TECTITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractéristiques minéralogiques

Si les impactites proprement dites présentent une composition minéralogique très hétérogène, mélanges de parties vitrifiées avec de nombreuses inclusions de cristaux et de fragments de roches, les tectites, elles, sont caractérisées par la composition homogène de leur verre qui ne contient, pour l'essentiel, que des inclusions de silice vitreuse (lechateliérite). La texture fluidale est souvent observée dans ces verres, ainsi qu'une biréfringence par effets de contraintes résultant du taux de refroidissement très rapide.

Des recherches approfondies ont permis d'identifier dans certaines tectites des inclusions de différentes phases minérales qui ne constituent qu'une composante très mineure mais cependant très significative : quartz, coésite (forme de haute température et de très forte pression de silice cristallisée, dont la présence autorise le diagnostic d'une origine par impact), baddeleyite (ZrO2), résultant de la transformation in situ par réchauffement à très haute température (vers 2 000 0C) de cristaux de zircon. La présence de ces inclusions indique que les tectites ont été formées par des impacts, seules sources d'énergie qui puissent à la fois produire de fortes pressions et de très hautes températures. La découverte, dans certains objets, de sphérules de fer-nickel, de composition analogue à certains fers météoritiques, a confirmé le diagnostic d'une origine par impact de bolides.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., co-directeur du laboratoire associé 286 (minéralogie des roches profondes et des météorites), C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  TECTITES  » est également traité dans :

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Impacts d'objets extraterrestres »  : […] La découverte d'un enrichissement exceptionnel en iridium dans une couche d'argile très fine au contact des strates crétacées et paléogènes affleurant près de Gubbio (Italie) a alerté la communauté scientifique sur des relations possibles entre des catastrophes terrestres, comme les extinctions en masse, et des collisions entre la Terre et des objets extraterrestres. Toute jeune, la Terre a subi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_40082

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une collision cosmique »  : […] En 1980, par un article resté célèbre, publié dans Science , Luis Alvarez et ses collaborateurs annonçaient la découverte dans les strates sédimentaires, à la limite Crétacé-Tertiaire, d'un enrichissement notable en iridium, qu'ils interprétaient comme la conséquence de la collision d'une énorme météorite avec la Terre. Le cataclysme provoqué par cet impact aurait été la caus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_40082

MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, 
  • Paul PELLAS
  •  • 14 743 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] On classe les météorites d'après les proportions métal-silicates en trois grands groupes : les pierres, les fers et les lithosidérites (ayant environ autant de métal que de silicates). Jusqu'en 1969, les tectites, masses vitreuses riches en SiO 2 , FeO, MgO et CaO et qui présentent souvent une morphologie attribuée à une traversée de l'atmosphère à grande vitesse, étaient considérées comme pouvant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorites/#i_40082

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul PELLAS, « TECTITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectites/