et V.L.T. sont des instruments généralistes, construits pour suivre le déplacement des astres produit par la rotation de la Terre, et qui permettent des observations avec de multiples instruments (caméras, spectrographes à basse ou à haute dispersion, spectrographes multi-objets...). Cette flexibilité est cependant coûteuse : de l'ordre de 100 millions d'euros par télescope. Afin de diminuer les coûts, une autre méthode a été imaginée, qui consiste à spécialiser un télescope dans une tâche unique préalablement définie. C'est l'approche suivie par le consortium d'instituts pilotés par l'université du Texas pour le Hobby-Eberly Telescope, d'un diamètre équivalent de 9,2 m mais à pointage fixe, qui présente deux inconvénients : il ne permet d'observer qu'une région limitée du ciel, autour du pôle Nord, et de ne suivre les objets situés dans cette zone que durant quelques dizaines de minutes par nuit. Mais, cumulés sur des mois ou des années, les temps de pose obtenus sont suffisamment importants pour obtenir des résultats intéressants. Ce télescope a pour objectif de cartographier en trois dimensions une zone restreinte du ciel afin d'étudier la répartition des galaxies dans les structures à très grandes échelles comme les grands filaments ou superamas. Le coût de ce télescope – 20 millions d'euros environ – est bien inférieur à celui des télescopes généralistes.

D'autres grands télescopes généralistes ont été mis en service, parmi lesquels le Subaru japonais (8,30 m) du National Astronomical Observatory of Japan (mis en service en 1999 au sommet du Mauna Kea, à Hawaii), le télescope North Gemini (mis en service en 1999 au sommet du Mauna Kea) et le télescope South Gemini du projet Gemini (mis en service en 2001 au sommet du Cerro Pachón, au Chili ), tous deux de 8,10 m. Ces télescopes à miroir monolithique ont adopté le concept du V.L.T. Le Subaru a permis à la communauté des astronomes japonais de devenir compétitive dans le domaine de l'astronomie optique, dont le Japon avait longtemps été absent. Le projet Gemini a été conduit [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages



Médias de l’article

Les lunettes astronomiques

Les lunettes astronomiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Lunettes de Galilée

Lunettes de Galilée
Crédits : Leemage/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

Lunette de Galilée

Lunette de Galilée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Décrypter l'Univers lointain (1), P. Léna

Décrypter l'Univers lointain (1), P. Léna
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 13 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  TÉLESCOPES  » est également traité dans :

ASTROMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 6 502 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'astrométrie spatiale »  : […] Il est bien connu que la précision des observations faites par les instruments terrestres est limitée par le caractère fluctuant de l' atmosphère terrestre. D'où l'utilité de faire des observations à partir de satellites artificiels. Cela offre un intérêt considérable pour l'astrométrie et est à l'origine du satellite Hipparcos de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.), lancé le 8 août 1989 et d […] Lire la suite

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « 1900-1950 : les débuts de l'astronomie contemporaine »  : […] Il est quelque peu arbitraire de faire commencer avec le xx e  siècle l'astronomie contemporaine et ses grands instruments. Les premiers grands télescopes sont bien antérieurs, puisque ceux de William Herschel datent de la fin du xviii e  siècle et que William Parsons (lord Rosse, 1800-1867) achève en 1845 en Irlande un télescope géant de 182 centimètres d'ouverture, le plus grand télescope à miro […] Lire la suite

B.I.C.E.P. (Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Le télescope B.I.C.E.P. (pour Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization , soit Imagerie de polarisation du fond cosmique extragalactique) est un instrument dédié à l’étude du rayonnement primordial. Il est installé sur le continent Antarctique et utilisé par des équipes de physiciens du Caltech (l’Institut de technologie de Californie à Pasadena) et de l’université de Californie. […] Lire la suite

CASSEGRAIN NICOLAS (mort en 1712)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 208 mots

Physicien français, inventeur en 1672 du télescope qui porte son nom. On connaît très peu de chose sur Nicolas Cassegrain, qui a été vraisemblablement professeur au collège de Chartres. La combinaison optique qu'il a mise au point est très souvent employée dans les télescopes modernes : il s'agit de la conjonction d'un miroir parabolique concave principal et d'un miroir hyperbolique convexe second […] Lire la suite

COUDER ANDRÉ (1897-1979)

  • Écrit par 
  • Charles FEHRENBACH
  •  • 862 mots

Né à Alençon le 27 novembre 1897 et mort à Paris le 16 janvier 1979, fils de médecin, André Couder a pratiqué la science de l'optique avec un grand art. Membre (1946) puis président du Bureau des longitudes (en 1951, 1952 et 1953), membre (l954) puis président de l'Académie des sciences (en 1968), il a consacré toute sa vie à l'étude de l'optique et à la réalisation de grands instruments d'astron […] Lire la suite

DÉBRIS SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 5 323 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Détection des débris spatiaux et catalogage »  : […] La détection des débris orbitaux est très problématique. En effet, suivre un objet d’une taille d’une dizaine de centimètres à plusieurs milliers de kilomètres de distance est une tâche ardue. Deux techniques complémentaires sont utilisées. D’une part, les télescopes permettent de suivre les objets qui ne bougent pas trop par rapport au capteur, donc essentiellement les objets situés au voisinage […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 024 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  L'espace demain »  : […] L'avenir des activités spatiales s'inscrit dorénavant dans un contexte de domination américaine, de montée en puissance de la Chine, d'une Europe qui cherche sa place et de l'arrivée de nouveaux pays. En ce qui concerne les applications terrestres, la continuité est de mise. Plus que jamais, les satellites vont être des sentinelles observant la planète pour apporter des informations utiles à la r […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Cosmologie et astrométrie »  : […] Le reste de l'Univers a aussi fait l'objet de toutes les attentions. Il a été observé dans toutes les longueurs d'ondes. En 1989, le satellite américain Cobe (Cosmic Background Explorer) a renforcé la théorie du big bang, en parvenant à mesurer le rayonnement fossile de l'Univers . Le satellite Wilkinson Microwave Anisotropy Probe (W.M.A.P.) de la N.A.S.A. qui lui succède est lancé en 2001. Son […] Lire la suite

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’exoplanétologie, une discipline d’avenir »  : […] Depuis 1995, la multiplication des découvertes d’exoplanètes a donné naissance à une discipline nouvelle, l’exoplanétologie. Ce domaine de recherche a évolué très rapidement grâce à l’accumulation d’observations dues à des méthodes s'affinant sans cesse, à l’amélioration des modèles théoriques et des simulations numériques, et à des expériences en laboratoire testant certains processus physico-chi […] Lire la suite

EXOPLANÈTES - Méthodes de détection

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE
  •  • 2 907 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Méthode vélocimétrique  »  : […] La méthode ayant permis de détecter les premières exoplanètes autour d’étoiles semblables au Soleil est celle des vitesses radiales ou vélocimétrie . Elle exploite le fait que les deux corps, étoile et exoplanète, tournent autour de leur centre de masse commun. Au cours de ces mouvements, la vitesse radiale, définie comme la vitesse de l’étoile projetée sur la ligne de visée (droite joignant l’ob […] Lire la suite

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Lunettes et télescopes »  : […] Les instruments d’observation ont connu à la même époque une grande évolution. L’apparition des instruments optiques – les lunettes et les télescopes – a radicalement transformé l’astronomie et le métier d’astronome. Adaptée à l’astronomie par Galilée, la lunette sera très utilisée jusqu’à la fin du xix e  siècle. Mais ce type d’instrument présente plusieurs inconvénients : plus la lentille est gr […] Lire la suite

GAIA MISSION

  • Écrit par 
  • François MIGNARD
  •  • 2 653 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des instruments performants »  : […] Gaia collecte en continu la lumière visible de 1,5 milliard d'étoiles de notre Galaxie pour en déduire des positions, des vitesses et des distances avec une précision inégalée. Concrètement, à la fin de la mission Gaia, la direction des étoiles sera établie avec une précision équivalente à l'angle sous lequel on verrait l’épaisseur d’un cheveu à une distance de 1 000 kilomètres ou encore une pièce […] Lire la suite

GREGORY JAMES (1638-1675)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 432 mots

Mathématicien et opticien écossais, James Gregory naît en novembre 1638 près d’Aberdeen, en Écosse, fils cadet d’un prêtre anglican. Sa mère puis son frère David l’initient à la géométrie et en particulier à la lecture des É léments d’Euclide pendant son adolescence. Il entre ensuite à l’université d’Aberdeen. Il y étudie l’optique et s’intéresse à la construction de télescopes ; il invente le t […] Lire la suite

HERSCHEL MISSION

  • Écrit par 
  • Laurent PAGANI
  •  • 2 917 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le satellite et sa charge utile »  : […] Le satellite Herschel tire son nom du physicien William Herschel, qui découvrit en 1800 les « rayons calorifiques » (le terme infrarouge n'apparaîtra qu'à la fin du xix e  siècle). Il a été placé sur orbite par un lanceur Ariane-5 le 14 mai 2009, en même temps que le satellite Planck d'étude du rayonnement fossile cosmologique. Comme pour Planck, le maître d'œuvre est l'Agence spatiale européenne […] Lire la suite

HUBBLE, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Hakim ATEK
  •  • 2 247 mots
  •  • 4 médias

Lancé par la navette Discovery le 24 avril 1990 et orbitant depuis autour de la Terre, Hubble est le télescope spatial le plus connu du public, ayant su captiver son attention et sans doute faire germer des vocations d’astronomes. Il restera l’un des outils de ce domaine des sciences à avoir fourni les plus belles images du ciel. Né d’une collaboration entre l’Agence spatiale américaine (NASA), l’ […] Lire la suite

IRAS (Infrared Astronomical Satellite)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 293 mots

Le satellite d'astronomie infrarouge Iras (Infrared Astronomical Satellite), cofinancé par les Pays-Bas, les États-Unis et le Royaume-Uni, est lancé le 25 janvier 1983. Il s'agit essentiellement d'un grand cryostat rempli d'hélium liquide, dans lequel est logé un télescope de 60 centimètres de diamètre. Les détecteurs placés au foyer de ce télescope sont sensibles à l'infrarouge lointain, de 12 […] Lire la suite

NEWTON TÉLESCOPE DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Les lunettes – formées uniquement de lentilles – que Galilée commence à utiliser en 1609 à des fins astronomiques étaient des instruments médiocres, entachés d'aberration chromatique. Les lunettes plus importantes construites ensuite au cours du xvii e  siècle présentaient le même défaut, et étaient de plus extrêmement encombrantes. Isaac Newton réalise qu'il est possible d'utiliser un miroir conc […] Lire la suite

KEPLER, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 666 mots
  •  • 1 média

Le télescope spatial Kepler est un satellite conçu par la N.A.S.A. pour détecter des systèmes planétaires dans notre région de la Galaxie. Mis sur orbite en mars 2009, c’est un télescope de 95 centimètres de diamètre à grand champ de vision qui enregistre continûment la brillance de plus de 150 000 étoiles afin de détecter les systèmes planétaires lointains et d’en faire un catalogue aussi détai […] Lire la suite

LUNETTES ET TÉLESCOPES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 635 mots

1609-1610 Galilée réalise les premières observations du ciel à travers une lunette. 1653 Christiaan Huygens invente un oculaire perfectionné pour les lunettes, qu'il décrit dans un manuscrit, Tractatus de refractione et telescopiis . 1668 Isaac Newton invente le télescope. 1672 Cassegrain met au point un télescope comportant un miroir parabolique concave principal et un miroir hyperbolique con […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-10 décembre 1990 • États-Unis - U.R.S.S. • Douze hommes, dont un journaliste japonais, en orbite.

Le 2, la navette américaine Columbia décolle de Floride, avec à son bord sept astronautes chargés de mettre en place, dans le cadre de la mission Astro-1, quatre télescopes spatiaux. Le même jour, les Soviétiques lancent de Baïkonour le vaisseau Soyouz TM-11 vers la station orbitale Mir, où se [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier LE FÈVRE, Jean RÖSCH, « TÉLESCOPES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/