TAXE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le vocabulaire financier n'est pas toujours précis, et une terminologie insuffisamment nette ne permet pas toujours de dégager des principes sûrs de discrimination. Il est ainsi courant d'utiliser le terme « taxe » comme synonyme d'impôt ; la confusion de ces deux vocables est fréquente, ainsi qu'en témoigne l'exemple de la taxe à la valeur ajoutée ou celui de la taxe professionnelle, qui présentent tous les caractères spécifiques de l'impôt. Dans un second sens, le terme taxe, précisé par l'adjectif parafiscale, désigne les prélèvements effectués dans un intérêt économique ou social au profit d'une personne de droit public ou privé autre que l'État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs. Enfin, il est traditionnel de réserver le mot taxe au prix acquitté par l'usager d'un service public, en contrepartie des prestations ou avantages qu'il retire de ce service.

La taxe proprement dite est, en principe, la contrepartie monétaire d'un service rendu par une personne publique. Ainsi l'affranchissement des correspondances est une taxe, les droits d'inscription payés par les étudiants sont une taxe. Ces exemples montrent bien que la taxe ne peut être confondue avec le prix du service car le montant de la taxe ne correspond pas à la valeur du service rendu (les droits d'inscription dans une université représentent un faible montant des charges du service public de l'enseignement).

La taxe se distingue de l'impôt à deux points de vue. En premier lieu, elle est facultative et non obligatoire. Pour ne pas payer la taxe, il suffit de ne pas recourir aux prestations de service. Toutefois, cette affirmation implique deux remarques. D'abord la taxe peut être perçue sur des particuliers qui s'abstiennent de profiter d'un service qui est mis à leur disposition. La taxe d'enlèvement des ordures ménagères est révélatrice à ce propos. Il s'agit bien d'une taxe, mais nul ne peut refuser de la payer sous le prétexte qu'il procéderait lui-même à l'enlèvement de ses ordures ménagères. Ensuite, cer [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TAXE  » est également traité dans :

CINÉMA (Aspects généraux) - L'industrie du cinéma

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean BENGHOZI, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 17 607 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La longue marche vers une politique du cinéma »  : […] « Par ailleurs, le cinéma est une industrie. » La phrase de Malraux si souvent citée n'est, en réalité, que la conclusion en forme d'esquive d'une étude d'esthétique parue en 1946 ( Esquisse d'une psychologie du cinéma ) qui, précisément, s'abstient d'aborder la question économique. Malgré son apparente indifférence aux contingences indissociables d'une expression cinématographique, c'est ce même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-l-industrie-du-cinema/#i_80035

COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 7 521 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les droits de douane »  : […] Un droit de douane est un impôt fixé par l'État sur une marchandise qui franchit la frontière du pays. Chaque droit s'applique à un produit bien spécifié et l'ensemble des droits est rassemblé dans un document appelé tarif douanier. On distingue les droits d'entrée (ou droits à l'importation) et les droits de sortie (ou droits à l'exportation). Les premiers sont les plus fréquents, les pouvoirs p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-politique-du-commerce-exterieur/#i_80035

ÉCOTAXE

  • Écrit par 
  • Franck-Dominique VIVIEN
  •  • 2 342 mots
  •  • 4 médias

La taxe environnementale, ou écotaxe, est un des principaux instruments de la politique de l'environnement. Recouvrant différents types de taxation, elle est utilisée dans la perspective du « principe pollueur-payeur » qui trouve ses origines dans les travaux de l'économiste libéral anglais Arthur Cecil Pigou (1877-1959). Ce principe vise à ce que les acteurs économiques intègrent dans leurs calc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecotaxe/#i_80035

EXTERNALITÉ, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET
  •  • 1 767 mots

Dans le chapitre « Comment « internaliser » les externalités ? »  : […] Les instruments à la disposition des pouvoirs publics pour diminuer les inefficacités dues aux externalités peuvent être classés en trois catégories : la réglementation, les incitations économiques et la création de marchés. Ces différents instruments ont pour objectif commun d'augmenter l'efficacité des décisions en conduisant l'émetteur à tenir compte de tous les effets dans son calcul économiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/externalite-economie/#i_80035

IMPÔT - Histoire de l'impôt

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  • , Universalis
  •  • 13 947 mots

Dans le chapitre « Les impôts indirects »  : […] Les impôts indirects ont connu, depuis la fin de la Première Guerre mondiale, une évolution caractérisée par le remplacement progressif des impôts particuliers sur la consommation par un impôt général à caractère synthétique. On remarquera que, dans ce domaine, la fiscalité française fut à l'origine de créations originales alors qu'en matière d'impôts directs les réformes ont été inspirées par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-histoire-de-l-impot/#i_80035

IMPÔT - Politique fiscale

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MONNIER
  •  • 7 258 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles perspectives  »  : […] Même si l'aspiration à la stabilité et à la prévisibilité des règles fiscales est une donnée importante, la politique fiscale doit s'adapter aux transformations économiques et sociales. De nouveaux domaines s'ouvrent donc, mais ils présentent désormais la caractéristique commune de ne pouvoir être appréhendés autrement que dans un cadre international, où les pays sont interdépendants. Cela renforc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-politique-fiscale/#i_80035

IMPÔT - Économie fiscale

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 4 359 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fiscalité locale »  : […] Ne couvrant qu'environ la moitié des dépenses publiques locales – le reste est principalement constitué de transferts du budget de l'État –, la fiscalité locale demeure, quant à elle, dominée par des taxes héritières des « quatre vieilles » instituées lors de la Révolution française, bien que les modalités de calcul et l'équilibre entre ces impôts locaux aient été progressivement modifiés. Elle e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-economie-fiscale/#i_80035

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

Dans le chapitre « Incidence et coût d'opportunité des fonds publics »  : […] Lorsque la puissance publique introduit ou augmente une taxe sur un bien, on peut être tenté de penser que la charge va être intégralement supportée par le consommateur. En fait, en raison de l'effet sur les comportements d'offre et de demande, ce n'est pas le cas : le producteur va absorber, lui aussi, une partie de la charge. L'augmentation du prix (T.T.C.) va déprimer la demande, ce qui, en ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-l-etat-economie/#i_80035

PARAFISCALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 653 mots

Sous le nom de parafiscalité, on désignait un certain nombre de prélèvements obligatoires effectués sur les particuliers ou sur les entreprises, afin de financer un ensemble déterminé de prestations spécifiques. Mais la définition précise de l'ensemble de la parafiscalité a toujours été difficile. De nombreux textes sont intervenus pour tenter de lui donner un régime juridique cohérent. Dernier te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parafiscalite/#i_80035

PHILATÉLIE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 7 025 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La naissance du timbre-poste »  : […] Sans revenir sur l'histoire postale, il faut rappeler que les timbres-poste ont vu le jour en Angleterre en 1840, à l'initiative de Rowland Hill. La taxe postale était, à l'époque, payée par le destinataire selon un barème compliqué proportionné à la distance. Un envoi en « port payé » était considéré comme insultant pour le destinataire que l'on jugeait incapable de payer le port. Rowland Hill p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philatelie/#i_80035

PREMIER TIMBRE-POSTE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 221 mots

« Petit morceau de papier juste assez large pour porter un timbre et gommé au verso », le timbre-poste fut inventé par Rowland Hill (1795-1879), le promoteur en Grande-Bretagne de la réforme qui a consisté à proportionner la taxe postale non plus à la distance mais au poids de la lettre. Le système du Penny Postage établissant une taxe uniforme d'un penny pour toute lettre d'un certain poids fut a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-timbre-poste/#i_80035

TAXE PROFESSIONNELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 650 mots

La loi du 29 juillet 1975 supprimant la patente et instituant la taxe professionnelle a été la dernière étape de la réforme des impôts directs locaux, dont le principe avait été posé en 1959. La taxe professionnelle a connu plusieurs modifications jusqu’à sa suppression à compter du 1 er  janvier 2010 et son remplacement par un nouvel impôt, la contribution économique territoriale (CET), qui repre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxe-professionnelle/#i_80035

T.V.A. (taxe à la valeur ajoutée)

  • Écrit par 
  • André BOYER
  •  • 822 mots

Née en France en 1954, la taxe à la valeur ajoutée (TVA) a été notamment adoptée par la république fédérale d'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Danemark, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni, l'Italie, et l'Irlande. Les taxes sur le chiffre d'affaires se sont développées en Europe et aux États-Unis à partir de 1915. Elles présentaient l'avantage de s'appliquer à tous les prod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxe-a-la-valeur-ajoutee/#i_80035

Pour citer l’article

Jean-Claude MAITROT, « TAXE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxe/