Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COESITE

Articles

  • MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

    • Écrit par Christian NICOLLET
    • 6 010 mots
    • 8 médias
    ...atteinte par les roches qui sont ensuite exhumées à la surface du globe. Quelques minéraux sont diagnostics de conditions dites d’ultrahautes pressions : la coésite (famille de la silice), stable à des profondeurs supérieures à 90 kilomètres ; le diamant, qui remplace le graphite à plus de 120 kilomètres...
  • PRESSIONS PHYSIQUE & CHIMIE DES HAUTES

    • Écrit par Bernard LE NEINDRE, Boris OKSENGORN, Jacques ROMAND, Boris VODAR
    • 5 490 mots
    • 4 médias
    ...compacité. Par exemple, la silice, dont la forme stable à basse pression est le quartz (densité 2,65 g . cm−3), se transforme à 3,5 GPa en coesite (densité 3,01 g . cm−3), puis au-dessus de 10 GPa, en stishovite (densité 4,35 g . cm−3). Cet aspect de la physico-chimie des...
  • SILICE

    • Écrit par Maurice LELUBRE, Jean WYART
    • 5 702 mots
    • 11 médias
    La coésite et la stishovite, métastables à la pression ordinaire, ont d'abord été obtenues au laboratoire, à partir de silice colloïdale chauffée entre 500 et 800 0C à des pressions comprises entre 35 × 105 et 75 × 105 kilopascals pour la coesite, à des températures de 1 200...
  • TECTITES

    • Écrit par Paul PELLAS
    • 1 656 mots
    • 1 média
    ...tectites des inclusions de différentes phases minérales qui ne constituent qu'une composante très mineure mais cependant très significative : quartz, coésite (forme de haute température et de très forte pression de silice cristallisée, dont la présence autorise le diagnostic d'une origine par impact),...