LEMPICKA TAMARA DE (1898-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tamara Gorska est née le 16 mai 1898, à Varsovie, en Pologne. Fille d'avocat élevée dans un milieu privilégié, la jeune Tamara partage sa vie entre Saint-Pétersbourg, Monte-Carlo et les villes d'eaux européennes. En 1914, elle s'installe à Saint-Pétersbourg chez une tante et prend ses premiers cours de peinture. Elle s'éprend d'un jeune avocat russe, Tadeusz Lempicki, qu'elle épouse en 1916.

La révolution d'octobre interrompt brutalement cette vie nonchalante. Elle gagne Copenhague où la rejoint son mari, et finit par échouer à Paris comme de nombreux émigrés russes. Ayant perdu ses repères, se raccrochant aux dernières splendeurs d'une société en exil, le couple se disloque. Alors que son mari refuse de s'abaisser à travailler, Tamara décide d'assumer sa vie et choisit une carrière de peintre pour y parvenir. En 1920, elle fréquente assidûment l'académie de la Grande Chaumière. Elle choisit de compléter sa formation auprès de Maurice Denis (1870-1943) qui lui impose le respect du dessin, elle suit aussi l'enseignement délivré par André Lhote (1885-1962) qui défend alors le « néo-cubisme », un cubisme synthétique stylisé et foncièrement décoratif. Des voyages en Italie, où elle copie les chefs-d'œuvre de Pontormo, viennent achever sa formation. Elle dévoile ses créations au public pour la première fois, au Salon d'automne de 1922, avec un portrait. Elle développe alors un style sculptural, fortement marqué par le cubisme, au dessin ferme et dans une gamme de couleurs franches. Le succès n'est pas immédiat mais sa personnalité s'impose rapidement au milieu artistique et mondain de l'époque. Installée dans le quartier du Montparnasse, elle fréquente les soirées du couturier Paul Poiret, la boîte de nuit de Suzy Solidor et discute peinture au Dôme ou à la Rotonde en compagnie de Georges Braque et d'André Gide. Cette vie de bohème lui inspire la plupart de ses tableaux. Ses sujets sont le plus souvent des nus dont elle trouve les modèles dans la rue ou lors de ses nuits licencieuses. En 1923, elle expose au S [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER, « LEMPICKA TAMARA DE - (1898-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamara-de-lempicka/