Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TECTONIQUE DES PLAQUES (repères chronologiques)

1912Alfred Wegener reprend et étaie l'hypothèse de la dérive des continents.

1927-1935 Kiyoo Wadati établit l'existence de plans inclinés de sismicité jusqu'à une profondeur d'au moins 300 km dans le manteau.

1929 Arthur Holmes propose que le manteau terrestre est animé de mouvements de convection responsables de la cassure des continents et de l'ouverture des océans.

1942 Harry Hess dresse la première carte structurale d'un bassin océanique entier (l'océan Pacifique).

1950-1960 De multiples campagnes de dragage des fonds marins montrent que le socle océanique (sous les sédiments) est essentiellement constitué de basalte.

1954 Harry Hess propose la théorie de l'expansion des océans et la relie à la nature des roches des fonds marins.

1956 Keith Runcorn crée une nouvelle discipline scientifique, le paléomagnétisme, et montre que les continents se déplacent à la surface terrestre.

1960-1963 Plusieurs études expérimentales démontrent que les basaltes proviennent de la fusion partielle du manteau terrestre constitué de péridotite.

1962 Harry Hess publie un article de synthèse sur la structure, l’origine et l’âge des océans.

1963 Frederick Vine et Drummond Matthews analysent la distribution des anomalies magnétiques dans les océans et l'expliquent par l'expansion des fonds marins à partir d'une dorsale océanique.

1967 Dan McKenzie et Jason Morgan établissent, indépendamment, que les mouvements à la surface terrestre sont dus aux déplacements de grandes plaques rigides.

1968 Xavier Le Pichon définit six plaques principales à la surface terrestre responsables de tous les mouvements connus à cette époque.

— Claude JAUPART

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris et à l'Institut de physique du globe de Paris, membre de l'Académie des sciences

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • THÉORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES

    • Écrit par Florence DANIEL
    • 285 mots
    • 1 média

    La tectonique des plaques est l'aboutissement de toute une série d'hypothèses – depuis celle de la dérive des continents proposée par Alfred Wegener (1912) à celle de Frederick Vine et Drummond Matthews (1963) en passant par celle de l'expansion des fonds océaniques formulée...

  • ALASKA

    • Écrit par Claire ALIX, Yvon CSONKA
    • 6 048 mots
    • 10 médias
    L'activité sismique et volcanique est très importante dans le sud de l'Alaska. Les plaques continentales se rencontrent sous l'océan, immédiatement au sud des Aléoutiennes. La plaque du Pacifique s'étend vers le nord à la vitesse de quelques centimètres par an. En s'enfonçant sous la plaque d'Amérique...
  • ALPINES CHAÎNES

    • Écrit par Jean AUBOUIN
    • 4 539 mots
    • 5 médias
    En fait, ces « phases » ont une distribution régionale qui dépend du détail du mouvement des continents dans le cadre de la tectonique des plaques, notamment de leurs collisions avec des arcs insulaires ou entre eux. Par commodité de langage, elles tendent de plus en plus à être remplacées par...
  • AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

    • Écrit par Jean AUBOUIN, René BLANCHET, Jacques BOURGOIS, Jean-Louis MANSY, Bernard MERCIER DE LÉPINAY, Jean-François STEPHAN, Marc TARDY, Jean-Claude VICENTE
    • 24 158 mots
    • 23 médias
    À l'activité de ces différents secteurs s'ajoute une tectonique extensive, dite du Basin and Range, si caractéristique de l'ouest des États-Unis et du nord-ouest du Mexique, qui élargit considérablement le domaine montagneux et dont l'origine est souvent attribuée à la subduction de la ride est-pacifique...
  • ANDES CORDILLÈRE DES

    • Écrit par Jean-Paul DELER, Olivier DOLLFUS
    • 10 963 mots
    • 5 médias
    L'interprétation de la genèse de la chaîne andine devient maintenant plus intelligiblegrâce à la tectonique des plaques. Le dispositif d'ensemble des Andes centrales et méridionales (de 20 de latitude nord à 410 de latitude sud) est celui d'une chaîne «  liminaire », c'est-à-dire édifiée...
  • Afficher les 58 références

Voir aussi